Breaking Bad

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Breaking Bad

Message  Le Docteur le Lun 12 Avr - 22:34

Cette série lancée par la chaîne AMC et Vince Gilligan (ex tête pensante de X Files) nous raconte la vie de Walter White (Le génial Bryan Cranston, père de Malcolm dans la série éponyme), professeur de chimie qui découvre qu'il est atteint d'un cancer. Il décide alors de fabriquer de la métamphétamine et de s'associer avec un de ses anciens élèves, dealer de son état, pour mettre sa famille à l'abri du besoin. Le problème est que plus Walter s'engage dans la spirale, plus il y prend goût.

Une petite review par mes soins de la saison 1: http://louvreuse.net/serie-tv/breaking-bad.html

Breaking Bad confirme sur sa saison 2 tout le bien de la première, avec des épisodes en plus, les personnages sont remarquablement développés, un nouvel élément est ajouté au tandem (un avocat véreux nommé Saul Goodman).



Walter est en passe de devenir une véritable légende jusqu'au Mexique, mais sa vie est vite en danger. Pendant ce temps, Jesse connaît l'amour avec une jeune fille pas aussi nette qu'elle n'y paraît. Tous les événements de cette saison 2 convergent vers un événement terrible dont on ne saura le fin mot qu'à la fin de la saison.

La saison 3 a démarré avec l'arrivée de deux tueurs mexicains badass et Walt qui se prend le revers de tout ce qu'il a fait dans les deux saisons précédentes. Une direction qui s'éloigne du postulat du cancer de départ pour nous emmener encore plus loin là où on ne s'attend pas.
Si vous voulez parler de la série, des deux premières saisons (qui passeront sous peu sur ARTE) ou de la saison 3 en cours c'est ici.
avatar
Le Docteur
Gorgone Zola

Messages : 939
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 35
Localisation : L'université de l'Invisible

Revenir en haut Aller en bas

Re: Breaking Bad

Message  Callahan le Lun 12 Avr - 22:53

Je l'ai dans le colimateur depuis un bon moment ...
Je pense que je vais passer au visionnage d'ici peu ... rabbit

_________________
     
avatar
Callahan
Adminotaure

Messages : 580
Date d'inscription : 30/03/2010
Localisation : Dans ses chaussons

Revenir en haut Aller en bas

Re: Breaking Bad

Message  Le Docteur le Dim 18 Juil - 3:49

Saison 3



Une saison qui commence fort avec l'entrée en scène des deux tueurs mexicains, conséquence du meurtre de Tuco de la saison 2. Parallèlement, Walt avoue à Skylar ce qu'il est devenu, belle manière pour les scénaristes de montrer qu'ils veulent faire progresser les choses. Et du progrès il va y'en avoir, on laisse tomber complètement l'arc sur le cancer (Walt semble en rémission complète), la nouvelle configuration familiale des White, la montée en puissance du personnage de Hank au point qu'il en arrive à un cheveu de coincer son beau-frère, Jesse qui file un mauvais coton suite à la mort de sa junkie (Walter et lui sont en mauvais terme jusqu'à l'épisode 6) et le plan de Gustavo pour récupérer des territoires. Tout se lie à merveille mais il manque quelque chose. L'épisode 7 viendra combler ce manque, soldant le sort des tueurs mexicains et donnant à Dean Norris (aka Hank) ces meilleurs scènes. Il va réorienter la donne, tout en offrant sans doute le meilleur final d'épisode de la saison. A partir de là, les motivations se brouillent, Jesse collabore de nouveau avec Walt en marchant sur un fil, Skylar entre dans la course malgré elle et entraîne Marie, l'enchaînement des événements restant crédible, ce qui n'est pas une mince affaire. Une vraie poudrière où il en faut peu pour que tout saute. Jesse supporte mal les méthodes des sbires de Gustavo et c'est donc lui qui mettra le feu dans deux derniers épisodes qui ne ménagent pas le suspens et où Walt devra se démener pour s'en sortir. Les dernières minutes et le dernier plan de la saison annoncent un palier supplémentaire franchi par nos deux héros et un lien encore plus fort pour la saison 4.
Du coté des persos, la saison met un peu en retrait Saul, même s'il est toujours là quand on a besoin de lui, place les projecteurs sur Hank, sur le tueur Mike (le dernier épisode et sa scène Coenienne en diable), toujours une description pittoresque des bas fonds et de ceux qui les habitent et ce petit plus qu'on ne trouve que chez les frangins Coen, qui arrive à transmettre la gène autant que le sourire, tout en ne nuisant pas à la tension présente dans chaque scène. Un palier a été franchi dans la réalisation durant cette saison, que l'on voit surtout dans les épisodes 6, 7 et 13 + le 10, un épisode très spécial en quasi huis clos où le duo chasse une mouche, sorte de symbole de la conscience de Walt.
Ca promet pour la saison 4.

Good news Everyone! Les deux premières saisons arrivent sur arte à partir du mois d'octobre.

_________________
avatar
Le Docteur
Gorgone Zola

Messages : 939
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 35
Localisation : L'université de l'Invisible

Revenir en haut Aller en bas

Re: Breaking Bad

Message  Le Docteur le Dim 29 Aoû - 22:46



Very Happy

Meilleur second rôle (Aaron Paul) et meilleur acteur (Bryan Cranston) dans une série dramatique aux Emmy awards 2010. Pour Cranston c'est la troisième année consécutive qu'il remporte l'Emmy.

_________________
avatar
Le Docteur
Gorgone Zola

Messages : 939
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 35
Localisation : L'université de l'Invisible

Revenir en haut Aller en bas

Better call Saul!

Message  Le Docteur le Jeu 16 Sep - 9:44

Si vous cherchez un avocat... Cool

_________________
avatar
Le Docteur
Gorgone Zola

Messages : 939
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 35
Localisation : L'université de l'Invisible

Revenir en haut Aller en bas

Re: Breaking Bad

Message  Le Docteur le Mer 22 Sep - 8:39


Comme tous les étés, Technik'art sort son spécial séries TV, avec cette fois-ci Walter White en couverture et un article sympathique sur le changement de direction de la série (dû à son succès), éclairé par les propos de Vince Gilligan.

(Y'a aussi un bon article sur Doctor Who)

_________________
avatar
Le Docteur
Gorgone Zola

Messages : 939
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 35
Localisation : L'université de l'Invisible

Revenir en haut Aller en bas

Re: Breaking Bad

Message  Le Docteur le Mar 31 Mai - 20:59

Début de la saison 4 le 17 juillet prochain.

_________________
avatar
Le Docteur
Gorgone Zola

Messages : 939
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 35
Localisation : L'université de l'Invisible

Revenir en haut Aller en bas

Re: Breaking Bad

Message  Le Docteur le Ven 2 Sep - 9:15

4-01 à 4-07



Cette première partie de saison c'est un peu le calme avant la tempête. On allume des brindilles et le vent souffle sur chacune pour faire s'étendre un feu qui menace d'atteindre une ampleur qu'on aurait du mal à mesurer. Vince Gilligan a négocié avec brio le virage de la saison 3, fait disparaître le cancer de Walt, a emprunté une nouvelle route toute aussi (voire même plus) passionnante. A ce niveau, Walt a impliqué tout ses proches de façon plus ou moins grande dans ses débordements. Skylar est complice, Marie aussi sans le savoir, Hank enquête brillamment sur le cas de sa carrière qui a un rapport direct avec lui. Jesse vit avec le remords de son acte de la fin de la saison 3 et il vivote, jusqu'à être habilement récupéré par Mike qui suit scrupuleusement les ordres du puppet master Gus Fring (un personnage dont l'autorité a été soigneusement posé dans le premier épisode de la saison). Il commence à douter de Walt. On en est au point où chacun des choix de ces personnages est important, où chacune de leur scène donne un éclairage supplémentaire sur leur avenir, les rapprochant virtuellement d'une sentence inéluctable. La confiance acquise par Walt après le dénouement de la saison 3 l'a fait passer de l'autre coté. Malgré sa maladresse, il semble moins humain, plus calculateur mais en même temps en roue libre (son défaut, la fierté, est décuplé), prêt à abattre ceux qui se mettent sur son chemin, à laisser à sa femme la responsabilité du blanchiment de son argent sale. Le spectateur peut difficilement le suivre, et Gilligan le sait. Il sait aussi qu'il a préparé le terrain aux personnages sattelites et que c'est désormais vers eux que peut se reporter la sympathie du public. Qui voudrait voir tomber la précautionneuse Skylar qui fait ce qu'elle peut pour protéger sa famille? L'étonnante Marie, dont le personnage, au départ uniquement fantasque s'est vu renforcer par les épreuves de son mari? Qui peut imaginer la réaction de Hank lorsqu'il découvrirait à l'issue de son enquête que l'argent de son traitement viendrait de la drogue fabriquée par son beau-frêre? Et de Walter Jr. qui se trouve sans le savoir au milieu de ce chaos? Et surtout, que va devenir Jesse? Aaron Paul transporte son personnage dans les abîmes, mais donne à montrer une facette qui tranche avec la froideur du milieu dans lequel il évolue. L'épisode 7 va encore plus loin dans ce sens, continuant de le ballader émotionnellement comme les saisons précédentes, mais comme il avance dans le Milieu et qu'il semble être le pantin de chacun des camps, il devient l'électron libre qu'était Walt. A coté, il y'a le Cartel qui vient reprendre ses droits sur le bizness de Gus, le laconique Mike (le type de mon avatar), meilleur personnage de porte flingue depuis un sacré bail et Saul, toujours là mais malheureusement un peu en retrait. Tout est virtuellement installé, il ne reste plus que ça pète. Et comme le sieur Gilligan envisage avec acuité de faire cesser les hostilités à la fin de la saison 5, on ne peut qu'attendre fébrilement le feu d'artifice de la vingtaine d'épisodes qui arrive et espérer que Breaking Bad reste la meilleure série du moment.


_________________
avatar
Le Docteur
Gorgone Zola

Messages : 939
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 35
Localisation : L'université de l'Invisible

Revenir en haut Aller en bas

Re: Breaking Bad

Message  Le Docteur le Mar 6 Sep - 7:33

4-08

Très bon épisode bluffant sur tous les points. L'intrigue commence à s'emballer. On remet Gus sur le devant de la scène et face à un Hank regonflé à bloc. L'occasion de rappeler que Giancarlo Esposito est un grand acteur et que Gus conserve le contrôle (même si ça n'a pas toujours été le cas). Encore une fois la réalisation est pensée avec le scénario et fait montre d'ingéniosité quand il faut (le long zoom sur Gus dans l'ascenceur, l'arrivée glaçante de Mike dans le plan pendant la discussion Walter/Hank) et de retenue quand il faut s'effacer devant les prestations des acteurs. Jesse s'humanise encore, Walt se met à douter de la loyauté de son comparse. Retour de Mark Margolis et apparition de Steven Bauer, le Manny de "Scarface" dans une scène finale tout simplement glaçante.

_________________
avatar
Le Docteur
Gorgone Zola

Messages : 939
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 35
Localisation : L'université de l'Invisible

Revenir en haut Aller en bas

Re: Breaking Bad

Message  Le Docteur le Ven 30 Sep - 3:15

4-10

Awesome. Un des meilleurs épisodes toutes saisons confondus. Tout se met en place, Walt s'ouvre enfin, le final avec le cartel est tendu en diable (beau parallèle avec la scène de l'épisode 8 ). Skylar s'enfonce.

4-11

Shocked
Je crois qu'il n'y aura même pas besoin de saison 5, on pourra très bien en finir dans deux épisodes avec une fin pareille. Le piège se referme sur Walt et sa famille avec une logique impeccable (un vrai coup de pute du destin quand même, pauvre Skylar), Jesse plus que jamais entre deux feux. Le dernier plan donne des frissons.

_________________
avatar
Le Docteur
Gorgone Zola

Messages : 939
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 35
Localisation : L'université de l'Invisible

Revenir en haut Aller en bas

vivement le 15 juillet

Message  Le Docteur le Mar 5 Juin - 21:53

AMC a pris la décision de scinder la dernière saison (16 épisodes!) en 2 parties. Les 8 premiers épisodes seront diffusés à partir du 15 juillet prochain. Le premier poster promotionnel confirme SPOILER que Walt va bien succéder à Gus Fring.


_________________
avatar
Le Docteur
Gorgone Zola

Messages : 939
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 35
Localisation : L'université de l'Invisible

Revenir en haut Aller en bas

Re: Breaking Bad

Message  Le Docteur le Mar 17 Juil - 22:49

5-01

Voilà c'est lancé!
Reprise pépère mais sympathique. Vince Gilligan se charge de conclure les éléments qui laissaient encore des question et de nous gratifier d'une intrigue sympatoche avec Walt/Jesse/Mike. Plutôt astucieux d'avoir introduit l'idée de l'aimant par Jesse car ça ne pouvait pas fonctionner ammené par Walt comme une des idées géniales qu'il avait eus lors des saisons précédentes (vu la tournure de la discussion, je voyais arriver ça gros comme une maison). On a de la peine pour Skylar qui devrait démarrer vite une procédure de divorce et se barrer loin avec ses gosses. L'attitude de Walt vis à vis de Mike (toujours au top) dans la voiture puis du "moins entousiaste à l'idée d'être Tom Hagen" Saul et enfin vis à vis de sa femme dans le dernier plan montrent que le type a définitivement chopé le complexe du caïd de Gus Fring. Jesse pourra au moins compter sur Mike quand la débacle va commencer.

_________________
avatar
Le Docteur
Gorgone Zola

Messages : 939
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 35
Localisation : L'université de l'Invisible

Revenir en haut Aller en bas

Re: Breaking Bad

Message  Le Docteur le Lun 23 Juil - 9:46

5-02

C'était carrément génial. Walt veut logiquement reprendre le business. Il envoie voler tous les soupçons de Jesse à sa manière et tente de rallier Mike, qui est beaucoup plus perspicace qu'il ne pense. Il se justifie aussi auprès d'un Saul qui fait de son mieux pour retirer ses billes. La mort de Gus ouvre des pistes à la DEA et forcément le ménage doit se faire. Mike n'est pas trop opé pour le ménage, mais d'autres vont s'en charger, ne lui laissant pas le choix. C'est pas parceque l'épisode était centré sur Mike que tout était aussi bon (même si y'a un peu de ça) mais y'avait quand même une putain de tension, et la bande son, meilleure de saison en saison, joue beaucoup là-dedans. Toute la partie qui concerne la journée de merde de Mike est parfaite : l'interrogatoire avec Hank où on en apprend plus sur le personnage, la menace qui pèse sur lui, lorsqu'il s'introduit chez la traître pour la buter... Jonathan Banks fait tout passer avec le minimum, Gilligan laisse les actes du personnage parler pour lui. Les scènes de Walt confirment la position du premier épisode et on a la preuve par les mots que le sale type est désormais prêt à justifier n'importe quoi par la famille. Pauvre Skylar... Aaron Paul est excellent. Dean Norris a gagné ses galons. C'est un plaisir de voir tous ces personnages interagir et se confronter à ce niveau. La scène d'ouverture est excellente. Le final ouvre la porte à l'équipe des trois, ça va saigner. Ca fait un peu trop de louanges, mais cet épisode les mérite.

_________________
avatar
Le Docteur
Gorgone Zola

Messages : 939
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 35
Localisation : L'université de l'Invisible

Revenir en haut Aller en bas

Re: Breaking Bad

Message  Le Docteur le Mer 15 Aoû - 12:20

5-03

L'idée du labo itinérant, c'est juste génial. Gilligan et sa team de scénaristes sont toujours à l'affut des idées les plus surprenantes et on sent que ça pourrait durer des saisons encore comme ça. La combinaison Walt/Jesse/Mike (+ Saul par la force des choses MrGreen ) est toujours splendide et la construction béton de ces personnages paie dans cette saison 5. A son niveau il a construit quelque chose qui se rapproche de ce que Leone avait construit autour de Blondin, Sentenza et Tuco dans le bon, la brute et le truand, et pour que je cite ce film il faut vraiment que ça me cloue. La confrontation finale avec le duel larvé lors de la distribution des parts, et Jesse en retrait qui joue l'arbitre paie sa tension. Bref on pourrait faire tourner la saison sur ces trois là. Mais il y'en a encore à coté avec Skyler qui pète une durite et c'est Marie qui prend cher MrGreen . Ce qui est moins drôle est que la femme forte des deux dernières saisons subit un contrecoup et qu'elle n'a pas de réel soutien. Elle pourrait bien ne pas tenir. La seule chose que j'ai trouvé un peu rajouté dans cet épisode c'est le Scarface. Mais je ne crois pas qu'à ce niveau il y'ait une manière subtile de décrire la descente de Walt. Il a beau être extrêmement intelligent et un manipulateur hors pair, il n'est pas Gus Fring et il est clair que le pouvoir lui fait tourner la tête. Il n'a pas la patience de son ambition. L'un a bâti son empire sur 20 ans, l'autre n'est même pas capable de garder la tête froide sur la première semaine. Il joue contre sa femme, fait un bras de fer avec Mike alors qu'il n'a pas d'autre personne pour gérer son business. Le dialogue entre lui et Jesse était émouvant, vu leur passif ensemble mais on ne sait même plus trop quoi en penser. Manipulation ou Sincérité? Et que penser de Walter Jr. qui vit au milieu de deux bombes à retardement. Faudra bien qu'il se pose des questions un jour.

"Just because you shot Jesse James don't make you Jesse James" Smile

_________________
avatar
Le Docteur
Gorgone Zola

Messages : 939
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 35
Localisation : L'université de l'Invisible

Revenir en haut Aller en bas

Re: Breaking Bad

Message  Le Docteur le Jeu 16 Aoû - 10:28

5-04

Dernier anniversaire de Walt avec sa famille. Et quelle tension Shocked On a mal pour Skyler qui se débat comme elle peut . Maintenant chaque épisode nous offre une scène anthologique, et la scène de la piscine se pose là, avec Walt qui baratine sur son cancer à Hank et Marie et Skyler à l'arrière plan qui observe la piscine. On sait ce qui va se passer mais ça noue le ventre. Comme la scène suivante, où Anna Gunn est excellente (comme dans tout l'épisode). Walt n'est plus que l'ombre de lui-même et quand on voit ce que Cranston a fait dans la comédie avec le Hal de Malcolm et jusqu'où il porte son Walter vers les cimes inverses on ne peut que s'incliner. La menace finale peut mener à tout et quelque chose me dit que Skyler fera tomber Walt avant la DEA pour sauver ses gamins. Hank a une promotion, un Hank bien plus posé après ce qui lui est arrivé et effectivement prêt à prendre du galon. Pendant ce temps, Jesse part chercher la méthylamine chez le fournisseur et mauvaise surprise, le baril est tracé par la DEA, ou bien selon Mike cette femme perfide à qui il a laissé la vie sauve essaie de les roubler. Ca apprendra Mike à être sexiste! La réaction de Jesse prouve qu'un meurtre n'a pas usé son grand coeur . En fait, plus les personnages avancent, plus on se rend compte que Walt est le seul qui s'est totalement affranchi de sa conscience. Quand on se souvient du gentil prof de chimie d'un an auparavant, c'est glaçant.

_________________
avatar
Le Docteur
Gorgone Zola

Messages : 939
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 35
Localisation : L'université de l'Invisible

Revenir en haut Aller en bas

Re: Breaking Bad

Message  Le Docteur le Ven 17 Aoû - 10:15

5-05

Putain le psycho qu'ils ont engagé Shocked . Toute la partie avec la chieuse (va t'on va t'on pas la tuer) est excellente, celle avec le train est diablement stressante, même si le coté juste à temps ne fonctionne plus aussi bien après le coup de veine précédent. Mais c'est du tout bon cette attaque de train sans casse, jusqu'à cette fin qui sera sans doute le début de la fin pour l'association des trois parceque je vois mal comment Jesse pourra gérer ça. A coté, Boss Hank et Marie avec les gamins White dont ils récupéreront sans doute la garde après le carnage final. On rit jaune. Neutral

_________________
avatar
Le Docteur
Gorgone Zola

Messages : 939
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 35
Localisation : L'université de l'Invisible

Revenir en haut Aller en bas

Re: Breaking Bad

Message  Le Docteur le Jeu 23 Aoû - 10:11

5-06

Les choses avancent très vite. Les conséquences du meurtre du gamin sont en demi-teinte. Le nouveau reste, mais il se trouve qu'il n'y a au final plus vraiment de groupe. Mike décide de se retirer vu que la DEA ne cesse de le pister et Jesse a pris un gros coup (j'ai cru qu'ils allaient nous le faire encore replonger, mais le perso a bel et bien grandi) et il considère que ça ne doit pas aller plus loin. La solution de Mike est de refourger la métylamine mais Walt refuse, bien trop soucieux de conserver son empire. Auprès de Jesse, il s'explique par l'affaire "Grey Matters", puis en tentant de lui prouver que sa famille étant partie, il n'a plus que ça dans sa vie. Gilligan nous envoie donc en pleine face ce qui couvait depuis des saisons et qu'il assume désormais en interview. Walter White se ment à lui-même et le prétexte de sa famille ne servait qu'à couvrir sa frustration et une fierté pas très bien placée, alors maintenant qu'ils sont partis, pourquoi ne pas justifier autrement. Ca faisait longtemps que je voulais que Skylar et Jesse se revoient et le coup est plutôt bien joué avec ce repas tendu, qui se voit voler de justesse le titre de scène hebdomadaire par la glaçante scène d'ouverture. La fin de l'épisode est aussi pas mal tendue. Mike va se mordre les doigts d'avoir finalement fait équipe avec Walt.

_________________
avatar
Le Docteur
Gorgone Zola

Messages : 939
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 35
Localisation : L'université de l'Invisible

Revenir en haut Aller en bas

Re: Breaking Bad

Message  Le Docteur le Mar 28 Aoû - 8:02

5-07

Putain Sad
C'était nécessaire pour libérer un peu la piste pour la fin mais c'est dur. Gilligan ne loupe pas une dernière occasion de mettre à dos la lâcheté de Walt dans son geste et la dignité de Mike sur ses derniers instants. Je vois pas Jesse lutter contre Walter, même si il a pris de la bouteille. A mon avis le dernier affrontement se fera entre les deux beaux-frères et Skyler se sera suicidée bien avant.

_________________
avatar
Le Docteur
Gorgone Zola

Messages : 939
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 35
Localisation : L'université de l'Invisible

Revenir en haut Aller en bas

Re: Breaking Bad

Message  Le Docteur le Lun 3 Sep - 9:31

5-08
On a du mal à se rendre compte que seulement une demi saison est passée depuis que Walt est venu à bout de Gus, et pourtant... J'ai trouvé cet épisode admirable, non seulement parcequ'il arrive à dire l'essentiel en peu de temps (d'ailleurs la bande son est toujours aussi immense) et que la tension atteint un point culminant mais surtout parcequ' encore une fois, Gilligan et sa bande nous font un virage à 180 degré alors qu'on croyait le destin de Walt scellé. Walter White peut encore étonner et il serait temps qu'on fasse le point sur toutes nos spéculations, on peut les jeter parcequ'il se passera tout autre chose. Quand à cette révélation finale, je suis un peu d'accord sur le fait qu'on aurait dû rester sur le visage de Hank sans amener le flashback. On entendra sans doute un ou deux regrets dans les coms audios à venir MrGreen . Mais n'est-ce pas du pinaillage. A un moment on approche de la perfection (comme si elle existait, la meth de Walter ne sera jamais du 100%!), et la seule chose qui paraît s'éloigner de cette perfection devient une montagne.

Une putain d'année à attendre!

_________________
avatar
Le Docteur
Gorgone Zola

Messages : 939
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 35
Localisation : L'université de l'Invisible

Revenir en haut Aller en bas

Re: Breaking Bad

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum