Méli-mélo de vos derniers visionnages

 :: 7ème Art :: Cinéma

Page 12 sur 14 Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Méli-mélo de vos derniers visionnages

Message  Prytwen le Sam 5 Jan - 4:24

Le Docteur a écrit:C'est pas ça qui donnera envie aux gens d'y aller.
Pourquoi dis-tu cela ? Cette remarque sur le festival est juste anecdotique.
Pour ma part, je conseille le visionnage de ce film intéressant mais pas indispensable.

Prytwen
Gorgone Zola

Messages : 900
Date d'inscription : 30/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méli-mélo de vos derniers visionnages

Message  Le Docteur le Sam 5 Jan - 8:36

C'était une remarque gratuite pour dire qu'il y'avait 75% de films de ce genre au festival. Pas honteux pour la plupart, mais dispensables. Smile

_________________
avatar
Le Docteur
Gorgone Zola

Messages : 939
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 35
Localisation : L'université de l'Invisible

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méli-mélo de vos derniers visionnages

Message  Prytwen le Mer 9 Jan - 10:45

Sanctum aka Sanctum 3D d’Alister Grierson [2011]
Comment s’ennuyer en 3D pendant une heure quarante-huit minutes et cinquante et une secondes ? En regardant cet éprouvant voyage souterrain et aquatique réalisé par un australien avec le matériel de plongée de James Cameron. Scénario sans relief, dialogues mornes, charisme des personnages plat, ce film est, en fait, en 1D.
0,7/6

Barb Wire de David Hogan [1996]
Un spécieux remake de Casablanca avec Pamela Anderson et ses deux gros copains pour le premier long métrage de David Hogan. Basé sur le Dark Horse comic, ce film est vraiment ce que l’on peut appeler un nanar.
0,7/6

Deadgirl de Marcel Sarmiento et Gadi Harel [2008]
Un film de zombie original qui manque de sel et de poivre : bon sujet mais dialogues pauvres, réalisation correcte mais montage sans finesse, bonne ambiance mais manque de rythme. La VF est malheureusement assez mauvaise.
3,2/6

The Thompsons de The Butcher Brothers aka Mitchell Altieri et Phil Flores [2012]
Suite du film The Hamiltons, produit en 2006, des mêmes frères bouchers qui si l’on n’est pas trop exigent fait passer un assez bon moment vampirique. L’ensemble est cependant perfectible.
3/6

Prytwen
Gorgone Zola

Messages : 900
Date d'inscription : 30/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méli-mélo de vos derniers visionnages

Message  Prytwen le Mer 16 Jan - 10:49

Savages aka Sauvages d’Oliver Stone [2012]
Adapté du roman du même titre écrit par Don Winslow, ce trop long film, quoique correctement réalisé, manque cruellement d’originalité dans le scénario et frise la caricature du genre. Il est difficile de s’immerger dans un produit qui sonne faux.
1,7/6

Ghost Rider - Spirit Of Vengeance aka Ghost Rider - L'esprit De Vengeance de Mark Neveldine et Brian Taylor [2011]
Le style nerveux du couple de réalisateurs ne fait, étant donné le peu d’intérêt du scénario et un Nicolas Cage en mode Manneken-pis pyromane, qu’amplifier ce néant. Reste une Yamaha V-Max fidèle et qui pète les flammes.
1/6

Cornouaille d’Anne Le Ny [2012]
Une histoire un peu mystérieuse, un peu lente, un peu triste à regarder tranquillement le soir chez soi.
3,2/6

Red Dawn aka L'aube Rouge de John Milius [1984]
Un trop long film patriotique et anticommuniste bien simplet. Très datée années 80, cette tache dans l’œuvre de Milius est médiocre à tous les niveaux. Même la musique de Basil Poledouris est terne. On dirait une commande gouvernementale réalisée à la va-vite à but de propagande destinée à la jeunesse américaine.
1/6

Prytwen
Gorgone Zola

Messages : 900
Date d'inscription : 30/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méli-mélo de vos derniers visionnages

Message  Prytwen le Sam 26 Jan - 12:14

Truth Or Dare aka Truth Or Die aka Action Ou Vérité de Robert Heath [2012]
Un slasher sanglant britannique à petit budget bien ciselé dont l’intrigue rebondie à maintes reprises. Le scénario est modérément original mais habilement mené jusqu’au twist final.
4/6

Out For A Kill aka Ultime Vengeance de Michael Oblowitz [2003]
Confronté à certaines situations extrêmes, il est salutaire de se réfugier dans l’humour. La vision de ce DTV avec Steven Seagal ne m’a pas tué donc je suis plus fort.
0,2/6

On The Ice d’Andrew Okpeaha MacLean [2011]
Pour son premier long métrage cet inupiak nous fait découvrir la localité de Barrow qui l’a vue naître. L’ambiance plus que fraîche de cette agglomération, la plus septentrionale de l’État de l’Alaska, imprègne la pellicule. Après un début laborieux, on se laisse prendre par ce drame des neiges réalisé avec un budget dérisoire, des acteurs amateurs locaux et un scenario basique. Originale, dépaysant, c’est un voyage pour l’esprit.
3/6

Almighty Thor de Christopher Douglas-Olen Ray [2011]
Un téléfilm produit par The Global Asylum qui vous plonge dans les abîmes du ridicule. Le pauvre spectateur passe alternativement de l’hilarité nerveuse au désespoir le plus ténébreux. Une mention spéciale pour le Thor le plus couillon de la mythologie nordique.
0,1/6

Prytwen
Gorgone Zola

Messages : 900
Date d'inscription : 30/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méli-mélo de vos derniers visionnages

Message  Prytwen le Ven 1 Fév - 11:23

Cosmopolis de David Cronenberg [2012]
Adaptation du roman de Don DeLillo, ce cauchemar de rêve alterne obscurité et lumière, verbiage et dogme pour noyer notre esprit dans une révélation absconse. A revoir.
3,8/6

Sur La Piste Du Marsupilami aka Houba ! On The Trail Of The Marsupilami d’Alain Chabat [2012]
On retrouve le Marsu et Alain Chabat, qui n’avait rien réalisé depuis RRRrrrr !!! en 2004, pour cette comédie truffée de détails drolatiques et au gros casting. C’est parfait pour passer un moment en roue libre et ça vaut le détour pour voir Dalip Singh dit The Great Khali même le voyage pour Lambert Wilson chantant Céline Dion.
3,1/6

La Fée aka The Fairy de Dominique Abel, Fiona Gordon et Bruno Romy [2011]
Troisième film réalisé par le trio, cette originale loufoquerie lasse malgré sa poésie. Un mélange de gags excellents et médiocres nuit à l’intérêt prolongé du spectateur et le bénéfice des personnages décalés joués par les trois réalisateurs s’essouffle assez rapidement. Primé à la Quinzaine des réalisateurs 2011 de Cannes.
3,1/6

Paranormal Activity 4 d’Henry Joost et Ariel Schulman [2012]
Après Paranormal Activity 3, les deux compères récidivent pour ce quatrième opus tout à fait honnête mais sans aucun renouvellement et une fin assez brusque. Cependant, la franchise me semble essorée.
3,2/6

Prytwen
Gorgone Zola

Messages : 900
Date d'inscription : 30/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méli-mélo de vos derniers visionnages

Message  Le Docteur le Lun 4 Fév - 23:36

Bilan de la programmation de Gérardmer :

House of the last things de Michael Bartlett
Sur fond de maison qui agit sur le comportement de ses occupants, la crise du couple des anciens proprios et l'étrange histoire des nouveaux (un couple et le frangin handicapé de la femme). De la symbolique sursignifiante dans une caricature de bizarre (la pomme, le ballon jaune, la femme étrange...) couplé à la compil' musique classique d'Auchan. Interminable.
1/6

La maison au bout de la rue
de Mark Tonderai
Près du cimetière, sur la gauche du diable. Un film honnête où on suit Jennifer Lawrence qui emménage avec sa maman Elizabeth Shue dans une nouvelle demeure. Mais le voisin cache un lourd secret : sa frangine a tué les parents dans un accès de folie plusieurs années auparavant. Bien sûr les voisins ne l'aiment pas et comprennent pas pourquoi il a continué de vivre dans cette maison. Jennifer décide de l'aider et ils se rapprochent. Classique et honnête dans son déroulement, mais le réalisateur sait bien jouer avec les attentes du spectateur. Miss Lawrence prouve encore une fois qu'elle peur faire bien mieux qu'Hunger Games. Des inspirations prestigieuses que je ne citerai pas pour ne pas spoiler.
3/6

The Bay
de Barry Levinson
Le found footage n'a jamais été terrible, mais les premiers avaient au moins le mérite de montrer des pellicules vraiment trouvées et de jouer sur le concept de réalité/fiction. Ce dernier rejeton est une catastrophe, jouant comme pas mal d'autres films dans le style récents sur l'expansion des moyens de communication, le surplus d'images mal filmés sans aucune logique dans le déroulement et sur la motivation du montage. Une reporter dévoile le déroulement d'une épidémie rendue secrète à travers des documents rassemblés dans une sorte de wikileaks. Quelques scènes gores pour montrer les parasites et leurs effets et l'envie d'aller matter l'épisode Agua Mala des X files qui avait fait mille fois mieux sur un sujet proche.
1/6

Dagmar, l'âme des vikings
de Roar Uthaug
Dans la Finlande médiévale, une famille qui fuit l'épidémie de peste est attaquée par des brigands. Tous sont tués, sauf une gamine, Signe, qui est enlevée et forcée de jouer la soeur de substitution pour la fille de la leader de la troupe, Dagmar. Signe parvient à s'enfuir avec la petite et une poursuite infernale s'amorce entre les deux gamines et les brigands. Le nouveau film du réalisateur de Cold Prey s'émancipe très vite de toute référence connue (flesh and blodd, black death) pour se muer en un conte cruel matiné de survival magnifié par les paysages finlandais. Les personnages sont étonnamment fouillés, dépeints en peu de mot et interprétés à la perfection par une flopée de très bons acteurs, Ingrid Borso Berdal et Isabel Christine Andreasen en tête. Un petit budget, mais plus de souffle que la plupart des gros.
5/6

You're next
de Adam Winger
Un film d'intrusion mettant en scène une famille pas si moyenne que ça (mais aussi insupportable que celle de Festen) au départ classique et chiant, mais peu à peu, l'élément perturbateur se révèle être la pièce rapporté, une jeune femme élevée à la survie qui en fait voir de toutes les couleurs aux tueurs masqués. Un retournement de situation pas si intelligent que le film veut faire croire et un final roublard ne gâche pas le plaisir pris sur la deuxième partie qui emploie des pièges dignes de "maman j'ai raté l'avion".
3/6

Grabbers
de Jon Wright
Un poulpe géant et ses rejetons attaquent une petite île irlandaise. Mais l'engeance ne supporte pas l'alcool (elle a mal choisi son lieu!), alors toute la population locale va boire au pub du coin pour lutter contre l'envahisseur. Le film au plus fort capital sympathie de ce Gérardmer avec une pelletée de personnages locaux hyper attachants et un couple de flics qu'on se plaît à suivre dans cette folle aventure.Le meilleur film horrifique fun depuis Black Sheep.
5/6


Come out and play
de Makinov
Un pâle remake des révoltés de l'an 2000, qui reprend 90% de l'original en prenant soin de zapper l'intro et une partie du sens. Makinov (qui occupe à peu près tous les postes sur le film et qui a l'air de beaucoup s'aimer) aurait pu profiter de l'angoisse de son postulat de départ, les gamins d'une île s'attaquent aux adultes, pour livrer un bon film de genre bien tendu. Au lieu de ça, on s'ennuie ferme.
2/6

Berberian sound studio
de Peter Strickland
Dans les 70's, un professionnel du son anglais est dépêché dans un studio italien pour participer à un film bis qui traîte du massacre de sorcières. Il est aussitôt plongé dans l'ambiance étrange d'un genre qu'il ne connaît pas et en but à des producteurs au comportement exécrable. Le malaise progresse, mélangé à une sensation de bizarre (encore), mais c'est très lent et le fait qu'on ne quitte que peu les studios entraîne une répétition désagréable. Toby Jones est égal à lui-même, mais quelques moments plutôt drôles ne parviennent pas à rattraper le tout.
2/6

Cloud Atlas
des frères Wachowski et Tom Tykwer
Cinq histoires en parallèle qui montrent comment des actions à toute époque peuvent influer sur le monde et comment les conventions méritent parfois d'être renversées. Le montage en parallèle continu des histoires est hallucinant de maîtrise, la musique excellente, la photo très belle et il possède un souffle rare. Je ne parle même pas du climax. Tous les segments sont du même (haut) niveau mais ma préférence va pour celui de Cavendish (avec Hugo Weaving en infirmière masochiste MrGreen ). Le film sort en mars, et il est à voir sur grand écran.
6/6

Dead Sushi
de Noboru Iguchi
Notre jeune et charmante héroïne rêve de devenir sushi-chef, mais le hasard a fait d'elle une femme, ce qui apparemment la disqualifie. Mais elle aura l'occasion de prouver sa valeur lorsque des sushis, menés par un SDF vindicatif, reprendront vie pour s'attaquer à la clientèle du restaurant. Du Sushi Typhoon un peu au dessus de la moyenne, avec une pointe d'absurde qui relève un peu la sauce. C'est bien gore et fun, avec quelques grandes idées, dont la plus barrée est un sushi omelette chantant qui combat aux cotés des humains.
4/6

New kids nitro
de Stephen Haars et Flip Van der Kuil
Le retour des putains d'énergumènes de Maskantje, qui sont opposés cette fois-ci aux putains d'énergumènes de la ville voisine et à une tripotée de zombies. C'est bruyant, c'est beauf au dernier degré, ça utilise toujours le même humour noir/potache/jusqu'au boutiste/ de mauvais goût mais c'est moins bon et moins structuré que le premier. Restent d'excellents moments qui ont provoqué des fous rire incontrôlables. Banco pour un trois.
4/6

Ray Harryhausen, le titan des effets spéciaux de Gilles Penso et Alexandre Poncet
Un sympathique docu pendant de celui sur Roger Corman vu en ces lieux l'année dernière, qui se veut à la fois un hommage au travail d'Harryhausen sur la stop motion, un historique chronologique de sa carrière commenté par ceux qui ont été inspirés par lui (Cameron, Jackson, Dante, Lasseter, Spielberg, Selick, Park, j'en passe et des pas moins illustres) pour révolutionner à leur tour la manière de faire du cinéma et une réflexion sur le cinéma d'animation. C'est plutôt bien fichu, il y'a quelques documents d'archives inédits (restaurés par WETA) et l'enthousiasme de ceux qui ont mené le travail est communicatif. Obligatoire autant pour le profane qui découvrira tout le tribut que l'animation doit à ce magicien et très agréable pour celui qui connaît un peu mieux Harryhausen.
4/6

Room 237
de Rodney Ascher
Un docu qui se donne pour ambition de décoder Shining, donner des pistes de lecture pour aborder l'oeuvre dans toute sa richesse. Même si le film est loin d'être mon Kubrick préféré, force est de constater que c'est du travail d'orfèvre. Le docu ne rend pas justice à l'oeuvre, se contentant de juxtaposer des hypothèses peu étayées et passe-partout . Certaines sont intéressantes, d'autres hasardeuses à la limite du ridicule. Le tout est un peu bordélique, mais ça donne au moins envie de revoir le film, peut-être à la hausse.
3/6


Dernière édition par Le Docteur le Mar 5 Fév - 10:33, édité 1 fois

_________________
avatar
Le Docteur
Gorgone Zola

Messages : 939
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 35
Localisation : L'université de l'Invisible

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méli-mélo de vos derniers visionnages

Message  Prytwen le Mar 5 Fév - 7:41

Le Docteur a écrit: ...et le frangin handicapé de la femme).
Il est gay ?

Prytwen
Gorgone Zola

Messages : 900
Date d'inscription : 30/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

C'est le fils de walter white dans breaking bad

Message  Le Docteur le Mar 5 Fév - 10:32

Même pas. Il est juste là à jouer l'handicapé (mais il traite son beauf de pédé à un moment dans le film).

_________________
avatar
Le Docteur
Gorgone Zola

Messages : 939
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 35
Localisation : L'université de l'Invisible

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méli-mélo de vos derniers visionnages

Message  Prytwen le Mar 5 Fév - 11:02

Sinon, je trouve pas mal de choses alléchantes :
Dagmar, l'âme des vikings
Grabbers
Cloud Atlas
Dead Sushi
New kids nitro
Room 237

Prytwen
Gorgone Zola

Messages : 900
Date d'inscription : 30/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méli-mélo de vos derniers visionnages

Message  Prytwen le Ven 8 Fév - 20:54

Resident Evil – Retribution aka Resident Evil - Le Châtiment de Paul W.S. Anderson [2012]
De belles scènes de combat, presque continuelles, et des effets spéciaux très esthétiques sinon c’est maigre. En fait, ce film est une longue cinématique parfaitement réussie.
3,5/6

Madso's War aka Meurtre À L'irlandaise de Rob Marcus [2010]
Un téléfilm de la MGM d’une grande platitude. Seul Timothy V. Murphy, dans un rôle secondaire, sort son épingle du hurling.
2,5/6

Skyfall de Sam Mendes [2012]
Malgré un scénario très classic Bond écrit par le duo Purvis-Wade et John Logan, ce nouvel épisode honore brillamment le cinquantenaire cinématographique de la saga. Les discrets tourments de l’âge intensifient l’intérêt du personnage de Ian Fleming et le retour de l’Aston Martin DB5 est bien sympathique.
4/6

Death Race – Inferno aka Death Race 3 – Inferno de Roel Reiné [2012]
Cette suite de la préquelle de la franchise, encore en direct-to-video et réalisé par Roel Reiné, est de faible qualité dans sa totalité. Même les courses de voitures sont limite pitoyables.
1/6


Dernière édition par Prytwen le Mar 26 Fév - 11:18, édité 2 fois

Prytwen
Gorgone Zola

Messages : 900
Date d'inscription : 30/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méli-mélo de vos derniers visionnages

Message  Prytwen le Sam 16 Fév - 10:44

Transporter 3 aka Le Transporteur 3 d’Olivier Megaton [2008]
Bagarres, fusillades, course de voitures, le tout pied au plancher : c’est bien un Transporteur mais avec un brin d’humour et une pincée de sentiment. On trouve ce que l’on vient chercher. Le contrat est rempli.
3,3/6

Push de Paul McGuigan [2009]
Un faux air de Blade Runner pour ce film de science-fiction qui mêle une intrigue complexe et cohérente, dans un Hong Kong assez glauque, à un rythme continu de l’action. Une fin ouverte laisse supposer une suite qui semble quelque peu enterrée et c’est dommage. Le scénario est suffisamment riche pour des développements ultérieurs intéressants. Un bonus visuel : Xiaolu Li. Il existe une préquelle de ce film : une mini-série de comic books produite par Wildstorm, une filiale de DC Comics, dessinée par Bruno Redondo et écrite par Marc Bernardin et Adam Freeman.
3,8/6

Les Saveurs Du Palais aka Haute Cuisine de Christian Vincent [2012]
Inspiré très librement par la vie à l’Élysée de Danièle Delpeuch, cuisinière de François Mitterrand, ce film au thème original manque de saveur. Ce faux biopic souffre également du fait que Jean d'Ormesson n’est pas un acteur et est, me semble- t-il, un peu trop âgé pour être crédible dans sa fonction présidentielle.
3/6

Flight aka Vol de Robert Zemeckis [2012]
Après une scène aérienne prenante et fracassante, le film s’embourbe peu à peu dans les vapeurs éthyliques du héro pour finir mollement dans une pénible morale convenue. Kelly Reilly y est très attachante et John Goodman truculent comme à son habitude.
3/6

Prytwen
Gorgone Zola

Messages : 900
Date d'inscription : 30/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méli-mélo de vos derniers visionnages

Message  Le Docteur le Lun 18 Fév - 5:57

J'ai beau aimer une bonne partie de la filmo de Zemeckis, Flight m'intéresse tellement que je savais même pas qu'il était déjà sorti.


Gambit - arnaque à l'anglaise
de Michael Hoffmann
Le loser Coenien rencontre l'anglais flegmatique dans cette hilarante comédie à l'ancienne au scénario concocté par les frangins. Colin Firth assure autant que dans ses derniers rôles dramatiques. 5/6

Lincoln de Steven Spielberg
L'interprétation de Daniel Day Lewis, la mise en avant des compromis politiques de Lincoln et des siens ainsi qu'un final poignant sauvent une partie du film de l'ennui académique dans lequel il s'enlise. 4/6

7 psychopathes
de Martin McDonagh
Une poignée de très bons acteurs en roue libre coincés dans un film sans rythme, sans enjeu et sans originalité (contrairement à ce qu'il prétend). Restent le personnage de Christopher Walken et quelques bonnes idées. 3/6

Hitchcock
de Sasha Gervasi
Trouvant un parfait équilibre entre l'anecdotique et le romanesque, Sacha Gervasi contribue avec la même délectation au mythe d'Hitchcock qu'il se plaît à décrire les tourments de l'homme et de son inséparable Alma Réville. Anthony Hopkins et Helen Mirren sont parfaits. Scarlett trouve son meilleur rôle récent. 5/6

_________________
avatar
Le Docteur
Gorgone Zola

Messages : 939
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 35
Localisation : L'université de l'Invisible

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méli-mélo de vos derniers visionnages

Message  Prytwen le Sam 23 Fév - 11:03

El Gringo aka Bad Yankee aka Bullet d’Eduardo Rodriguez [2012]
Un film de série B à prendre au second degré. Inégal, répétitif, pas original et maladroit mais passable si l’on est dans un jour de grande indulgence.
2/6

Immortals aka Les Immortels de Tarsem Singh Dhandwar [2011]
Une part de mythologie grecque façon Hollywood traité de manière simpliste mais qui offre de beaux combats. Une réalisation énergique, une photographie originale de Brendan Galwin, les élucubrations de la costumière Eiko Ishioka font de ce film un nanar luxueux.
3,3/6

Astérix Et Obélix - Au Service De Sa Majesté aka Astérix And Obélix - God Save Britannia de Laurent Tirard [2012]
Fade, ennuyeux et toute cette sorte de choses. De manière générale, je ne vois dans ce genre de film que des acteurs déguisés en personnages de bande dessinée ce qui nuit fortement à une quelconque immersion.
1,5/6

True Bloodthirst aka Vampyre Nation de Todor Chapkanov [2012]
Bricolage vampirique et soporifique fait en Bulgarie.
0,8/6

Prytwen
Gorgone Zola

Messages : 900
Date d'inscription : 30/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méli-mélo de vos derniers visionnages

Message  Le Docteur le Lun 25 Fév - 6:13

Gangster's squad de Ruben Fleischer
Par le réal de Bienvenue à Zombieland. Un gangster movie light mais divertissant qui propose de visiter l'époque qui a rendu célèbre Ellroy, la fin des années 40. On y suit une bande de flics qui sont chargés de piller Mickey Cohen pour le faire tomber alors que tous les services de police de L.A sont corrompus par le gangster. Ca a un peu le goût des incorruptibles, il y'a un beau rassemblement d'acteurs (Josh Brolin, Ryan Gosling, Sean Penn, Emma Stone, Giovanni Ribisi, Robert Patrick) mais il ne faut pas y chercher une once d'Ellroy ou de DePalma.
4/6

Passion de Brian De Palma
Totalement nébuleux sur le fond, moche et ennuyeux sur la forme (affreuse première partie, deuxième un peu meilleure mais vaine). DePalma convoque deux ou trois trucs de mise en scène en brassant du vent.
2/6

_________________
avatar
Le Docteur
Gorgone Zola

Messages : 939
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 35
Localisation : L'université de l'Invisible

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méli-mélo de vos derniers visionnages

Message  Mecha T. le Lun 25 Fév - 11:41

Prytwen a écrit:El Gringo aka Bad Yankee aka Bullet d’Eduardo Rodriguez [2012]
Un film de série B à prendre au second degré. Inégal, répétitif, pas original et maladroit mais passable si l’on est dans un jour de grande indulgence.
2/6
Il y a eu erreur sur le gringo, c'est celui avec Mel Gibson qu'il faut voir MrGreen


_________________
avatar
Mecha T.
Gorgone Zola

Messages : 713
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 34
Localisation : Kamurochō

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méli-mélo de vos derniers visionnages

Message  Han Solo le Mar 26 Fév - 5:20

Prytwen a écrit:
Skyfall de Sam Mendes [2012]
Malgré un scénario très classic Bond écrit par le duo Purvis-Wade et John Logan, ce nouvel épisode honore brillamment le cinquantenaire cinématographique de la saga. Les discrets tourments de l’âge intensifient l’intérêt du personnage de Ian Fleming et le retour de l’Aston Martin B25 est bien sympathique.
4/6
http://fr.wikipedia.org/wiki/Aston_Martin_DB5
http://fr.wikipedia.org/wiki/Boeing_B-52_Stratofortress

Han Solo
Cyclopes, c'est long à fumer

Messages : 92
Date d'inscription : 08/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méli-mélo de vos derniers visionnages

Message  Prytwen le Mar 26 Fév - 11:13


Prytwen
Gorgone Zola

Messages : 900
Date d'inscription : 30/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méli-mélo de vos derniers visionnages

Message  Han Solo le Mar 26 Fév - 22:11


Han Solo
Cyclopes, c'est long à fumer

Messages : 92
Date d'inscription : 08/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méli-mélo de vos derniers visionnages

Message  Le Docteur le Mar 5 Mar - 3:35

Happiness Therapy de David O. Russell
Entre modernité et classicisme, David O. Russell nous offre une attachante comédie romantique teintée de chronique sociale. L'alchimie entre Bradley Cooper (dans son meilleur rôle) et la superbe Jennifer Lawrence fait plaisir à voir.
4/6

_________________
avatar
Le Docteur
Gorgone Zola

Messages : 939
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 35
Localisation : L'université de l'Invisible

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méli-mélo de vos derniers visionnages

Message  Prytwen le Mer 6 Mar - 23:44

Session 9 de Brad Anderson [2001]
Bonne atmosphère pesante, scénario angoissant pour ce thriller gentiment horrifique traité en demi-teinte.
4/6

In Enemy Hands aka Entre Les Mains De L'ennemi aka U-Boat - Entre Les Mains De L'ennemi de Tony Giglio [2004]
Une bonne idée de scénario mais la réalisation est laborieuse et le traitement des personnages caricatural. Le manque d’intensité et le survol de situations dramatiques érodent l’attention.
1,7/6

Universal Soldier - Day Of Reckoning aka Universal Soldier - Le Jour Du Jugement de John Hyams [2012]
Quatrième volet de la saga, ce déferlement de testostérone est doté d’un scénario brouillon et de jeux d’acteurs peu élaborés. Violent, sanglant, parfois très inspiré de jeux-vidéo du genre, on peut prendre un plaisir basique à ce visionnage.
3/6

Rise Of The Planet Of The Apes aka La Planète Des Singes - Les Origines de Rupert Wyatt [2011]
Evolution Becomes Revolution. Des passages qui jouent sur des émotions un peu affectés sinon très bon scénario et des effets spéciaux étonnants. Ces origines complètent remarquablement l’œuvre de Pierre Boulle et la saga cinématographique qui en a été inspirée.
4,5/6

Prytwen
Gorgone Zola

Messages : 900
Date d'inscription : 30/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méli-mélo de vos derniers visionnages

Message  Prytwen le Ven 15 Mar - 10:33

Goodnight For Justice aka La Loi De Goodnight de Jason Priestley [2011]
Un western où se mêle vengeance, justice et amour. Presque honnête téléfilm dans la catégorie accessible au plus grand nombre mais la fin est un peu bâclée.
1,9/6

Aravt aka Genghis - The Legend Of The Ten aka Les Dix Guerriers De Gengis Khan de Shagdarsuren.U et Zolbayar.D [2012]
Un film mongol étonnant par sa qualité générale. La première réalisation de messieurs Shagdarsuren et Zolbayar brille par son scénario, l’intérêt du caractère de ses personnages et sa photographie. Les combats sont sans emphase, les costumes superbes. On peut cependant déplorer quelques petites ellipses déstabilisantes et les ralentis, utilisés parfois lors des combats, qui sont dispensables.
4,5/6

Chaiya aka Muay Thaï Chayia aka Boxers de Kongkiat Komesiri [2007]
Un film de boxe thaïlandaise mêlant combats et amitiés. Une réalisation laborieuse et mélodramatique. On notera la présence de Don Ferguson, champion de boxe thaï et de Prawit Kittichantheera, excellent praticien du muay-chaiya.
1,8/6

The Covenant aka Le Pacte Du Sang de Renny Harlin [2006]
Un produit calibré et superficiel dans la mouvance fantastique actuelle mais assez bien fait.
3/6

Prytwen
Gorgone Zola

Messages : 900
Date d'inscription : 30/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méli-mélo de vos derniers visionnages

Message  Le Docteur le Lun 18 Mar - 23:00

Le monde fantastique d'Oz de Sam Raimi
Sous couvert d'un préquel du magicien d'Oz, Sam Raimi livre une variation soporifique et sans surprise de l'armée des ténèbres. La représentation de l'illusionniste lors de la dernière partie, Michelle Williams et un somptueux générique sauvent miraculeusement le tout.
3/6

_________________
avatar
Le Docteur
Gorgone Zola

Messages : 939
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 35
Localisation : L'université de l'Invisible

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méli-mélo de vos derniers visionnages

Message  Han Solo le Mer 20 Mar - 2:42

Le Docteur a écrit:La représentation de l'illusionniste lors de la dernière partie
cet illusionniste fait il des tours de magie ?

parce que la version la plus connue, c'est celle avec Judy Garland, qu'on y voit toujours les 4 compères (le chien, l'épouvantail, le robot), mais du magicien, point de photos, et je n'ai donc aucune idée de ce à quoi il ressemble (magicien, c'est finalement assez vague)

néanmoins ce lien est assez fourni :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Magicien_d%27Oz_%28film,_1939%29

Han Solo
Cyclopes, c'est long à fumer

Messages : 92
Date d'inscription : 08/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méli-mélo de vos derniers visionnages

Message  Prytwen le Sam 23 Mar - 4:37

Down The Road aka Punishment de Jason Christopher [2013]
Un très classique et médiocre slasher assommant d’ennui. Seule Jen Dance éveille l’intérêt mais cela n’a rien à voir avec sa prestation d’actrice. Cependant, ce film prend une autre dimension si on l’aborde comme un hommage au genre.
1,5/6

Rammbock - Berlin Undead aka Rammbock de Marvin Kren [2010]
Marvin Kren, né à Vienne, a réalisé son premier film pour la ZDF, deuxième chaîne de télévision publique allemande. Cette courte série B simple et dense prouve que l’on peut réaliser avec peu de moyens quelque chose de sympathique et d’intelligent.
4/6

Halloween aka John Carpenter's Halloween aka Halloween, La Nuit Des Masques de John Carpenter [1978]
Cette pellicule culte n’a pas supporté le poids des années. Le scénario est répétitif et manque de rythme, les effets sonores pénibles, le jeu des acteurs simpliste. John Carpenter ne maîtrise pas encore son style musical qui en est à ses balbutiements. Ce film demeure, cependant, un des ancêtres du slasher, une des premières œuvre du maître et celui qui a fait découvrir Jamie Lee Curtis sur grand écran. On lui pardonne donc tous ses défauts comme à un ami d’enfance devenu un peu pénible avec l’âge.
2/6

Al-Too-Bi Riteon Too Beiseu aka R2B - Return To Base aka Black Eagle de Dong-Won Kim [2012]
Les gentils aviateurs sud-coréens combattent les méchants aviateurs nord-coréens putschistes. Après une moitié de film niaiseuse, les scènes de combats assez bien menées réveillent l’esprit amorphe du spectateur.
2,7/6

Prytwen
Gorgone Zola

Messages : 900
Date d'inscription : 30/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méli-mélo de vos derniers visionnages

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 12 sur 14 Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 :: 7ème Art :: Cinéma

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum