Ken Russell (03/07/1927 – 27/11/2011)

 :: 7ème Art :: Cinéma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ken Russell (03/07/1927 – 27/11/2011)

Message  Cradle of Suffering le Mar 7 Fév - 8:34



C'est "malheureusement" à sa mort que je prend connaissance de ce Monsieur avec deux chefs d'oeuvres vu ce mois-ci. "Les Diables" (1971) et "The Music Lovers" (1970), qui m'ont foutu une sacré claque chacun à leur façon.

J'ouvre ce topic afin de connaitre vos avis sur le bonhomme ou bien pour le faire découvrir à ceux qui n'ont pas encore eu la chance de voir un de ses films. Du peu que j'en ai vu sa filmographie semble très schizophrène, dans le sens où classique et modernité s'entrechoquent au sein de la même oeuvre.





Je commence par "Les Diables" (The Devils. 1971) avec Oliver Reed et Vanessa Redgrave, film controversé et succès populaire lors de sa sortie (c'est un des films emblématique de son réalisateur) inspiré de l'histoire vraie Des Possédés de Loudun qui a connu de multiple adaptations sous divers formats. (le film est plus particulièrement l'adaptation d'un live d'Aldous Huxley traitant de cette affaire).
http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_des_d%C3%A9mons_de_Loudun

Nous sommes en 1634 Urbain Grandier, curé moderne doublé d'un courreur invétéré, complètement dévoué à sa ville Loudun et aimé par ses habitants (eux mêmes frappé par une épidemie de peste)... Enfin bref ce n'était pas une époque de joie et de bonne humeur... Et Grandier était un des seuls a s'élever contre les principes archaiques (qui a été jusqu'à écrire un traité sur le célibat des prêtres) de l'Eglise et du Cardinal Richelieu bien décidé à faire tomber les remparts de la ville. Un personnage gênant donc qui va être victime d'une horrible machinations qui va entièrement brisé son être et ses idéos.
En effet son arrivé à Loudun déclenche une hystérie totale au couvent, où les bonnes soeurs frustrés et abstinentes voient leur beau curé hanter leurs rêves. Les Sbires de Richelieu vont profiter des affabulations de Soeur Jeanne des Anges, Mère supérieure bossue, complètement aigrie et au bord de la folie accusant Urbain Grandier de l'a possédé. Commence alors pour ce dernier un long chemin de croix dans lequel aucune pitié ni rédemption ne pourra être espéré.



Un film théâtral et révolutionnaire qui dénonce L'état donnant pouvoir quasi absolu aux catholiques extrêmistes; il n'y a jamais eu de procès à proprement parlé car l'accusé n'a jamais été autorisé à se défendre.
Ce qui est vraiment intéressant c'est de constater à quel point Ken Russel s'identifie au personnage D'Urbain Grandier tant lui aussi à dû s'opposer à l'ordre établi, la censure, pour pouvoir mener ses films à bien.
Le rapprochement entre le cinéaste et son personnage est de plus magnifié par l'interprétation d' Oliver Reed, qui nous livre une prestation hallucinante de punching ball humain.
Vanessa Redgrave n'est pas en reste non plus en dévoilant par son personnage toutes les nuances de la folie. Un personnage réellement traumatisant...



Transes collective, exorcismes grotesques, tortures, viols et procès de pacotille sont le doux programme concocté par Ken Russell dans cette charge anti ecclésiastique qui a fait donc beaucoup de bruits lors de sa sortie. En effet le film a était pas mal censuré dans quelques pays voir même interdit en Italie. Le film en l'état possède quand même de beaux restes et une puissance qui encore aujourd'hui continue de traumatiser la rétine




_________________
avatar
Cradle of Suffering
Gorgone Zola

Messages : 926
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 29
Localisation : Tromaville

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ken Russell (03/07/1927 – 27/11/2011)

Message  Le Docteur le Mer 8 Fév - 1:23

Très bonne initiative ce topic. Pour ceux qui chercheraient une édition dvd : ce sera pour bientôt.

_________________
avatar
Le Docteur
Gorgone Zola

Messages : 939
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 35
Localisation : L'université de l'Invisible

Revenir en haut Aller en bas

Altered States !!!

Message  Mecha T. le Mer 8 Fév - 4:17

Mouais.
Je préfère Kurt.

_________________
avatar
Mecha T.
Gorgone Zola

Messages : 713
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 34
Localisation : Kamurochō

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ken Russell (03/07/1927 – 27/11/2011)

Message  Mumakil le Jeu 9 Fév - 8:38

Et Chuck alors?
avatar
Mumakil
Dédale dans la semoule

Messages : 116
Date d'inscription : 03/04/2010
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ken Russell (03/07/1927 – 27/11/2011)

Message  Le Docteur le Mar 14 Fév - 7:59


_________________
avatar
Le Docteur
Gorgone Zola

Messages : 939
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 35
Localisation : L'université de l'Invisible

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ken Russell (03/07/1927 – 27/11/2011)

Message  Cradle of Suffering le Jeu 16 Fév - 1:13

Bande d'enfoirés MrGreen

Personne ne regarde du Ken le survivant Russel ici ??

_________________
avatar
Cradle of Suffering
Gorgone Zola

Messages : 926
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 29
Localisation : Tromaville

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ken Russell (03/07/1927 – 27/11/2011)

Message  Mumakil le Jeu 16 Fév - 1:22

Cradle of Suffering a écrit:Personne ne regarde du Ken le survivant Russel ici ??

Si lui, il a vu 7 fois "Altered States" pendant que ses trois femmes le trompaient
avatar
Mumakil
Dédale dans la semoule

Messages : 116
Date d'inscription : 03/04/2010
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ken Russell (03/07/1927 – 27/11/2011)

Message  sutter cane le Jeu 16 Fév - 2:31

Cradle of Suffering a écrit:Bande d'enfoirés MrGreen

Personne ne regarde du Ken le survivant Russel ici ??

J'ai vu The Devils, stépamal et Tommy stébof.

Voila ma modeste contribution à ce sujet.
avatar
sutter cane
Gorgone Zola

Messages : 629
Date d'inscription : 05/04/2010
Age : 35
Localisation : Time And Relative Dimension In Space

Revenir en haut Aller en bas

et si j'ai le temps, je vous parle de Tommy

Message  Guy Gadebois le Jeu 16 Fév - 4:32




Vous voulez du Ken Russell ? en voilà un sympa.

"Le Cerveau..." est le troisième et dernier volet de la série des Harry Palmer (le premier "IPCRESS danger immédiat", de Sydney J. Furie est vraiment bien, le deuxième "Mes funérailles à Berlin" de Guy Hamilton, beaucoup moins bien, normal, c'est du Guy Hamilton) avec Michael Caine au meilleur de sa forme.

En gros : Harry Palmer c'est l'anti James Bond (ce qui devient assez savoureux quand on sait que le producteur des trois films est Harry Saltzman, l'associé malheureux d'Albert Broccoli sur les premiers Bond) ; portant de grosses lunettes à écailles et un imper digne de Columbo, Palmer est un obscur petit agent du MI5, assez mal vu de sa hiérarchie en raison de son impertinence naturelle et de quelques "erreurs de jeunesses" sur son CV. L'espionnage à la Harry Palmer est celui des notes de services en 5 exemplaires, des secrétaires acariâtres, des bureaux décrépis et des filatures dans un Londres (ou un Berlin) pluvieux et maussade.Le personnage conserve cependant une certaine classe (voire une classe certaine) grâce à l'ironie que Caine arrive à lui insuffler.

"Le Cerveau... " est le plus atypique des trois films dans la mesure où l'intrigue, qui démarre pourtant selon les canons de la série (réintégré de force au MI5 par son ancien supérieur, Palmer doit livrer un mystérieux paquet à Helsinki. Il mettra rapidement à jour un complot d'ampleur internationale qui pourrait rapidement déboucher sur la troisième guerre mondiale). Les choses deviennent nettement plus barrées avec l'entrée en scène du Général Midwinter, un milliardaire du pétrole Texan qui projette ni plus ni moins d'envahir l'URSS avec son armée personnelle (et incarné avec une conviction inquiétante par le génial Ed Begley).

Russell travaille ici sur un film de commande et ne s'autorise encore pas les "excès" qui feront sa marque de fabrique dans les années à venir (pas encore de filles nues qui se roulent parterre ou de phallus géant qui sortent des planchers). Ceci dit, il parsème "le cerveau..." de quelques pointes de délire bien barrées (le barbecue texan qui se transforme en évocation des autodafé nazi de Nuremberg et surtout l'invasion de l'URSS qui s'achève sur un gros clin d'oeil au "Alexandre Nevski" d'Eisenstein) qui font que le film vieillit bien (en tout cas mieux que certains Russell plus récents) et se revoit toujours avec plaisir (rien que d'en parler, j'ai envie de le voir, là, tout de suite)

On y croise également Oscar Homolka en général russe en slip et surtout Françoise Dorleac (que je persiste à trouver infiniment plus talentueuse que sa soeur) dans ce qui sera son dernier rôle.

Et Karl Malden a toujours un gros nez



avatar
Guy Gadebois
Cyclopes, c'est long à fumer

Messages : 4
Date d'inscription : 30/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ken Russell (03/07/1927 – 27/11/2011)

Message  Cradle of Suffering le Dim 19 Fév - 19:41

Oui, m'en souviens très bien, tu m'en avais parlé à Gerardmer!!

Bon vais essayer de le trouver sans la Caverne des Introuvables! Neutral (Tu m'avais aussi parlé de celui des Who aussi nan?)

_________________
avatar
Cradle of Suffering
Gorgone Zola

Messages : 926
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 29
Localisation : Tromaville

Revenir en haut Aller en bas

Ecoute l'album d'abord

Message  Le Docteur le Dim 19 Fév - 21:48

Je garde un bon souvenir de Tommy, mais ça doit être assez hermétique si t'aime pas le style de musique. C'est quand même pas mal barré et bien inscrit dans son époque (surtout la fin).

_________________
avatar
Le Docteur
Gorgone Zola

Messages : 939
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 35
Localisation : L'université de l'Invisible

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ken Russell (03/07/1927 – 27/11/2011)

Message  Callahan le Lun 20 Fév - 9:39

Le Docteur a écrit:Je garde un bon souvenir de Tommy, mais ça doit être assez hermétique si t'aime pas le style de musique. C'est quand même pas mal barré et bien inscrit dans son époque (surtout la fin).
Le mien est assez inoubliable aussi : écran géant, Montparnasse, une salle vide en plein après-midi, il y a bien 25 ans : plein les mirettes et les oreilles Shocked Long, très long mais j'ai encore des sensations et des images très précises. Ca m'a marqué même si je n'ai pas adhéré totalement.
Peut-être pas seule dans un salle pleine, j'en aurais un souvenir inoubliable mais je n'en saurais jamais rien .... Razz

En commençant, l'article de Guy, j'ai failli lire Harry Potter mais çà ne collait pas scratch (le matraquage, c'est mauvais pour le cerveau MrGreen )

_________________
     
avatar
Callahan
Adminotaure

Messages : 580
Date d'inscription : 30/03/2010
Localisation : Dans ses chaussons

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ken Russell (03/07/1927 – 27/11/2011)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 :: 7ème Art :: Cinéma

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum