Aujourd'hui j'ai vu un épisode de série TV...

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Aujourd'hui j'ai vu un épisode de série TV...

Message  Le Docteur le Mar 26 Avr - 6:28

Et bien fais nous en profiter. Voilà le topic pour ceux qui aiment les séries et qui n'ont pas envie de créer un topic, mais qui aiment bien raconter ce qu'ils ont vu.

Exemple :

1-01 Games of Throne




Série de fantasy lancée par HBO et tiré des livres de George R.R. Martin. Je n'ai pas lu les romans mais c'est un bon épisode d'introduction, pas évident à la vue du nombre de personnages. Ce qui doit expliquer que l'exposition s'étende sur tout l'épisode. Visuellement, c'est bien fait, assez crédible et comme pour Carnivale, il y'a beaucoup de soin sur les plans d'ensemble. Le récit est classique mais y'a assez de choses intrigantes pour vouloir continuer. Reste à travailler un peu plus les personnages pour en faire autre chose que des archétypes mais je pense que ça viendra dans l'action.

_________________
avatar
Le Docteur
Gorgone Zola

Messages : 939
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 36
Localisation : L'université de l'Invisible

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aujourd'hui j'ai vu un épisode de série TV...

Message  Prytwen le Mar 26 Avr - 6:42

Il a encore le même costume. Shocked
Ce type dort avec ses habits ou quoi ? No

Prytwen
Gorgone Zola

Messages : 900
Date d'inscription : 30/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aujourd'hui j'ai vu un épisode de série TV...

Message  Cradle of Suffering le Mar 26 Avr - 6:59

Tiens j'allais le créer, mais en débutant par Grey's Anatomy...moins classe du coup MrGreen

euh on bouge le topic dans Lucarne??

Et Danger pourra longuement nous parler de Vampire Diaries...et tant je m'y mettrai aussi.... Embarassed MrGreen

_________________
avatar
Cradle of Suffering
Gorgone Zola

Messages : 926
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 30
Localisation : Tromaville

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aujourd'hui j'ai vu un épisode de série TV...

Message  Dangercop le Mer 27 Avr - 8:44

THE VAMPIRE DIARIES est une série US créée par Julie Plec et Kevin Williamson (à qui l'on doit Dawson et les scénarios de Scream et de J'ai vu ce que vous avez fait l'été dernier). Ils se sont inspirés librement des romans de HJ Smith, eux-mêmes parus plusieurs années avant le phénomène Twilight.

Cette série passe sur CW depuis le 10 septembre 2009. La série comporte pour l'instant deux saisons et une troisième est confirmée.

Les deux acteurs principaux sont connus pour avoir joués dans The Fallen (Paul Wesley) et Lost (le rôle de Boone, interprété par Ian Somerhalder).

Nina Dobrev (VF : Caroline Lallau) : Elena Gilbert / Katherine Pierce alias Katerina Petrova
Paul Wesley (VF : Stéphane Pouplard) : Stefan Salvatore
Ian Somerhalder (VF : Cédric Dumond) : Damon Salvatore
Steven R. McQueen (VF : Fabrice Fara) : Jeremy Gilbert
Sara Canning (VF : Barbara Beretta) : Jenna Sommers
Katerina Graham (VF : Stéphanie Hédin) : Bonnie Bennett
Candice Accola (VF : Fily Keita) : Caroline Forbes
Zach Roerig (VF : Yann Peira) : Matt Donovan
Michael Trevino (VF : Maël Davan-Soulas) : Tyler Lockwood
Matthew Davis (VF : Alexis Victor) : Alaric Saltzman

Dans l'épisode 01/01, on suit la jeune Elena Gilbert qui reprend les cours après avoir subi de plein fouet la mort de ses parents dans un accident de voitture (un pont et une rivière, comme dans Beetlejuice). Elle retrouve ses deux amies, Bonnie Bennett et Caroline Forbes, et s'intéresse à un nouvel inscrit, jeune homme mystérieux et très doux répondant au nom de Stefan Salvatore...

La série commence doucement, et fait songer à Twilight (ce qui m'a passablement inquiétée, mais Dream m'avait prévenu qu'il fallait laisser couler et que très vite on devenait dépendant. Il avait raison. Laughing )







avatar
Dangercop
Sphinx Terre

Messages : 381
Date d'inscription : 01/04/2010
Age : 57
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aujourd'hui j'ai vu un épisode de série TV...

Message  Le Docteur le Dim 1 Mai - 10:33

X Files
8-17 - Empedocle

De retour sur les affaires non classées après quelques semaines de break. Sur un épisode qui relance enfin les loners après trois épisodes plutôt confus qui voyaient le retour de Mulder résuscité et de nouvelles pistes concernant l'extinction programmée par les E.T . Cet épisode est enfin centré sur l'agent Dogget et sur la mort de son fils, drame qui nous avait été caché depuis le début de la saison malgré quelques indices. Ca tombe bien, j'apprécie de plus en plus l'agent Dogget avec qui j'avais du mal à composer au départ mais qui s'avère être le personnage le plus en phase avec l'aspect sérieux de la série. Entre Scully et Mulder qui nous la jouent vie de couple (la référence à dingue de toi est bien vue!) et l'agent Reyes totalement irrationnelle dans ses agissements. On en viendrait à regretter l'absence de Skinner dans cet épisode. Mulder est de retour, mais en fantôme, pour sortir une vanne lors des échanges Dogget/Reyes ou souligner l'intérêt de l'épisode au spectateur, comme la transmission des croyances de Mulder à Scully est souligné au stabilo. X files nous avait habitué à plus subtil que ces derniers épisodes. Si on met à part ces défauts, le loner est intéressant. Il s'intéresse à un thème qui aurait pu figurer dans Millenium, celui de la transmission du mal, des pulsions criminelles, ce qui donne du fil à retordre à Dogett qui a définitivement peur de croire, comme Scully en son temps. Vivement que l'équilibre entre cette platrée de personnages soit trouvé pour revenir à des loners qui n'en patissent pas.


Dernière édition par Le Docteur le Dim 1 Mai - 21:15, édité 1 fois

_________________
avatar
Le Docteur
Gorgone Zola

Messages : 939
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 36
Localisation : L'université de l'Invisible

Revenir en haut Aller en bas

LES EXPERTS LAS VEGAS

Message  Dangercop le Dim 1 Mai - 12:00

J'ai vu trois épisodes des experts Las Vegas avec Lawrence Fishburn. J'aime beaucoup cette série mais je ne suis pas spécialement fan des fils rouges ou fils conducteurs qui ont souvent à mon sens tendance à alourdir la crédibilité de l'action de par le côté répétitif de la chose, surtout dans les séries où il s'agit d'un personnage malfaisant. Les scénaristes ont parfois la main lourde et il est agaçant d'attendre toujours la dernière vilainnie du méchant de service. Ils en font parfois trop et ça nuit à la série, quelqu'elle soit. Pour le moment dans celle qui nous préoccupe, le dosage est encore bon. Mais je souhaite qu'ils ne mettent pas des plombes à trouver leur chirurgien à la Hannibal Lecter. Le changement dans la continuité, rien de mieux pour maintenir une série en forme !
avatar
Dangercop
Sphinx Terre

Messages : 381
Date d'inscription : 01/04/2010
Age : 57
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aujourd'hui j'ai vu un épisode de série TV...

Message  Cradle of Suffering le Lun 2 Mai - 22:54

Grey's Anatomy Deux derniers épisodes de la saison 6:

Depuis le début de la série, les seuls épisodes qui valent vraiment le coup (les plus interessants) sont ceux qui cloturent une saison.
Quelques épisodes plus tôt Gary traine en justice l'hospital Seattle Grace, car le docteur Lexis Grey (sous les ordres du chef et du Dr sheperd) a débranché sa femme. 3 ans auparavant elle avait stipulé ne pas vouloir être réanimé. Mais Gary ne peut pas vivre comme ça, Gary déraille et se pointe un matin à l'hospital avec un flingue, son but ultime est de buter les 3 coupable de la mort de sa tendre et defunte epouse, mais au passage, il va quand même buter et blesser quelques personnes, titulaires, résidents, et agents de securité! (sinon c'est pas drôle)!
Après avoir touché le docteur karef, le docteur charles, Derek sheperd, et buté le docteur Reed, Gary se retrouve face au chef, il avait prévu de garder deux balles pour le grand final, une pour le chef et une pour lui même, mais Gary et face à un dilemme, il ne reste qu'une balle...
Un épisode qui sort complètement de l'ordinaire, le temps y est étiré, nous voyons chaque groupe de personnages principaux, chacun à son tour, mais au même moment (je sais pas si je me fais bien comprendre? ça a un nom?? )
Y ajouter une ambiance bien lourde, pesante en plus du psychopate et quelques morts, ça donne un bien bon épisode de Grey's anatomy!


Sinon, le début de la saison 7 est à chier, mon perso préféré, le Docteur Yang (l'asiatique) est totatelement traumatisé et n'arrive plus à aller dans un bloc pour opérer (car pendant la fusillade elle sauve Derek, l'opère après qu'il est reçu la balle de Gary, mais ce dernier arrive dans le bloc et menace de la tuer si elle continue d'opérer). Nous avons un episode documentaire où une équipe de télé vient filmer le Seattle Grace, le jour où un manchot (des deux bras) reçoit enfin sa greffe... On retourne dans la routine....

_________________
avatar
Cradle of Suffering
Gorgone Zola

Messages : 926
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 30
Localisation : Tromaville

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aujourd'hui j'ai vu un épisode de série TV...

Message  Mecha T. le Mar 3 Mai - 0:11

Ca a l'air super Les Feux de l'Amour à l'hosto.

Tenté un épisode de XIII et mise à part la présence de Virginie Ledoyen en portes-jaretelles pendant 30 secondes, c'est quand même très chiant/pas original pour un sous (et moche).

_________________
avatar
Mecha T.
Gorgone Zola

Messages : 713
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 34
Localisation : Kamurochō

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aujourd'hui j'ai vu un épisode de série TV...

Message  Dangercop le Mar 3 Mai - 5:52

Mecha T. a écrit:Ca a l'air super Les Feux de l'Amour à l'hosto.

Tenté un épisode de XIII et mise à part la présence de Virginie Ledoyen en portes-jaretelles pendant 30 secondes, c'est quand même très chiant/pas original pour un sous (et moche).

Ca correspond à ce que j'ai lu dans la presse.
avatar
Dangercop
Sphinx Terre

Messages : 381
Date d'inscription : 01/04/2010
Age : 57
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aujourd'hui j'ai vu un épisode de série TV...

Message  Le Docteur le Mer 4 Mai - 0:46

Dommage. Peut-être que la dixième adaptation sera la bonne.

X Files

8-18 Vienen
Le retour de l'huile noire et une enquête menée par Mulder et Doggett coincés sur une plateforme pétrolière. Le but est clairement de passer le témoin de Mulder à Doggett pour les affaires non classées en confrontant le nouveau venu à un vieil aspect de la mythologie. Seulement à ce niveau, un loner aurait été plus agréable, d'autant plus que l'histoire navigue dans un grand flou de déjà-vu. Il y'a aussi tellement de pions à avancer (Mulder, Doggett, Scully, Skinner, Kersh...) qu'on ne connaît plus vraiment le rôle de chacun des personnages. Mulder viré, on peut espérer que les bons loners reviendront.

8-19 Seul
Scully part en congé maternité et Doggett se retrouve seul aux affaires non classées. Pas pour longtemps car il est bientôt rejoint par une comptable du FBI (?!) qui a suivi toutes les affaires de Mulder et Scully et qui compte bien remplacer cette dernière. Les deux agents vont se faire enfermer sous terre par une sorte de lézard qui s'est chargé de les rendre pratiquement aveugles. Un bon loner (normal il y'a un monstre) mais qui nous balance déjà du déjà-vu (épisode du métro où Doggett était aussi coincé sous terre). Il y'a pourtant de beaux efforts, sur l'ambiance et aussi pour intégrer un Mulder et une Scully sur le départ de la meilleure façon dans ce qui s'avère encore un épisode de passage de témoin. Le dernier avant le double épisode de clôture.


_________________
avatar
Le Docteur
Gorgone Zola

Messages : 939
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 36
Localisation : L'université de l'Invisible

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aujourd'hui j'ai vu un épisode de série TV...

Message  Le Docteur le Sam 7 Mai - 10:21

X Files

8-20 & 21 Essence
Ou "Il est né le divin enfant", ou "Superbébé Scully contre les méchants alien à vertèbre intelligente". Il est bien sûr question de la naissance de l'enfant prodige de Dana, sorte d'humain supérieur qui pourrait contrecarer les plans de l'extinction programmée par les extraterrestre. Le double épisode se présente sous la forme d'un contre-la-montre et d'une course poursuite sans temps mort. Chris Carter, Frank Spotnitz, John Shiban, Vince Gilligan et les autres ont visiblement sacrifié le réalisme de la série sur l'autel de cette saison, mais le résultat n'en reste pas moins très efficace, et jusqu'à la dernière minute. Comme annoncé, on nous fait un remake de "l'invasion des profanateurs de sépultures" au FBI croisé avec Terminator (voir Robert Patrick au milieu des gentils est assez drôle), un avant goût de ce que Whedon fera avec la naissance de Connor dans la saison 3 d'Angel et une ambiance christique à peine dissimulée (les lone gunmen en rois mages Smile ). L'agent Reyes arrive de presque nulle part avec ses manières de mystique pour assister Scully dans son accouchement et la protéger des méchants aliens, mais on sait que c'est pour introduire celle qui sera la partenaire de Doggett, propulsé malgré lui grand héritier des deux agents. Skinner se débat au milieu de tout ça et obtient sa revanche sur Krycek (pour combien de temps?). Et le final est vraiment très émouvant. Je dois dire que cette saison 8 a manqué de sauter le requin un grand nombre de fois, qu'elle n'a jamais vraiment su où elle allait et que l'ensemble peut-être qualifié de moyen, mais ce dernier double épisode est une belle réussite. Gillian Anderson est impériale et son soulagement à l'issue de son chemin de croix fut aussi le mien. Cette saison aura contre toute attente montré que Mulder et Scully ont fait leur temps et qu'ils méritent de goûter à un repos mérité et donner aussi contre toute attente une crédibilité à l'agent Doggett (les meilleurs épisodes sont ceux qu'il partage avec Scully) qui ouvrira mieux la voie à l'agent Reyes. L'affrontement des deux agents avec Kersh semble être un bel avant goût de la saison à venir, qui conclura la série, je l'espère, de manière plus équilibré.

C'est parti pour le dernier mois X files!

_________________
avatar
Le Docteur
Gorgone Zola

Messages : 939
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 36
Localisation : L'université de l'Invisible

Revenir en haut Aller en bas

Plus exactement, les sept premiers de la saison 1 de Dexter

Message  Dangercop le Dim 8 Mai - 11:45

Merci à Dream qui m'a prêté sa série préférée, j'adore. Scénario, images léchées, personnages, acteurs, ce qui ressort au delà des mots, la sensibilité qui effleure plus qu'il ne le croit Dexter, ce curieux type, sa frangine sensible qui adore son boulot à la criminelle, Ange le pote Espingouin qui ment sur son mariage, la petite amie toute de douceur incarnée, ah oui vraiment pour une découverte c'en est une !
6/6 direct Cool
avatar
Dangercop
Sphinx Terre

Messages : 381
Date d'inscription : 01/04/2010
Age : 57
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aujourd'hui j'ai vu un épisode de série TV...

Message  Cradle of Suffering le Lun 9 Mai - 22:03

Les deux premières saisons sont extra!! je me suis arrêtée à la fin de la saison 3, un peu déçue...la philosophie de Dexter est changeante, c'est plus un super héros, qu'un anti héros... Mais saison 4 à voir...


Bon moi je suis plus d'acoord là!!! j'ai maté l'épisode 9 et 10 de la saison 7 de grey's anatomy et non!!!
Mon perso préférée le Docteur Yang est définitivement encore traumatisée de la fusillade et démissionne!!! Pour se retrouver serveuse au bar de jim!!! (le bar où tous les medecins finissent apres le boulot...Les lesbiennes se séparent et Callie finit par recoucher avec un mec, son meilleur ami le docteur Sloan (mais juste pour un petit coup en passant), le Docteur Bailey se bourre la gueule comme jamais, et Alex le Gros dur au Gros coeur, essaie de brusquer une vierge pour se la faire, mais en même temps on lui pardonne, vu qu'on apprend que son frère à la même maladie que sa mère: la schizophrénie.....

Dites moi que la saison 7 c'est la dernière saison, hein Jesse?? Je n'en peux plus Mad

_________________
avatar
Cradle of Suffering
Gorgone Zola

Messages : 926
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 30
Localisation : Tromaville

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aujourd'hui j'ai vu un épisode de série TV...

Message  Le Docteur le Lun 9 Mai - 22:55

Shonda Rhimes a confirmé qu'il y'aurait une huitième saison. Ca lui suffit pas de parasiter le monde des séries médicales en sortant un truc chaque année.

_________________
avatar
Le Docteur
Gorgone Zola

Messages : 939
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 36
Localisation : L'université de l'Invisible

Revenir en haut Aller en bas

J'ai achevé la saison 1 de Dexter

Message  Dangercop le Mar 10 Mai - 6:25

Par contre je décommande de regarder Dexter avec Didier. Il avait déjà tout compris de l'issue de la saison 1 et m'a nargué après avoir juste un poil éraflé la scénariste ! Laughing
Contrairement à ce qu'il avance, Dexter éprouve quand même quelques émotions. La peur, la compassion, imitation ou vrai progrès, il évolue et plutôt bien (j'aurais personnellement trucidé l'ex mari de sa petite amie) MrGreen
avatar
Dangercop
Sphinx Terre

Messages : 381
Date d'inscription : 01/04/2010
Age : 57
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aujourd'hui j'ai vu un épisode de série TV...

Message  Le Docteur le Ven 13 Mai - 8:26

X Files

9-01 & 02 La nouvelle génération


La saison qui se traîne une réputation catastrophique. Ce two parter a au moins le mérite d'être le premier depuis le début de la série qui provoque l'ennui. Mulder s'est barré, Reyes et Doggett sont aux commandes des X files, Scully gravite, Skinner joue son Skinner, Kersh est toujours aussi inutile, Cary Elwes débarque et Lucy Lawless fait aussi son apparition dans la série avec un rôle plus ou moins énigmatique. Non pas que cette histoire super vertébrés soit ennuyeuse en elle-même, la série a réussi à nous faire passer pire niveau conspiration, mais autant de personnages ce n'est plus possible, surtout quand les intérêts de chacun et leurs motivations sont aussi fumeuses et changeantes (on est limites dans Alias). Mulder et Scully avaient au moins le mérite d'être transparents pour le spectateur. Là Scully est encore plus à la ramasse, comme si elle avait perdu tout son background aux X Files. Reyes réagit sans raison. Doggett mène le jeu et sauve l'épisode, comme il l'a fait sur une bonne partie de la saison 8. Il n'y a d'ailleurs que lui. Espérons que sur les loners, le passage de relai sera mieux géré.


9-03 Daemonicus

Un bon loner dans la veine noire de Millenium qui achève de poser les bases de la dynamique Scully/Doggett/Reyes. Scully est devenu prof à l'Académie du FBI et les deux agents sont confrontés à une affaire impliquant des éléments sataniques, des meurtres et un professeur interné dans un asile incarné par James Remar, sorte d'Hannibal Lecter qui prend un malin plaisir à jouer avec tout le monde, en particulier avec le pauvre rationnel Doggett dont le penchant pour Scully est révélé. C'est encore Robert Patrick qui emporte le morceau, l'agent Reyes paraissant toujours aussi absente, à la frontière d'un Frank Black et d'une Sam Waters, avec le coté inconstant qu'elle a depuis son arrivée. L'ambiance instaurée dans l'épisode est en tout cas saisissante et rattrape les quelques défauts de l'histoire.


9-04 4-D

Très bonne variation sur le thème des univers parallèles qui met en scène un type qui se sert de son privilège d'entre-deux pour pouvoir commettre des crimes abjects, jusqu'au jour ou alterna-Doggett arrive à pénétrer notre monde et se fait tirer dessus. L'Agent Reyes qui a vu Doggett chez elle au même moment et qui est soupçonnée de son meurtre envisage très vite l'éventualité d'un monde où ce Doggett aurait remplacé le sien. Les informations ne sont délivrés qu'au compte goutte, mais assez ingénieusement pour tenir en haleine le spectateur, Annabeth Gish obtient enfin l'occasion de faire exister son personnage (face à un Robert Patrick toujours impeccable) et le lien Doggett/Reyes est bel et bien installé. Si tous les épisodes loners de cette saison 9 sont de cette tenue, Scully pourra bien se contenter de ses petites apparitions intempestives.

_________________
avatar
Le Docteur
Gorgone Zola

Messages : 939
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 36
Localisation : L'université de l'Invisible

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aujourd'hui j'ai vu un épisode de série TV...

Message  Le Docteur le Dim 15 Mai - 5:30

9-05 Le seigneur des mouches

Un épisode qui s'éloigne du tournant sérieux qui caractérisait le nouveau duo et qui lorne vers du Darin Morgan. Un jeune qui fait le cons dans un simili Jack-Ass se voit bouffer l'intérieur de la tête par des mouches et les soupçons des agents Doggett, Reyes et Scully se portent bientôt vers un jeune homme solitaire qui semble avoir établi un rapport particulier avec les mouches femelles. Une histoire de phéromones qui réserve quelques bons moments. Rocky, un entomologiste amoureux de Scully fait son show, Doggett et Reyes s'en sortent plutôt bien dans ce registre. Encore un épisode qui prouve que le filon de bonnes histoires n'est pas près de se tarir. A noter la présence de Aaron Paul, le futur Jesse de Breaking Bad (sa prestation n'a pas dû laisser de marbre Vince Gilligan) et de Jane Lynch qu'on ne présente plus aux amateurs de Glee.


9-06 Ne faites confiance à personne

Chris Carter semble décidé à donner aux fans ce qu'ils ont attendu si longtemps : Une Scully et un Mulder qui osent ne plus refouler leurs sentiments, bien que l'affaire se fasse à distance. Cet épisode est hanté par l'ombre de l'absent et met en avant la solitude de Scully qui élève seule son gamin. La pauvre est surveillée par un mystérieux réseau dirigé par un homme qui pourrait bien être un 1/ des soldats supervertébrés de l'Initiative 2/ des Terminators venus buter l'élu 3/ la clé de l'énigme du complot 2.0. L'épisode contient malheureusement le pire des deux dernière saisons. Scully est devenue conne en même temps que d'être mère, donc elle laisse entrer n'importe qui chez elle, elle fait confiance à tout le monde sauf à ceux qui lui veulent du bien (Doggett encore dans le rôle du con de service malgré sa bonne volonté). Le tout est emballé dans une parodie de paranoïa à la X Files qui laisse plâner un mini suspens et beaucoup de baillements. Et je ne parle pas de la désintégration finale du méchant soldat. Mais ça fait toujours plaisir de revoir Terry O'Quinn, l'acteur multicasquette de Chris Carter (2 rôles dans X Files + 1 dans Millenium).


Dernière édition par Le Docteur le Dim 15 Mai - 7:30, édité 1 fois

_________________
avatar
Le Docteur
Gorgone Zola

Messages : 939
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 36
Localisation : L'université de l'Invisible

Revenir en haut Aller en bas

Lost saison 1 épisode 13 Le coeur a ses raisons

Message  Dangercop le Dim 15 Mai - 7:23

On commence à s'interroger sur l'ile parce que Boone et Locke vont chasser le sanglier et reviennent bredouilles à la nuit tombée. Shannon la "soeur" de Boone y va elle aussi de son petit commentaire, avant de se concentrer sur Sayd en lui traduisant les cartes de Danielle Rousseau, l'autre survivante de l'ile. Hurley se réconcilie avec le coréen et l'ex bassiste se décide enfin à pleurer l'enlèvement inexpliqué de Claire par le survivant de trop, Ethan.

Comme Boone veut parler de leur découverte, cette étrange lucarne et ce qu'elle cache, Locke l'attache et le laisse seul avec un poignard qu'il peut saisir s'il en sent vraiment la nécessité absolue.

Cette série a bien des talents, surtout dans cette saison un, et notamment le mérite de respirer l'intelligence. On est surpris, intéressé, les caractères des personnages sont très fouillés, ciselés, c'est du travail d'orfèvre.

Et non, Cradle, ce n'est pas parce que Boone apparait comme l'un des types dans ma signature (Damon Salvatore dans Vampire Diaries) Laughing
avatar
Dangercop
Sphinx Terre

Messages : 381
Date d'inscription : 01/04/2010
Age : 57
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aujourd'hui j'ai vu un épisode de série TV...

Message  Le Docteur le Dim 15 Mai - 8:37

X Files

9-07 Amnésie


Un Doggett-centric! Première bonne nouvelle. Et un excellent épisode, le meilleur de la saison pour l'instant. L'agent du FBI se réveille amnésique au Mexique et il est enfermé. Libéré par deux locaux, il cherche à retrouver son identité. La vérité est que Doggett est devenu un desaparecido suite à une enquête mêlant un cartel mexicain. Un des chefs de ce cartel l'a dépossédé de sa mémoire comme il est d'usage chez tous les gêneurs dans le coin. Alors que l'agent Reyes, Scully et Skinner font tout pour le retrouver, Doggett retrouve peu à peu des images de son passé. L'épisode est original, formellement particulier par la surexposition à la lumière de la réalisation, et par le cadre du Mexique qui fait prendre un peu d'air aux X Files. Vince Gilligan au scénario, difficile de ne pas concevoir que Breaking Bad était déjà en germe dans la tête du scénariste/producteur ou que celui-ci ne nourissait déjà au moins les intérêts propices à la création de sa série : Frontière Mexicano-Américaine, cartel et criminalité, élément déviant qui vient s'incorporer au genre. Cet élément fantastique n'est d'ailleurs qu'anecdotique et ne sert qu'à l'incorporation de l'épisode dans les X Files. Amésie est surtout l'occasion de revenir sur le personnage incarné par Robert Patrick et de le malmener encore une fois après l'avoir tué puis résuccité, enfermé sous terre ou bien fait disparaître de notre monde. On revient sur le moteur qu'a été et est toujours son fils et sur le bienfait du retour de Monica Reyes dans sa vie (la scène où elle lui apprend de nouveau la mort de Luke est terrible). Les cartes abbatues par Vince Gilligan sont toutes gagnantes. On ressent au final plus d'empathie pour Doggett, sans pour autant dénaturer son caractère peu expansif et on atteste enfin de sa valeur au sein de l'équipe Scully/Skinner.

_________________
avatar
Le Docteur
Gorgone Zola

Messages : 939
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 36
Localisation : L'université de l'Invisible

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aujourd'hui j'ai vu un épisode de série TV...

Message  Nico le Dim 15 Mai - 9:37

Dangercop a écrit:On commence à s'interroger sur l'ile parce que Boone et Locke vont chasser le sanglier et reviennent bredouilles à la nuit tombée. Shannon la "soeur" de Boone y va elle aussi de son petit commentaire, avant de se concentrer sur Sayd en lui traduisant les cartes de Danielle Rousseau, l'autre survivante de l'ile. Hurley se réconcilie avec le coréen et l'ex bassiste se décide enfin à pleurer l'enlèvement inexpliqué de Claire par le survivant de trop, Ethan.

Comme Boone veut parler de leur découverte, cette étrange lucarne et ce qu'elle cache, Locke l'attache et le laisse seul avec un poignard qu'il peut saisir s'il en sent vraiment la nécessité absolue.

Cette série a bien des talents, surtout dans cette saison un, et notamment le mérite de respirer l'intelligence. On est surpris, intéressé, les caractères des personnages sont très fouillés, ciselés, c'est du travail d'orfèvre.

Et non, Cradle, ce n'est pas parce que Boone apparait comme l'un des types dans ma signature (Damon Salvatore dans Vampire Diaries) Laughing

C'est cool que vous vous soyez mis à Lost... il faudra vous accrocher à la saison 3, c'est celle qui a fait décrocher pas mal de spectateurs...
avatar
Nico
Sphinx Terre

Messages : 320
Date d'inscription : 05/04/2010
Age : 42

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aujourd'hui j'ai vu un épisode de série TV...

Message  Le Docteur le Dim 15 Mai - 9:54

X Files

9-08 Ecorchés


D'anciens détenus sur le chemin de la rédemption sont écorchés vifs les uns après les autres. Monica Reyes convainc ses collègues de résoudre l'affaire car elle a de nouvelles visions. L'épisode nous aide donc à en savoir un peu plus sur le don de l'agent Reyes, nous dévoile son lien avec les protagonistes de l'affaire mais il conserve grosso modo le mystère. L'affaire en question se reproduit comme un cycle à même échéance avec les mêmes âmes, sans cesse punies par le même éxécuteur à travers chaque réincarnation et notre agent des X files a visiblement elle-même été un protagoniste de cette affaire à travers ses incarnations précédentes. Le scénario ménage habilement les fausses pistes et le suspens. Au final c'est un épisode noir correct et une allégorie plutôt réussie sur la difficulté d'obtenir une seconde chance après un passé criminel.


9-09 & 10 La prophétie

Le two-parter mythologique de mi-saison, forcément spécial car c'est le dernier avant le final de la série. C'est le retour du vaisseau découvert par Scully à la fin de la saison 6 en nouvel exemplaire, l'arrivée d'un agent infiltér aux intentions douteuses (Neal McDonough, le procureur de Boomtown) l'apparition d'une secte pro- E.T qui en veut après William "John Connor" Scully et la clarification du rôle du pauvre bébé dans le complot 2.0 (clarification est un bien grand mot parceque y'a encore les super-terminator vertébrés sur les rangs). Vu l'ampleur des enjeux développés et la difficulté de faire pire dans le mysticisme sans tirer une balle dans les saisons futures, on comprend que ce soit la fin de la série qui se prépare ici. Scully et Mulder sont devenus des X Files à plein temps, la présence de Doggett et Reyes est donc salutaire et se justifie de plus en plus. Les deux agents des X Files ont maintenant une dynamique qui fonctionne et un rôle dans l'histoire de Scully, en particulier l'agent Reyes qui prend beaucoup plus d'initiatives que par le passé. Ils aident à mieux passer la pillule de ce nouveau complot mystique, comme les inévitables lone gunmen apportent rien que par leur présence une sorte de fraîcheur à l'épisode. Quoiqu'il en soit, les dégats sont limités au maximum et les deux épisodes fonctionnent à peu près aussi bien que le final de la saison dernière. Reste à savoir si Mulder est bien mort et ce qui adviendra de William. Des questions en suspens, et c'est pas plus mal car on peut reprendre les loners.

_________________
avatar
Le Docteur
Gorgone Zola

Messages : 939
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 36
Localisation : L'université de l'Invisible

Revenir en haut Aller en bas

X Files

Message  Le Docteur le Sam 21 Mai - 6:02

9-11 Audrey Pauley

Après un accident de voiture, Monica Reyes se retrouve coincée dans une autre dimension. C'est en fait un médecin qui tue ses patients alors qu'une jeune femme simple d'esprit les enferme dans son monde pour empêcher leur âme de mourrir. L'agent Doggett devra faire appel à cette Audrey Pauley pour ramener Monica avant qu'on ne prélève ses organes. L'épisode se traîne un peu au départ mais son rythme languissant est au final un atout. Il comporte de beaux moments, lorgne largement vers le coté religioso-mystique de la série (Audrey Pauley est un peu la nemesis du docteur, une sorte d'ange) et permet de faire le point sur le lien grandissant entre Doggett et Reyes qui est beaucoup plus qu'amical (qui en aurait douté?). Encore une occasion pour Robert Patrick de s'illustrer alors que Scully est encore cantonnée au rôle de représentant de la science. On apprend aussi que Doggett est un homme à chiens (Ok...donc Fox Mulder serait un homme à renards) et on finit sur un statu quo. Un bon loner.


9-12 Dans les abîmes

Une vieille histoire de l'époque où Doggett était flic ressort lorsque des preuves ADN disculpent le meurtrier qu'il avait arrêté. Mais l'agent est certain qu'il ne s'est pas trompé et il entraîne Scully et Reyes dans une enquête sur l'homme en question. X Files revisite le thème de la double personnalité en le plaçant à la jonction du versant criminel de la série et du versant mystique, et ça nous donne un bon épisode noir, un peu engoncé dans la routine, mais efficace. Le lien avec le passé de Doggett vient pimenter l'intrigue et révéler la dure réalité sur un de ses mentors, Reyes a de bonnes intuitions et Scully sert à peu près à rien sinon à jouer les scientifiques (malgré un effort pour faire exister un tant soit peu le personnage). Difficile de ne pas penser à Twin Peaks pour cette histoire de personnalité maléfique qui vire au changement physique, d'autant plus que le tueur s'appelle Bob!


9-13 Improbable

Et si les nombres pouvaient régir les actes d'un tueur en série? Et pourquoi pas le monde? Chris Carter a décidé de faire plaisir aux paranoïaques de tous bords qu'il a bien élevé et nourri pendant des années avec un des dadas des théories conspirationnistes : La logique derrière les chiffres. La numérologie n'a rien de sérieux, et bien why so serious? Démontons la logique des profileurs et faisons du monde un vaste jeu ou on n'aurait qu'à déchiffrer des codes et à bien jouer ses cartes pour maîtriser le destin. Il ponctue son épisode de morceaux de tous horizons complètement décalés qui désamorcent totalement la gravité des situations et mettent en abyme les personnages dans ce jeu grandeur nature. Au milieu de tout ça, une sorte de Monsieur Loyal interprété par un Burt reynolds joyeusement en roue libre semble mener le jeu. Même si l'épisode ne fonctionne pas à tous les coups, il prouve que Carter peut encore être très créatif (même après avoir bouffé des champis) et il a le mérite de redonner du piquant au perso de Scully. Un épisode qui fait l'effet d'un vent d'air frais.


9-14 Une vue de l'esprit

Leyla Harrison, la comptable fan des aventures de Mulder et Scully est de retour pour filer à nos agents une histoire de petites bébètes qui auraient obligé une femme (et un chat) à se tuer. Le gamin de la famille semble ne pas être attaqué par les insectes, normal car c'est l'imagination du petit con qui les produit. Voilà Doggett et Reyes coincés dans sa maison avec Leyla, qui ne peut s'empêcher de référer au passé glorieux de la série. Par l'intermédiaire de celle-ci, l'épisode sonne comme un appel aux fans à sauver X Files, à les convaincre une énième fois que le nouveau couple est aussi capable que le précédent. Ce qui sera le cas au final, mais ça ne rattrapera pas la série. Pour ma part, je suis convaincu par Doggett/Reyes donc ce petit jeu sonne très faux. Et puis l'épisode est anecdotique, avec peu de moments qui méritent le détour.

_________________
avatar
Le Docteur
Gorgone Zola

Messages : 939
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 36
Localisation : L'université de l'Invisible

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aujourd'hui j'ai vu un épisode de série TV...

Message  Le Docteur le Mer 25 Mai - 9:09

9-15 N'abandonnez jamais

Voilà la conclusion de la série Lone Gunmen, que je n'ai pas encore vue et aussi la conclusion des Lone Gunmen. Voilà une histoire de terroristes post 9/11 de plus avec un petit élément fantastique pour meubler, un peu de Doggett et Reyes pour justifier cette conclusion au sein des X Files. Voilà le retour de Morris Fletcher qui cabotine plus que jamais, et des apparitions de gens que je connaîtrai bien si j'avais vu la série sur les trois comparses. Voilà aussi un épisode qui prouve qu'on peut bien se passer de Scully en légiste. Mais tout ça aurait pu être gentillet si y'avait pas eu cette fin expédiée pour le trio, que j'aurais bien vu y passer lors d'une grande aventure des X Files, au sommet de leur gloire. Là et même malgré le bel éloge funèbre/caméo de Scully (même si se taire aurait été plus digne AMHA), c'est naze et je suis pas content, on expédie pas comme ça des personnages aussi géniaux, même si l'année 2002 a été dure pour toi Chris et même si tu sais que X Files durera pas plus longtemps et que tu n'auras plus de série à la rentrée Evil or Very Mad . Et puis l'épisode est intitulé "Jump the Shark" en V.O, ce qui résume bien l'état d'esprit du truc.


9-16 William

Un épisode qui règle le sort de William Scully, dans le bon sens du terme. Il faut dire que son destin aurait pu être nettement plus tragique vu ce qu'il est. L'intrigue est moyennement intéressante, ne fonctionnant que par les questionnements sur l'identité du mystérieux homme qui prétend venir au nom de Mulder. Sinon on nous ressert les scories du premier two-parter de la saison avec une répétition qui lasse, on évoque les conspirations, on fait revenir une vieille connaissance. Et même ce Deux Ex Machina en la personne de l'agent Spender relève plus du nawak que de la vraie surprise. Reste une scène émouvante lorsque Scully est face à la décision d'abandonner son enfant. Sinon bof bof.


9-17 Clairvoyance

Depuis quelques épisodes, Chris Carter semble ne vouloir oeuvrer que pour clore les problématiques des personnages de la série, mais le plus souvent maladroitement. Heureusement l'épisode qui met un point final à la quête de l'agent Doggett sur la mort de son fils est réussi. Traversé d'une aura mélancolique que soulignent les nappes mélodiques de la B.O, clairvoyance est un épisode languissant, servi son atmosphère et par de bonnes idées comme la venue de cet aspirant agent schyzophrène qui peut entendre des photos de meurtres lui parler. Mais il est surtout porté par Robert Patrick. Dommage que la résolution du cas ne soit qu'une nouvelle manière d'éclabousser un haut placé du FBI, en l'occurence le personnage (qu'on ne savait plus comment utiliser) de Cary Elwes alors qu'on était sur la piste d'un vrai criminel. Un systématisme qui fait fausse note et prouve que les scénaristes ne cherchent plus à éviter les facilités, même au sein des loners. A part ça, rien à dire. Un bien bon loner qui fait plaisir à ce stade.

_________________
avatar
Le Docteur
Gorgone Zola

Messages : 939
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 36
Localisation : L'université de l'Invisible

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aujourd'hui j'ai vu un épisode de série TV...

Message  Le Docteur le Sam 28 Mai - 6:25

9-18 Irréfutable

C'est à Vince Gilligan qu'échoue le privilège du dernier loner de la série, et quel loner! L'histoire d'un gamin doté de pouvoirs psychokinétiques exceptionnels s'est terré pendant des années dans une maison où il reproduit l'environnement de la série La famille Brady, allant jusqu'à faire apparaître physiquement les lieux et la famille. Mais il ne peut plus contrôler son pouvoir et finit par tuer un jeune homme. L'épisode est parfait dans sa progression dramatique, réservant des moments fantaisistes (les éxécutions à la Tex Avery) et une approche très humaine du cas sur la fin. On discute le fait de donner enfin une justification aux X Files en exposant le prodige tandis que celui-ci meurt peu à peu. Cet épisode a une saveur particulière à l'approche du final de la série, comme si Chris Carter décidait de mettre en abyme les fans qui ont fait vivre sa série et qui l'ont vécu littéralement durant neuf ans. A travers ce héros et le bon sens de l'agent Doggett, il semble dire aux Xphiles que tout sera bientôt fini mais qu'il espère qu'ils puissent retrouver dans le monde réel ce que X Files semblait combler dans leur vie. A Travers Vince Gilligan, Carter questionne aussi la manière dont the X Files pourra être reçu dans trente ans et il trouve l'équilibre de traitement qui manquait aux trois agents pendant toute la saison. Tout ça dans un épisode très poétique, émouvant, un des meilleurs de la série. Le scénariste/réalisateur de l'épisode n'y est pas pour rien et on comprend qu'avec des galops d'essai pareils durant sept ans, il ait su apporter autant de justesse à une série aussi casse gueule que Breaking Bad. Parlant de séries, cet épisode voit des apparitions de John Aylward (le Dr Anspaugh de Urgences), Michael Emerson (le futur Benjamin Linus de Lost) et David Faustino (Bud Bundy de Mariés, deux enfants!).


9-19 & 20 La vérité

This is the end, comme diraient les Doors. Et c'est une belle fin. Un double épisode qui comporte un paquet de défauts habilement noyés sous neuf années de travail, de fait qu'au final il ne reste plus grand chose à dire. Conscient qu'ils laissent ce qui restera de leur série, Chris Carter et sa bande nous offrent un épisode méta-mythologique qui confronte directement Mulder aux protecteurs de la conspiration sous la forme d'un procès. Ce procès institué par une soi-disant juridiction d'exception et dirigé par le directeur adjoint Kersh n'est qu'une parodie de justice qui ne vise qu'à supprimer Mulder parcequ'il a découvert la vérité derrière toutes les vérités (que les mayas ne se doutaient pas à quel point leurs prédictions traverseraient les âges). Nous voyons ainsi défiler les éminents protagonistes des neuf années à la barre en tant que témoins de la cause de Mulder tandis que les morts viennent le visiter en bon fantômes du passé qu'ils sont. Carter a la bonne idée d'entrecouper les témoignages de flashs des anciens épisodes afin de ne laisser personne sur le carreau face à cette mythologie tentaculaire. Il faut avouer que sur la fin, les limites du nawak étaient franchies au niveau de la mythologie, et ce procès redonne une crédibilité à cette nouvelle conspiration en l'intégrant à l'ancienne. Il permet aussi de constater le chemin franchi depuis que cette jeune scientifique du FBI avait été affecté aux affaires non classées pour surveiller ce renard de Fox Mulder. Ce dernier point intègre parfaitement les agents Doggett et Reyes qui auraient mérité un meilleur traitement sur cette saison, mais qui pourront partir la tête haute. On y retrouve Gibson Praise, l'agent Spender, Marita Kovaroubias et une surprise de taille au final. Notre pub ambulante pour le tabac qui prolonge la vie indéfiniment, dans une position qui confine au ridicule dans une réserve des indiens Anasazi. Le pire est que cette scène d'un ridicule achevé sur le papier fonctionne. On ne peut s'empêcher de sourire face à la situation mais dès qu'elle est passée, on l'oublie pour repasser à ce final très émouvant dans un hôtel à Roswell. Et sur ce point là c'était pas gagné non plus. Merci à Chris Carter de nous avoir épargné une love/story Mulder et Scully pendant toute ces années car toutes les scènes communes entre les deux stars de la série marchent sur un fil, sauf cette dernière scène.
Le maître mot de ce final est la vérité et elle sera défendue dans un discours enflammé de Mulder devant ses bourreaux, par Scully, Skinner et les autres protagonistes face à une destinée et à des institutions inflexibles. Malgré pas mal de tatonnements sur les dernières saisons, Chris Carter n'a donc pas perdu de vue ce qu'était sa série, l'histoire d'un agent qui cherche la vérité, et c'est ce qui fait que cette conclusion fait porter un nouveau regard sur les saisons passées, comme l'ont faites celles de Buffy, The Wire, Six feet Under ou Babylon 5. Elle est peut-être beaucoup moins poignante que ces dernières (c'est aussi cette retenue qui fait le charme des X Files), beaucoup plus bordélique et ouverte mais elle marque à sa manière.

_________________
avatar
Le Docteur
Gorgone Zola

Messages : 939
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 36
Localisation : L'université de l'Invisible

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aujourd'hui j'ai vu un épisode de série TV...

Message  Cradle of Suffering le Ven 24 Juin - 9:05

Programme de ce soir, un grey's anatomy, un desperate housewives, un pushing daisies et un game of throne!

_________________
avatar
Cradle of Suffering
Gorgone Zola

Messages : 926
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 30
Localisation : Tromaville

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aujourd'hui j'ai vu un épisode de série TV...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum