Pixies-(1987-1991)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pixies-(1987-1991)

Message  sutter cane le Ven 28 Mai - 23:11





Les Pixies c’est une collection de chansons foutraques et parfaitement agencées, c’est un groupe qui mélange parfaitement le punk rock et la pop pour ainsi accoucher de chansons enragées ou viennent glisser des voix mélodieuses sans que ça ne choque personne le tout sur des paroles surréalistes ou bien sans queue ni tête, les Pixies c’est 4 albums et demi en 5ans qui vont du bon a l’excellent, c’est le groupe dont la talent n’as pas obtenu le succès qu’il aurait mérité
le groupe qui a réussi a créer un revival rock dans les année 90 ce n’est pas eux mais Nirvana juste après la dissolution du groupe alors que kurt Cobain n’a jamais renié l’influence de ce groupe (Surfer Rosa et Pod sont en tête de sa liste des « disques qui ont changés sa vie »).

Les Pixies c’est Franck Black(AKA Black Francis) (guitare, voix) (né Charles Thompson IV) qui forme avec Joey Santiago (guitare rythmique) en 1986 a Boston ce que sera les pixies. Le groupe fut rejoint Par Kim Deal (Basse, voix) à l’aide d’une petite annonce et par son ami David Lovering.
Le groupe une fois formé se fait repérer par Gary Smith (manager de 4AD) lors d’un concert et leur permettra d’enregistrer une demo de 17 chansons dont les 7 chansons de leur mini album Come on pilgrim.

Come on Pilgrim/Surfer Rosa




C’est en Octobre 1987 que sort le Ep Come on Pilgrim qui sera ensuite disponible avec leur premier album Surfer Rosa, chose on ne plus logique, les chansons ayant été écrite a la même période et restant dans le même style.
Le fondement du son Pixies est la, en 7 chansons on passe du punk hispanisant Isla de la Encanta aux pop Holyday song ou levitate me le tout agrémenté des hurlements (aboiements?) de franck Black entremêlés aux mélodies de guitares.
Après avoir attiré la curiosité par leur maxi c’est en Mars 1988 que sort Surfer Rosa leur premier album qui réservés les meilleures chansons du groupe à l’époque.
Kim Deal et sa basse était plutôt en retrait, ce n’est désormais plus le cas dés Bone Machine celle-ci prend plus présence et partage les vocales sur presque toutes les chansons et livre ses propres compositions avec le très cool Caribou ou le simpliste Gigantic, simpliste dans le bon sens du terme, dans cet album on ne se prend pas la tête avec les paroles et on fait une musique la plus directe possible ce qui donne naissance a des chansons furieuses comme River Euphrate ( qui commence calmement comme souvent chez eux) ou oh my golly et tony’s theme.
Et puis surtout cet album renferme un petit bijou where is my mind et son riff entêtant, morceau atmosphérique traitant de la folie qui sera ensuite popularisée par fight club (générique de fin) et même par placebo qui ira jusqu'à la reprendre sur scène en duo avec Franck Black.
Dans la même vague de regain d’intérêt pour les pixies David Bowie expert pour surfer ce qui est a la mode reprendra deux morceau sur son album Heathen cactus et Ive been waiting for you (une face de B de Doolittle).


Doolittle :



Doolitlle c’est tout simplement pour moi le meilleur album du monde, un album intemporel que je j’arrive aréecouter sans cesse sans la moindre lassitude..
C’est en Avril 1989 que sort cet album, 15 morceaux, tous différent tous parfait, ça commence par Debaser et sa célèbre intro de basse, chanson rock totalement barré ou Franck Black hurle « i’am un chien andalousia » et se casse la voix sur un des plus gros tube du groupe l’album enchaîne avec le très énervé Tame et ses essoufflements nerveux, puis Wave of mutilation et le jeu de batterie entêtant de David Lovering, l’album contient des parfaits singles pour accéder aux charts tels que here comes your man ( très surf/rock) et surtout monkey gone to Heaven .
On trouve Mr grieves qui flirte avec le ska, Dead, Crackity Jones et N°13 Baby qui rejoignent le nerveux Tame, la chanson cool Hey, la planante Silver aux ambiances de western, l’ovni La la love you ou comme pour ringo Starr avec yellow submarine le batteur a droit a sa chanson, il se la joue crooner et tous les membres du groupes se proclament leur amour ( ?).
Le tout se conclut sur l’inquiétant Gouge away,

Bossanova



En 1990 Kim Deal forme The breeders et produit leur album POD et affirme ainsi son désir d’indépendance du groupe tout comme Franck Black qui pense sérieusement a entamer une carrière solo, on ne parle pas encore de séparation et les pixies enregistrent leur nouvel album dont les chansons sont signés ici par le seul Franck Black, voila pourquoi l’album est sous le thème des ovnis et des aliens.
On a affaire ici a un album, plus atmosphérique, ou on a même droit a un morceau instrumental « Rock Music", la musique est ici moins agressive, plus pop proche de la surf music, comme sur des titres comme Allison,, velouria, Dig for fire, Havalina, on retrouve quand même des morceaux a l’ambiance lourde comme if she weird.





Trompe Le Monde



1991, les pixies enregistrent leur dernier album, ici le groupe est a la recherche de l’efficacité, les guitares sont mises en avant les chansons sont moins tordus qu’avant, les critiques le surnommèrent "The Pixies Heavy Metal Album", ce qui n’est pas très bien trouvé, il reste tout des mêmes des morceaux pops
l’album fut plutôt mal accueillie par les critiques et aussi par le public, et pourtant, même si il est mois intéressant que les autres, peut ne peut pas renier l’efficacité, de ses chansons, i suffit d’écouter planet of sound, Alec eiffel, U-mass ou the sad punk (2 chansons en une).
On retrouve ici encore Franck Black aux manettes, donc on parle donc encore d’espace et d’aliens, il pourra laisser pleinement exprimer sa passion ensuite car non seulement il sort son 1er album solo mais aussi sans en parler à personne, Black Francis mit fin à la formation, et c'est seulement un an plus tard qu'il faxera une annonce officielle aux autres membres du groupes. (Sympa).


Autres albums



En 2001 on a enfin pu voir une compilation des faces B des pixies qui pourrait très bien être un 5eme album, rien a jeter dans morceaux, même si on reste quand même un ton en dessous des autres albums



2004 : Franck Black Francis :
Une curiosité, double album ou le 1er Cd n’est autre qu’une démo ou Franck black interprétait les chansons de Come on Pilgrum avec une simple guitare acoustique sur une cassette qui sera envoyée a une maison de disque.
L’occasion de retrouver les chansons en version dénudé et de se rendre compte que même ainsi elles arrivent a garder toute leur efficacités et de trouver aussi quelques inédits.
Mais Franck Black trouva que c’était de l’arnaque de commercialiser ne vielle casette de démos, il ajouta donc un 2eme cd avec des reprises des pixies ou il est accompagné d’un ancien de Père UBU, le résultat est intéressant mais dispensable.

The Breeders :

Elle décida de créer son propre groupe en alternance avec les Pixies pour stopper la frustration que lui imposait Charles en ne lui permettant pas d'exprimer ses idées dans le groupe. C'est ce qu'elle fit en créant "The Breeders" (les Procréateurs) - "un supergroupe marginal" - déclaraKim rejointe par la guitariste de "Throwing Muses" (4AD) Tanya Donelli et la bassiste de "Perfect Disaster" Josephine Wiggs.
En Janvier 1990, sur un conseil de Steve Albini, les 3 femmes prirent un jeune batteur inconnu de 19 ans du Kentucky, Brit Walford du groupe hardcore "Slint". Par la suite, Brit fut rebaptisé "Shannon Doughton", le quatrième mystérieux membre de "The Bangles from Hell", The Breeders ! Ils enregistrèrent 14 chansons à Edinbourgh pour l'album "Pod" produit par Steve Albini . Deal retourna avec les Breeders, et réalisa en 1993 un tube avec « Cannonball » tiré de l'album Last Splash. Toutefois, pendant plusieurs années ils eurent beaucoup de mal à produire un autre album, principalement à cause des problèmes de Kelley Deal avec l'héroïne. Cet album, Title TK sortit finalement en 2002, Kim and Kelley restant les seuls membres de la formation originale. Kim Deal a également enregisté avec The Amps.
En retiendra des Breeders les deux très bons premiers albums, le 3me a tout de même un petit coté punk sympathique,
Quand aux groupes parralles des jumelles Deal The Amps et Kelley Deal 3000, mieux vaut oublier ces disques





Franck Black

Le gros problème de Franck black ce que, quoi qu’il fasse il sera toujours comparé aux pixies et il n’est jamais arrivé a retrouver la magie qui sortait de cette formation, il livra deux premiers bons albums Franck Black(1992) et Teenager of the year (1993) ou il est accompagné de joey santiago a la batterie et sur des guitares, puis le niveau baisse avec son 3eme album The cult of ray (1996-Hommage a Ray Bradbury) et il livre ensuite surtout des albums moyens avec son nouveau groupe Franck Black and the catholic, pas vraiment mauvais mais pas avec assez de morceaux qui sortent du lot, avec quand même les albums Dog in the Sand et Black letter days (2002) qui restent assez bons.







La reformation

Onze ans après la séparation du groupe, de nombreuses rumeurs circulaient annonçant la reformation pour une tournée.. Ce n'est qu'en 2004 que les Pixies remontèrent sur scène pour leur premier concert de « post-séparation ». Il se produisirent le 13 avril au Fine Line Music Cafe à Minneapolis, et entamèrent une première série de 15 concerts dans l'ouest des États-Unis et au Canada, avant d’enchainer en Europe.. La rumeur dit que ces concerts détiennent le record du monde de la vente la plus rapide de billets.
Une autre était en cours, l’écriture d’un 5eme album après la mise en ligne d’un nouveau morceau en 2004, mais le groupe en est resté la et tant mieux, leur production semblait très loin de leur meilleur niveau.
Le groupe continue donc les tournées mondiale et je confirme le phénomène de la vente des billets, a Toulouse les billets se sont vendus en 45min, sans grand effet d'annonce auparavant, juste une news mis en place sur le net, une 2eme date a été ainsi mis en place et rebelote, complet en une heure cette fois ci.




avatar
sutter cane
Gorgone Zola

Messages : 629
Date d'inscription : 05/04/2010
Age : 36
Localisation : Time And Relative Dimension In Space

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pixies-(1987-1991)

Message  Le Docteur le Sam 29 Mai - 5:13

Monsieur Cane ne s'est pas encore remis du dernier concert.

Oui c'est vrai les Pixies sont géniaux et Doolitle est le deuxième meilleur album du monde (faut pas déconner, Ok computer reste premier). J'aime aussi beaucoup trompe le monde qui est selon moi un des meilleurs albums à écouter d'une traite, il donne la pêche. Je suis hyperfrustré d'avoir loupé tous les derniers concerts. Le prochain à Paris sera le bon.

Une vidéo sympa d'un des meilleurs titres de Dolittle.


_________________
avatar
Le Docteur
Gorgone Zola

Messages : 939
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 36
Localisation : L'université de l'Invisible

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pixies-(1987-1991)

Message  jefbyos le Dim 30 Mai - 6:37

Le Docteur a écrit:Oui c'est vrai les Pixies sont géniaux et Doolitle est le deuxième meilleur album du monde (faut pas déconner, Ok computer reste premier).
Vous avez tout deux craqué : tout le monde sait que Wish you were here est le meilleur album du monde. Very Happy

(Mais les Pixies c'est guénial quand même, et effectivement Frank Black ne saura pas recréer en solo la magie qui règnait dans leurs disques)
avatar
jefbyos
Cyclopes, c'est long à fumer

Messages : 56
Date d'inscription : 27/05/2010
Age : 42
Localisation : J'ai un chat dans la gorge

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pixies-(1987-1991)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum