Paranormal Activity

 :: 7ème Art :: Cinéma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Paranormal Activity

Message  Prytwen le Dim 18 Avr - 5:12

Paranormal Activity de Oren Peli (2007)





Depuis son enfance, une jeune femme est persécutée par une entité. Avec son compagnon qui filme les phénomènes, elle essaye de se débarrasser du pansement.


Jusque-là, ça va !

Avec :
Katie Featherston - Katie.
Micah Sloat - Micah.
Mark Fredrichs - The Psychic.
Amber Armstrong - Amber.
Ashley Palmer - Diane.


Comment causer à la chose avec le ouija.

Quoi ! Encore un truc bricolé à la Blair Witch Project ! Tout noir et sautillant…filmé avec le caméscope de papa… et bien non. Après une demi-heure assez insipide quand même, Oren Peli, ancien concepteur de logiciels et de programmes pour l'industrie vidéo-ludique et cinématographique, arrive a nous faire rentrer dans l’intimité perturbée de ce couple. Tout est suggéré avec une économie de moyen. Logique pour un film indépendant au budget de 15000 dollars et tourné dans la propre maison du réalisateur en sept jours. Pour le décor du film, les parquets ont été refaits, les meubles et les tableaux changés au grand bonheur de sa concubine notoire qui réclamait depuis leur installation. C’est amusant car pendant tout le film, je me suis dit que le plancher était bien beau. Peli s’est inspiré de son emménagement avec sa compagne Toni Taylor, future co-productrice de ce film, dans une maison aux bruits nocturnes suspects (Mecha arrête d’envoyer ton Kappa chez les gens !).
Oren Peli dixit : "Ce que j'ai voulu faire, c'est réaliser un film qui symbolise la tendance du cinéma de genre de la génération actuelle, tout comme on a dit qu'après Psychose, on ne pourrait plus jamais prendre de douche, ou qu'après Les Dents de la Mer ou Open water en eaux profondes, on ne pourrait plus nager dans la mer, ou encore qu'après Le Projet Blair Witch on ne pourrait plus camper dans les bois. Je me suis dit qu'on ne pouvait pas ne pas dormir dans sa maison. Par conséquent, si j'arrive à faire en sorte que les gens aient peur de se retrouver chez eux, j'aurai réussi mon coup".
Trois fins alternatives ont été tournée et celle choisie pour être diffusée au cinéma est la seule permettant une suite : Paranormal Activity 2, en projet. Bein voyons…
Sur les affiches, on peut lire : "Scariest movies of all time". N’exagérons pas, j’ai été me coucher sans problème. Ma petite veilleuse Hello Kitty allumée m’a permis de dormir avec sérénité.
4/6


La petite chambre d'amour.


LE PLANCHER.

Prytwen
Gorgone Zola

Messages : 900
Date d'inscription : 30/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paranormal Activity

Message  PI-K le Dim 18 Avr - 11:33

J'avoue que à quelques moments, j'me sentais pas forcement très fier, mais pour ça il faut absolument rentrer dans l'ambiance
pour que ça marche un tant soit peu, car sinon le film tourne vite fait à "je mate une vidéo où les gens dorment", faut pas être fatigué ! MrGreen Mais même avec la meilleure des volontés, ça ne dépasse pas le stade du mauvais film, pourquoi ? Les acteurs sont vraiment pas crédibles, en plus de jouer des personnages anti-pathiques, le scenario cumulant idées grotesques ( depuis quand un esprit laisse des traces de pas ?? Laughing ) et dénouement faisandé, bref vaut mieux se taper une redif de l'émission Mystères...ou le plagiat par la firme The Asylum, j'ai nommé Paranormal Entity, mais celui- ci je vous en parlerais bientôt dans mon topic ! MrGreen

2/6
avatar
PI-K
Cyclopes, c'est long à fumer

Messages : 95
Date d'inscription : 31/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paranormal Activity

Message  sutter cane le Dim 18 Avr - 12:10

PI-K a écrit:
le scenario cumulant idées grotesques ( depuis quand un esprit laisse des traces de pas ?? Laughing )
En même temps, à la base c'est grotesque l'idée d'un "ésprit", alors pourquoi pas l'incarner en une version semi tangible qui laisse des traces, si c'est pas incohérent avec le reste.
avatar
sutter cane
Gorgone Zola

Messages : 629
Date d'inscription : 05/04/2010
Age : 36
Localisation : Time And Relative Dimension In Space

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paranormal Activity

Message  Callahan le Dim 18 Avr - 12:20

sutter cane a écrit:
PI-K a écrit:
le scenario cumulant idées grotesques ( depuis quand un esprit laisse des traces de pas ?? Laughing )
En même temps, à la base c'est grotesque l'idée d'un "ésprit", alors pourquoi pas l'incarner en une version semi tangible qui laisse des traces, si c'est pas incohérent avec le reste.
Toi, je vais envoyer mon arrière grand-mère te rendre une petite visite. Tu verras si elle est grotesque ! MrGreen

_________________
     
avatar
Callahan
Adminotaure

Messages : 580
Date d'inscription : 30/03/2010
Localisation : Dans ses chaussons

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paranormal Activity

Message  Prytwen le Dim 18 Avr - 21:47

PI-K a écrit:... il faut absolument rentrer dans l'ambiance pour que ça marche un tant soit peu...
J'y suis arrivé au bout d'une demi-heure.
PI-K a écrit:... Les acteurs sont vraiment pas crédibles...
Surprised Je les ai trouvés"naturels"comme il se doit dans un film "fait à la maison".
PI-K a écrit:...en plus de jouer des personnages anti-pathiques...
Pour ma part, ni sympathiques, ni antipathiques.
PI-K a écrit:... ( depuis quand un esprit laisse des traces de pas ?? Laughing )...
Je ne sais pas. Certain esprits sont parfois d'un sans-gêne. Rolling Eyes
PI-K a écrit:... et dénouement faisandé...
Ah, bon...

Prytwen
Gorgone Zola

Messages : 900
Date d'inscription : 30/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paranormal Activity

Message  Cradle of Suffering le Lun 19 Avr - 4:40

Vu la pub que les médias en ont fait, j'y ai cru à fond, et ce film m'a complétement révolté!!! Je me suis ennuyée au plus haut point, et merde, même Spielberg a soit disant dit qu'il était hautement térrifé !! Une porte qui grince, un soulèvement de couette et on en fait tout un foin !!! Je m'éternise pas, mais je dis NON!!! 0/6

_________________
avatar
Cradle of Suffering
Gorgone Zola

Messages : 926
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 30
Localisation : Tromaville

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paranormal Activity

Message  sutter cane le Lun 19 Avr - 6:24

Ils t'avaient pourtant prévenus Sad :
Don't believe the hype !
avatar
sutter cane
Gorgone Zola

Messages : 629
Date d'inscription : 05/04/2010
Age : 36
Localisation : Time And Relative Dimension In Space

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paranormal Activity

Message  PI-K le Lun 26 Avr - 4:10

C'est malheureux à dire, mais la prod. de the Asylum ( Transmorphers, Mega-Shark vs Giant Octopus, que du lourd quoi ! MrGreen ), Paranormal Entity que j'ai enfin vu en entier cette nuit, je l'ai vraiment trouvé meilleur ! Shocked Pour une fois qu'ils font mieux qu'une production Spielberg ! Laughing
avatar
PI-K
Cyclopes, c'est long à fumer

Messages : 95
Date d'inscription : 31/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paranormal Activity

Message  Oogie Boogie le Mar 27 Avr - 2:19

Mon avis à l'époque:

107 millions de dollars de recettes pour un budget de 15 mille dollars, c’est ce qu’on appelle un gros succès. Dans la mouvance du style caméra vérité relancé par Cloverfield et [REC] en 2007, Paranormal Activity crée un buzz chez nos amis ricains et fait (soit disant) chier dans son froc Mr. Steven Spielberg, de quoi mettre l’eau à la bouche… Cependant, la vérité est toute autre. S’il existait des forces de police liés au Cinéma, Oren Peli le réalisateur de Paranormal Activity se retrouverait fissa derrière les barreaux pour avoir commis le casse du siècle avec un objet qui ne mérite ni l’appellation d’œuvre ni celle de film. Employons les termes adéquats, Paranormal Activity est une merde enveloppée dans un joli paquet cadeau promotionnel.

Un jeune couple décide de filmer leur quotidien, persuadés qu'ils sont hantés et persécutés par des esprits malfaisants...


Le projet en lui-même (refaire Poltergeist avec un caméscope) était une bonne idée, là n’est pas le problème. C’est l’incompétence et la flemmardise de l’équipe qui est en cause, à croire que la seule volonté était de copier Le projet Blair Witch sans prendre la peine d’en comprendre le fonctionnement. On ne peut pas dire que les modèles à suivre n’existent pas, à commencer par le film par lequel tout a commencé, Cannibal Holocaust de Ruggero Deodato, dont le réalisme et la violence lui ont valu de nombreux problèmes juridiques et de censure, coupant l’envie à d’autres réalisateurs de poursuivre dans cette voie. Il faudra attendre 1999 et la rentabilité historique du projet Blair Witch (qui vient d’être dépassé par Paranormal Activity) pour voir le procédé renaître de ses cendres. Etrangement, malgré l’incroyable succès du film de Daniel Myrick et Eduardo Sánchez, les imitations ne viendront toujours pas, et ce même dans la séquelle qui sera mis en scène de manière classique. 2007 fut la bonne, avec plusieurs projets de plus grande envergure du côté des Etats-Unis et de l’Espagne, tels que Cloverfield, [REC], Diary of the dead, ou encore ce fameux Paranormal Activity qui resta deux ans dans les tiroirs de la Paramount pour on ne sait quelle raison, à moins que ce ne soit pour éviter que leur production se tape la honte face à la concurrence. Tous les films sus-cités, quelque soit le budget ou le sujet, respectaient une règle fondamentale de la fiction : le scénario. Bien que voulant jouer la carte du réalisme, celui-ci n’est que simulé et suit une intrigue rythmée par des péripéties afin de conserver l’attention du spectateur. Sans oublier que l’utilisation de la caméra doit être constamment justifié pour éviter l’incrédulité. Ces contraintes, Oren Peli s’en moque car, voyez vous, il est un artiste visionnaire. Visionnaire dans le sens où il faut généralement plusieurs années avant qu’une mode touche le fond, pour que Scream amène Mortelle St Valentin par exemple, lui, il coule le bateau encore à quai. Ainsi, dans Paranormal Activity, l’homme du couple achète une caméra afin de prendre en flagrant délit l’esprit frappeur qui hante sa maison mais décide auparavant de tester son appareil sur sa conjointe. On peut dire que pour marcher, elle marche sa caméra, étant donné que sur une heure quarante de métrage, une heure vingt est consacrée à la cellulite de l’arrière-train de sa copine et à des événements ô combien passionnants tels que le brossage de dents, la confection du dîner, la visite de la maison, le quart d’heure d’entraînement journalier de Monsieur, etc… Bref, 80% du film ressemble au mélange d’un épisode de Derrick et de Strip-Tease pour la simple raison que le héros est un crétin fana de sa caméra, dixit sa femme que ça excède autant que nous.

Ceux qui hurlaient sur le caméraman cascadeur de Cloverfield apprécieront. Tout aussi gênant, le côté brut attendu d’une vidéo témoignage amateur passe à l’as à cause d’effets de montage ultra voyants, eux aussi non justifiés (là où un Diary of the Dead annonçait la raison d’emblée). Passons aux 20% de terreur qui intéressent tant de monde, et enterrons définitivement cette parodie de film. Non seulement les passages « angoissants » se passent tous de nuit et sont espacés d’une vingtaine de minutes à chaque fois, faisant que l’on comprend rapidement qu’il ne se passera rien le jour et qu’on devra subir le morne quotidien de ce couple de débiles, mais en plus les dits passages sont presque aussi ennuyeux que le reste du film. Une porte qui bouge, un drap qui se soulève vingt minutes plus tard, un pet de fantôme encore vingt minutes plus tard, etc…Le tout réalisé de la même manière avec une caméra statique dans le coin de la pièce. Avouons que les choses deviennent plus intéressantes sur la fin, mais là encore Oren Peli décide de faire son climax en hors champ. Bref, à moins que vous ne soyez du genre à hurler lorsque votre téléphone portable sonne ou quand quelqu’un tousse, vous pouvez passer votre chemin, y a rien à voir. Triste constat que de voir une telle arnaque se faire élever au panthéon du film de pétoche. Le pire étant qu’Oren Peli est parti pour continuer sur sa lancée avec Area 51, l’histoire d’un groupe de gens qui comptent bien découvrir la vérité sur les petits hommes verts. Après ce remake de l’émission Mystères de TF1, Oren Peli remake Jacques Pradel et son Roswell ?

Alerte : Arnaque ! Voir Paranormal Activity, c’est un peu comme attendre que quelqu’un sorte du coma. Au début, on a l’espoir qu’il se passe quelque chose, puis plus le temps passe, plus on se fait à l’idée que tout est bel et bien fini. La seule chose réellement effrayante dans cette longue et ennuyeuse vidéo youtube amateur, c’est son énorme succès aux USA (et sans doute prochainement chez nous) aussi mérité que le sort de JFK à Dallas.
avatar
Oogie Boogie
Admin

Messages : 282
Date d'inscription : 29/03/2010
Age : 31
Localisation : Somewhere over the rainbow

http://nextolympus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paranormal Activity

Message  Prytwen le Mar 27 Avr - 3:48

Tu es sans pitié. Si on part du principe que l'emballage promotionnel d'un film est sans intérêt, que les critiques publiées sont, la plupart du temps, soit niaises, soit d'un cynisme de convenance, ou bien commerciales, et que l'on voit une peloche sans arrière-pensée, comme il se présente et pas forcement comme un chef-d'oeuvre potentiel, ce Paranormal Activity ne me semble pas aussi massacrable que tu le dis.
Aurais-tu eu la même critique si ce film était sorti dans un festival ou en DTV ?
De toute manière, il va me répondre oui... MrGreen

Prytwen
Gorgone Zola

Messages : 900
Date d'inscription : 30/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paranormal Activity

Message  Oogie Boogie le Mar 27 Avr - 6:55

J'aurais sans doute mis de l'eau dans mon vin, je te l'accorde, sans toutefois en faire l'apologie. Il est normal qu'une promo virale pour un truc qui ne la mérite pas et qui, selon moi, n'a que ça à proposer, m'ait agacé et que je l'exprime dans ma critique. Quand on veut jouer au plus malin en vendant son paquet de lessive via un matraquage d'arguments bidons, on joue un jeu dangereux qui n'est pas à sens unique, le consommateur se fait entuber mais a le droit de gueuler à l'arnaque en contrepartie. Quoiqu'il en soit, c'est eux qui ont gagné, leur lessive a fait un carton et c'est pas ma petite pique de rien du tout qui va y changer quoique ce soit.
avatar
Oogie Boogie
Admin

Messages : 282
Date d'inscription : 29/03/2010
Age : 31
Localisation : Somewhere over the rainbow

http://nextolympus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Comment se mettre en admin à dos.

Message  Prytwen le Mar 27 Avr - 20:29

Oogie Boogie a écrit:J'aurais sans doute mis de l'eau dans mon vin, je te l'accorde...
Donc, si j'avais l'intention de te faire c... MrGreen , j'insisterais sur le fait que, toi aussi, tu a été influencé, négativement certes, par le matraquage promotionnel.
L'indépendance implique la rupture. (Leto II Atréides)
Oogie Boogie a écrit:...et c'est pas ma petite pique de rien du tout qui va y changer quoique ce soit.
Seule l'histoire pourra en juger. MrGreen

Prytwen
Gorgone Zola

Messages : 900
Date d'inscription : 30/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paranormal Activity

Message  Oogie Boogie le Mer 28 Avr - 3:34

Prytwen a écrit:
Oogie Boogie a écrit:J'aurais sans doute mis de l'eau dans mon vin, je te l'accorde...
Donc, si j'avais l'intention de te faire c... MrGreen , j'insisterais sur le fait que, toi aussi, tu a été influencé, négativement certes, par le matraquage promotionnel.

Oui et non. De mauvais film sans prétention, c'est passé de mauvais film roublard, c'est tout. De plus, je n'ai pas chié sur le film juste pour chier sur le film, tu remarqueras que j'ai tout de même utiliser plusieurs arguments pour expliquer pourquoi je n'aimais pas le film.
avatar
Oogie Boogie
Admin

Messages : 282
Date d'inscription : 29/03/2010
Age : 31
Localisation : Somewhere over the rainbow

http://nextolympus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paranormal Activity

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 :: 7ème Art :: Cinéma

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum