les aventures de Double Duck (BD d'espionnage)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

les aventures de Double Duck (BD d'espionnage)

Message  Han Solo le Mer 14 Aoû - 1:09

Ombres sur Londres + Panique sur la Tamise

Il s'agit en fait de la BD Code Olympus, en 126 planches couleur, dont l'action trépidante et rythmée se déroule à Londres (lors des JO de 2012), et implique un petit état situé au Nord Est de l'Europe

Trahisons, retournements de situation, et girls à gogo, font tout le sel de cette aventure, qui a su restituer le caractère so british cher à James Bond


La publication en France s'est faite en 2 fois, dans super picsou géant 173 (4ème trimestre 2012) pour les 2 premiers épisodes, et dans super picsou géant 174 (1er trimestre 2013) pour les 2 derniers

Je n'ai pas lu les autres aventures de DoubleDuck, L'espion en mission artistique (super picsou géant 169), ni Traquenard pour un canard (super picsou géant 165), mais elles ne semblent pas avoir le même cachet bondien, il semblerait néanmoins que DoubleDuck apparaisse dans super picsou géant depuis le numéro 148 et qu'il ait déjà fait l'objet de 5 albums chez Glénat, qui lui sont entièrement consacrés

pour rappel, DoubleDuck est la version agent secret de Donald, elle vient compléter Fantomiald (1969), la version super héros justicier, dont le véhicule et les gadgets n'étaient pas sans rappeller James Bond ou Batman, et PowerDuck (1996), qui est davantage orientée science fiction (avec des vaisseaux spatiaux et des extra terrestres)



les 3 jours du condor

tel est le titre dont s'inspire la BD portant pour nom les 3 jours du canard

cette aventure, qui s'étale des pages 5 à 107 de Super Picsou Géant n° 164, narre la première mission de Double Duck

cette première mission se déroule dans un casino, où il affronte un jouer professionnel chargé de faire fructifier de l'argent sale

Double Duck est épaulé par une femme, qui finalement le trahira

l'histoire tient la route malgré une petite incohérence : page 53 DD dit qu'il ne sait pas où il se trouve, mais page 102 il envoie les coordonnées à la police, sans qu'il soit jamais expliqué comment il les a trouvées

102 pages d'aventure pour 4,20 euro, ça vaut le coup



La machine à nuages

Vous vous souvenez sans doute du film Chapeau Melon et Bottes de cuir, avec Sean Connery, où il était question de contrôler la météo

Dans la machine à nuages, il s'agit d'utiliser les nuages pour semer famine et désolation, un peu à la manière de Mister Green dans Quantum of Solace

Au termes de 120 planches couleur, l'imperturbable Double Duck, le meilleur agent de l'Agence, viendra à bout de cette menace, malgré les manigances de l'Organisation et de la Division

On retrouve dans cette aventure, le style flamboyant de Fleming, mais aussi les retournements de situation chers à Gardner (le gentil que en fait c'est un méchant, etc)

Le récit est paru en 4 parties, publiées dans Super Picsou Géant 175 et Super Picsou Géant 176

Une nouvelle occasion de retrouver les aventures trépidantes et haletantes de Double Duck, plus flegmatique que jamais

Han Solo
Cyclopes, c'est long à fumer

Messages : 92
Date d'inscription : 08/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum