Game of Thrones - "War is coming"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Game of Thrones - "War is coming"

Message  Le Docteur le Lun 9 Avr - 10:07


Après quelques années de vaches maigres où elle s'est faite voler la part du lion par AMC (Mad Men, Walking Dead et surtout Breaking Bad), la chaîne qui fut le terreau de Oz, les Soprano, Six feet under, Carnivale et the Wire peut se vanter d'avoir trouvé son nouvel étendard.



Série de fantasy lancée par HBO l'année dernière et tirée du "Trône de fer" de George R.R. Martin. La première saison raconte l'arrivée du souverain des sept royaumes Robert Barathéon à Winterfell, le fief de son compagnon d'armes Eddard Stark. Suite à la mort de son premier conseiller (la Main), Robert propose à Ned de prendre la place vacante et de marier sa fille Sansa à son premier né, Joffrey, héritier à la couronne. Stark devra quitter Winterfell et rejoindre la capitale King's Landing avec ses deux filles, tandis que son batard Jon Snow doit prêter allégeance à l'ordre de la tour du Guet au Nord, ce qui veut dire renoncer à tout et aider à protéger le royaume d'étranges morts qui commencent à se lever. L'hiver approche, et à Westeros, l'hiver dure plusieurs années. Eddard Stark n'attendra pas l'hiver pour s'apercevoir que dans la capitale, les conspirations pullulent et que les Lannister qui entourent Robert (il est mariée à Cersei Lannister) feront tout pour avoir le trône, bien que l'héritier, Joffrey, ne soit pas le vrai fils de Robert mais le fruit de l'inceste entre Cersei et son frère Jamie. Pendant ce temps, Viserys Targaryen, fils du dernier souverain déchu, offre sa soeur Daenerys à Khal Drogo, chef des Dothraki, un peuple de guerriers. En échange, Drogo et les siens devront le mener jusqu'à King's Landing et le faire récupérer le trône de fer, qu'il pense détenir de droit.

Ce résumé oublie un paquet de protagonistes de la première saison (et pas des moindres), et il semble déjà difficile de faire évoluer tout ce petit monde sans s'y perdre. Pourtant chacun d'entre eux sera présenté de la manière adéquate, comme ils le sont dans le premier gros tome des livres puisque la série a fait le choix d'une adaptation très fidèle, où les différences ne sont dues qu'au passage d'un médium à un autre (ex : l'âge des personnages). George R. Martin est consultant sur la série, ce qui permet d'éviter les écueils sur ce qui doit être ou non conservé dans le matériel de base alors que l'oeuvre littéraire n'est pas bouclée (ce qui fut une des grandes erreurs de la saga Harry Potter). Sa narration semble avoir été faite pour être adaptée en série en ce qu'elle se forme de saynètes (souvent dialoguées) et qu'elle est fondée sur des personnages forts. A chaque chapitre des romans on suit le point de vue d'un des protagonistes sur les événements, ce qui donne très vite une vue exhaustive des cultures et de l'Histoire de Westeros, une sorte d'omniscience du lecteur/spectateur et permet de connaître chaque personnage de l'intérieur. Jon Snow, Arya Stark et Tyrion Lannister ont ma préférence sur le début de la saison, mais chaque personnage aura son rôle à jouer lorsque les événements vont s'emballer. Il devient évident à mi-chemin qu'aucun n'a été placé là au hasard, qu'il soit acteur des guerres à venir, personnage tragique ou témoin d'événements déterminants. La réalisation est ample, dans des décors naturels et certains qui ont été construits pour l'occasion (l'extérieur du grand Mur) sont très impressionnants pour une série télé. Le défi sera encore plus grand sur les saisons à venir, mais il y'a de quoi avoir confiance, car les trois derniers épisodes de cette introduction atteignent déjà des sommets, prouvant que la mise en place des pièces sur l'échiquier a été faite de main de maître. Il ne reste maintenant plus qu'à les bouger.


2-01
On reprend là où on avait laissé, avec la famille Stark éclatée suite à l'exécution de Ned et la guerre que mène Robb contre les Lannister. On retrouve aussi Daenerys qui a survécu au bûcher et qui a désormais trois dragons pour compagnons, en plus de son Khalasar d'esclaves et du fidèle Jorah Mormont. Nous allons faire un tour au-delà du mur avec le père Mormont, Jon et les autres. Enfin, comme le deuxième tome commençait par l'introduction de Stannis Baratheon, il n'y avait pas de raisons qu'il ne soit pas présent dans l'épisode. Ainsi la série s'adjoint les services de deux nouveaux acteurs remarquables, Liam Cunningham en Davos et Carice Von Houten dans le rôle de Mélissandre, la sorcière rousse (après le choix de Sean Bean, plus de doute sur le fait que les directeurs de casting ont aimé Black Death). La terreur qui règne a King's Landing et l'absurdité du règne despotique de Joffrey sont très bien retranscrites, d'autant plus que les scénaristes s'autorisent à montrer dans toute son horreur la chasse au batard de Robert Barathéon, sorte de version médiévale de la traque des "dix commandements" ou notre héritier, qui n'est plus un bébé, est en cavale avec Arya Stark sans que l'un et l'autre ne le sachent. La portée tragique de la situation de Sansa s'étoffe à chaque intervention, et l'actrice est particulièrement à l'aise dans un rôle très difficile. La réalisation est toujours aussi intelligente, que ce soit dans l'usage d'une caméra subjectif pour faire ressentir l'expérience de Bran en loup ou bien les raccords différents sur la comète, élément commun à tous ces hommes où qu'ils soient à Westeros. En plus du récit passionnant et de tous ces personnages qu'on a l'impression de connaître, on peut se prendre à observer des détails présents dans les livres et qui ne sont même pas soulignés. C'est la preuve d'une grande classe dans l'adaptation. Vivement la suite!


Dernière édition par Le Docteur le Mar 5 Juin - 21:58, édité 1 fois

_________________
avatar
Le Docteur
Gorgone Zola

Messages : 939
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 35
Localisation : L'université de l'Invisible

Revenir en haut Aller en bas

Re: Game of Thrones - "War is coming"

Message  Le Docteur le Ven 13 Avr - 8:35

2-02

Un épisode bien décevant. Non pas parcequ'il s'y passe peu de choses, à ce niveau il est normal de s'apesantir sur les personnages et de replacer les forces en présence, de savoir qui sont les rois et ceux qui les influencent. Seulement la série s'affranchit de plus en plus du roman, et contrairement au premier épisode de cette saison, les choix originaux sont presque tous grossiers, voire inappropriés. On commence par Arya qui avoue tout de go qui elle est à Gendry, on nous balance une poignée de scènes inutiles et surexplicatives (la scène sur littlefinger, la complainte de Cersei, la mort du soldat de daenerys), la relation entre la sorcière rousse et Stannis est traîtée de manière trop frontale et l'irruption de la soeur de Theon dans les retrouvailles fait virer une scène très importante du livre à une espèce de vaudeville. L'histoire de la garde derrière le mur et des bébés mâles est moyennement intéressante tandis que Daenerys et son khalasar sont encore loin de la Cité qu'ils doivent découvrir. A coté, les meilleurs moments sont ceux piqués au livre et c'est dommage. Ca fait toujours plaisir de retrouver tous ces personnages et le jeu des acteurs demeure irréprochable, mais on a l'impression que les scénaristes se sont rendus compte qu'ils avaient eu tort de suivre la ligne subtile des caractérisations des bouquins et commencent à nous balancer des choses hyper lourdes en y mettant les gros sabots. Wait and see.

_________________
avatar
Le Docteur
Gorgone Zola

Messages : 939
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 35
Localisation : L'université de l'Invisible

Revenir en haut Aller en bas

Re: Game of Thrones - "War is coming"

Message  Le Docteur le Mar 17 Avr - 7:31

2-03

C'est déjà un peu mieux mais on se perd encore dans des scènes peu utiles en écourtant certaines scènes bien plus importantes. Autant que l'absence d'éllipses et de marqueurs de temps commence à devenir gênante pour qui a lu les livres. On élude la marche des orphelins et on ne donne même pas un suspens quand à l'évasion des survivants, alors même que l'assaut du sbire des Lannister est baclé. A coté, on nous présente une scène trop longue avec Renly et les scènes avec Sansa ne font pas avancer le schmilblick. Il se passe peu de choses à coté et le meilleur est à chercher du coté de Tyrion. Sa peur de finir comme les autres Mains et son stratagème pour tester la loyauté des membres du Conseil sont très bien portés à l'image. C'est nottamment l'occasion d'un montage inspiré sur les trois bobards, et de s'attarder sur ce personnage fascinant, magnifiquement servi par Peter Dinklage qui mérite sa place au top du générique de cette saison.

_________________
avatar
Le Docteur
Gorgone Zola

Messages : 939
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 35
Localisation : L'université de l'Invisible

Revenir en haut Aller en bas

Re: Game of Thrones - "War is coming"

Message  Le Docteur le Mer 2 Mai - 22:32

2-04

On avance, et plutôt d'un bond comme ça ceux qui disent que ça traîne chez HBO ont le bec cloué! Encore un assaut gagnant pour les troupes de Robb, ce qui vaut encore bien des misères à la pauvre, mais tenace Sansa. Heureusement que Tyrion arrive à temps pour stopper le petit con dans ses élans sadiques, mais c'est une pauvre prostituée qui devra en payer le prix, et ça va pas saigner qu'un peu. Arya et Gendry survivent aux tortures des sbires des Lannister et Tywin intervient en leur faveur. Daenerys et ses ouailles trouvent enfin la cité perdue, mais y'a plein de mondes là-dedans Shocked . Les scènes avec Littlefinger font toujours autant hors-sujet, même quand elles sont en rapport avec les Stark. Les frangins Barathéon se retrouvent, et se chamaillent pour la couronne. Caitlin leur rappelle qu'ils sont frères, dit qu'elle les corrigerait si ils étaient ses fils, et qu'il faut se liguer contre l'ennemi commun. Logiquement la couronne reviendrait à Stannis, mais il paraît que la popularité est maintenant une meilleure légitimité que la naissance (modernité, quand tu nous tiens). Et puis il déconne à plein tube Stannis, à engrosser la sorcière rousse. Il fallait bien qu'un truc se passe. Quelques jours plus tard, voilà la sorcière qui se désappe et accouche, l'hôpital et ses fantômes style, devant le pauvre chevalier oignon qui ne comprend plus rien. Impressionnante la scène. Surprised

_________________
avatar
Le Docteur
Gorgone Zola

Messages : 939
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 35
Localisation : L'université de l'Invisible

Revenir en haut Aller en bas

Re: Game of Thrones - "War is coming"

Message  Le Docteur le Jeu 3 Mai - 9:26

2-05

Encore très bon tout ça. Bye bye Renly, c'est très soudain et innatendu, et du coup les scènes qui parraissaient inutiles le concernant prennent un peu plus de sens. Il y'avait peu de temps pour faire vivre le personnage et montrer les liens qui l'unissaient à ses différents alliés. C'est aussi l'occasion de rapprocher Caitlin Stark et Brienne, dans une très belle scène où la chevalier se met au service de Caitlin, tout en jurant de venger Renly le moment échéant. Stannis suit le conseil avisé de Davos et prouve qu'il n'est pas tant que ça sous l'emprise de Mellisandre, mais celle-ci le prendra sans doute mal. Daenerys suit quand à elle le conseil de Jorah lorsque leur protecteur de Qarth lui demande sa main, tandis que le regards avides semblent lorgner sur les dragons. Les gardes noirs s'apprêtent à affronter ceux de derrière le mur. Nous avons enfin droit à la scène de découverte des feux grégeois par Tyrion. Enfin, le meilleur pour la fin, la géniale Arya qui se retrouve dans une position de force inespérée, alors même que le grand ennemi est dans le coin. Les Stark sont chacun dans des positions critiques et c'est tant mieux. Et puis avec ce coup de théatre administré avec soin au spectateur, la tournure des choses se révèle aussi passionnante qu'imprévisible.

_________________
avatar
Le Docteur
Gorgone Zola

Messages : 939
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 35
Localisation : L'université de l'Invisible

Revenir en haut Aller en bas

Re: Game of Thrones - "War is coming"

Message  Le Docteur le Jeu 31 Mai - 21:28

2-06

Je ne sais pas si c'est le break que je me suis accordé mais j'ai trouvé cet épisode passionnant. On démarre brutalement avec l'assaut rapide de Théon "l'abruti" Greyjoy sur Winterfell. Les scènes sont éprouvantes, car vues à travers les yeux de Bran qui a toujours vu Théon comme un grand frère. J'avais mal pour lui et pour Rickon quand Ser Rodrick a été exécuté sous leurs yeux. Dans l'affaire neuneu risque de tout perdre vu que son père n'est pas prêt de le reconsidérer comme un fils, quoiqu'il fasse. Pendant ce temps, Arya fait tout ce qu'elle peut pour garder sa couverture alors que Littlefinger rend visite à Tywin (excellent Charles Dance, qui est de plus en plus mis en lumière), ce qui nous vaut une autre scène bien tendue. Un peu plus tard elle doit utiliser son deuxième joker in extremis. Arya rulez. Cersei doit dire adieu à sa fifille qui doit être mariée pour la paix du Royaume. Sur le retour il y'a une émeute bien barbare avec des bras coupés. Sansa "vie de merde" Stark est à deux doigts de se faire violer mais le Chien la sauve. Tyrion gifle une nouvelle fois le roi Very Happy . J'ai bien peur que le nain ne fasse pas long feu malgré toute l'ardeur qu'il met à accomplir sa tâche. Jon Snow perd son groupe en refusant de tuer une sauvageonne (parallèle évident avec Greyjoy) et il doit dormir avec elle pour survivre au froid. Mais Jon il est brave et chaste, donc ça va. Enfin, Daenerys se voit refuser les bateaux qu'elle voulait pour jouer à la guerre, perdre une bonne partie de son khalasar et voler ses dragonets. C'est mal barré pour elle. On vogue d'une intrigue à l'autre sans problème et on voit à peu près tout le monde (sauf le camp de Stannis). Les choses s'accélèrent encore et plus personne n'est à l'abri de l'hécatombe, y compris les persos développés de longue date.

_________________
avatar
Le Docteur
Gorgone Zola

Messages : 939
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 35
Localisation : L'université de l'Invisible

Revenir en haut Aller en bas

Re: Game of Thrones - "War is coming"

Message  Le Docteur le Dim 3 Juin - 21:28

2-07

Pas grand chose à se mettre sous la dent par rapport à l'épisode précédent. Jon Snow garde son pucelage et son honneur, mais il se fait capturer par les sauvageons. Arya continue de se la jouer fine avec Tywin. La pauvre Sansa qui vient rappelons le d'échapper à un viol a ses règles, donc elle va pouvoir se faire sexuellement abuser par le roi pour lui donner des petits connards. Le régicide tue son compagnon de cellule et le gardien pour pouvoir s'échapper, mais il se fait rattraper. Caitlin arrive à stopper les assauts des types qui veulent se venger mais voilà que le fourbe fait tout pour se faire buter par elle (et démarrer une guerre ouverte?). Pendant ce temps, Daenerys se trouve bien seul mais Ser Jorah Mormont est là pour la réconforter. Ca suffit pas parcequ'un gros bordel s'annonce à Qarth. Enfin, Bran et sa petite troupe essaient de s'enfuir tant bien que mal, mais Théon l'enfoiré est motivé à faire le gros dur. Cersei chiale. Toujours pas de nouvelles de Stannis, sinon que les bateaux avancent.

_________________
avatar
Le Docteur
Gorgone Zola

Messages : 939
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 35
Localisation : L'université de l'Invisible

Revenir en haut Aller en bas

Re: Game of Thrones - "War is coming"

Message  Le Docteur le Lun 4 Juin - 9:47

2-08

Un épisode où peu de choses se passent, mais il dégage une pointe de mélancolie et l'imminence d'une bataille qui font qu'on reste sans arrêt sur ses gardes. Beaucoup de dialogues pour creuser les personnages, et une certaine prestance pour mettre en valeur ces moments pas évidents à filmer. Je n'ai pas cru une seconde à la mort des gamins Stark, l'ellipse étant bien trop grosse pour l'importance d'un tel événement, mais le doute semé est plutôt bien tenu. Les scènes avec Arya (qui a récupéré ses anciens compagnons) sont toujours les meilleures. Ca m'a fait plaisir de voir que Brienne prenne en charge le Régicide. Il faudrait maintenant qu'elle lui montre de quel bois elle est faite. Robb doit emprisonner sa mère, qui a pourtant fait le bon choix pour ses filles et il cède à la charmante médecin. Samwell et les gardes restés en retrait trouvent des armes et un uniforme de gardien noir qui pourrait les aider face aux sauvageons. A King's Landing, tous s'affairent tandis que Stannis promet sur son bâteau de faire de Davos sa Main lorsqu'il sera roi (si j'étais Davos, je serai pas tant que ça honoré). Enfin, Daenerys convainc Mormont de l'aider à sauver ses bébés dragons. Ca fait un paquet de monde à suivre mais chaque scène parvient à résonner suffisamment pour être importante, et quand on voit comment les différents suspens de l'épisode sont gérés, on peut se dire que c'est de la grande télévision.

_________________
avatar
Le Docteur
Gorgone Zola

Messages : 939
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 35
Localisation : L'université de l'Invisible

Revenir en haut Aller en bas

Re: Game of Thrones - "War is coming"

Message  Le Docteur le Mar 5 Juin - 21:22

2-09

Un épisode atypique et captivant qui se concentre sur le siège de King's Landing par les troupes de Stannis. Ce parti pris est gagnant et gonfle la série d'un cran. L'intelligence des livres, relayé par la série, a été de donner ce qu'il faut d'empathie à Tyrion pour ne pas aborder la bataille en terme de bons et méchants. Si on a envie que le roi soit renversé, fouetté, torturé et brûlé avec sa tête en haut d'un pic, on nous rappelle que ce sera aussi le cas de Tyrion si Stannis triomphe. Tyrion qui a droit à sa petite minute de gloire. Il est aussi intelligent de nous montrer le point de vue des femmes, entre une Cersei insatisfaite qui continue de se plaindre de son sort et la toujours digne Sansa. Un personnage que je ne pouvais pas supporter en saison 1 et désormais parmi mes favoris. Derrière la caméra, il y'a Neil Marshall (The Descent, Doomsday) qui n'est pas un manchot, donc la bataille est d'une facture correcte et la nuit est bien utilisée. J'aime particulièrement le prélude avec les feux grégeois, superbement mis en scène et la fin d'épisode avec Cersei et Tommen sur le trône de fer en parallèle à la bataille.

_________________
avatar
Le Docteur
Gorgone Zola

Messages : 939
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 35
Localisation : L'université de l'Invisible

Revenir en haut Aller en bas

Re: Game of Thrones - "War is coming"

Message  Le Docteur le Jeu 7 Juin - 4:45

2-10

Tout simplement génial. On se croirait revenu au HBO de Carnivale/The Wire/Six feet under. Je n'ai pas vu le temps passer tant chaque scène a une réalisation appropriée (réalisation ample quand il le faut, posée et élégante pour les scènes intimistes) et surtout parvient à mettre admirablement en exergue le jeu d'acteurs de plus en plus habités par leur personnage. Pour ces raisons et parcequ'elles sont toutes décisives pour la suite, chacune des scènes de cette conclusion arrive à toucher, que ce soit la fin émouvante du Mestre de Winterfell, la ridicule tentative de Théon de motiver ses troupes, le sacrifice moral de Jon Snow, la révélation de Mélissandre à Stannis, le mariage de Robb, les modifications de configuration à King's Landing et le lien Tyrion/Shae, le duo Régicide / Brienne, la conclusion de l'intrigue d'Arya sur cette saison , le nouveau coup d'éclat de Daenerys et enfin ce final qui donne froid dans le dos pour le pauvre Samwell .Je ne m'attendais pas non plus à une armée aussi impressionnante. Peu à peu l'élément fantastique fait son entrée dans la série, et il le fait d'autant plus aisément que tout le background médiévalo-réaliste est parfaitement installé. La saison 3 s'annonce dangereuse pour nos amis qui virent au Nord et pour le guet.

_________________
avatar
Le Docteur
Gorgone Zola

Messages : 939
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 35
Localisation : L'université de l'Invisible

Revenir en haut Aller en bas

Re: Game of Thrones - "War is coming"

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum