JCVD de Mabrouk El Mechri (2008)

 :: 7ème Art :: Cinéma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

JCVD de Mabrouk El Mechri (2008)

Message  PI-K le Mer 21 Avr - 9:04




Entre ses problèmes fiscaux, la bataille juridique qui l'oppose à sa femme pour l'obtention de la garde de sa fille, les périodes de vache maigre du cinéma d'action qui voient même Steven Seagal lui souffler un rôle, Jean-Claude Van Damme est venu chercher dans son pays d'enfance le calme et le repos qu'il ne trouve plus aux Etats-Unis...

...Et c'est dans son village natal, dans la tourmente d'un braquage d'une poste que notre bien-aimé Jean-Claude va trouver les voies de la rédemption, face à l'adversité cruelle de la vie et des médias.
Van Damme se met à nu dans ce qui pourrait être un film testament tant l'humeur du film est funèbre, on y rit aussi souvent ( on rit jaune régulièrement ), car El Mechri a voulu clairement pointer du doigt la récupération honteuse des médias des "dérapages" de JCVD, récupération qui dans un premier temps amusait l'acteur lui-même, mais qui finira par le blesser à jamais . JCVD le film montre parfaitement celà au detour de flashbacks troublants lors du procès pour la garde de sa fille, de ses déboires familiaux en découle un homme brisé par la vie, mais qui pour le reste du monde doit rester un clown ou une sorte de phénomène de foire, mais JCVD lui, le action-hero, que peut-il vraiment faire dans la vraie vie?
El Mechri sublime JCVD l'acteur par son objectif et le transcende dans son jeu par une direction sans failles et courageuse, dont le déjà culte monologue de JCVD face caméra, s'adressant à son public dans sa plus simple expression, 4 minutes intenses d'émotions en plan-séquence où JCVD tient son "audience" de bout en bout... Magnifique !

JCVD, le film est à l'image de JCVD, l'acteur...tour à tour drôle, nerveux, passionnant, maladroit, touchant, spontané et surtout sincère !

6/6
avatar
PI-K
Cyclopes, c'est long à fumer

Messages : 95
Date d'inscription : 31/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: JCVD de Mabrouk El Mechri (2008)

Message  Callahan le Dim 18 Juil - 23:35

Je dirais 7/6.
Je n'ai jamais réagi sur ce film parce que çà me touche trop et, dans ces cas là, les mots ne sortent pas.
Je n'ai jamais su exprimer vraiment ce que JC (ou VD) me faisait ressentir, en tant qu'acteur et personnage.
En tout cas, le film montre tout, comme dit Pi-K, le met à nu et JC s'y étale avec la plus grande sincérité; merci à son auteur/réalisateur d'avoir fait ce film, d'autant "aimer" ce JCVD et d'avoir su l'exposer de manière si intelligente; sensible et brillante !
D'autant plus que la construction scénaristique est parfaite et que le film reste un film distrayant et non pas une plaidoirie.

_________________
     
avatar
Callahan
Adminotaure

Messages : 580
Date d'inscription : 30/03/2010
Localisation : Dans ses chaussons

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 :: 7ème Art :: Cinéma

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum