Méli-mélo de vos derniers visionnages

 :: 7ème Art :: Cinéma

Page 4 sur 14 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9 ... 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Méli-mélo de vos derniers visionnages

Message  Callahan le Lun 21 Juin - 22:00

Prytwen a écrit:The Descent - Part 2 de Jon Harris : 4,3/6.
Ca devient Space au niveau notation MrGreen

_________________
     
avatar
Callahan
Adminotaure

Messages : 580
Date d'inscription : 30/03/2010
Localisation : Dans ses chaussons

Revenir en haut Aller en bas

WOLVERINE (2009)

Message  Dangercop le Mer 23 Juin - 9:02

UN FILM DE Gavin HOOD

Sur un scénario de David Benioff et Skip Woods

Avec Hugh JACKMAN - Liev SCHREIBER – Lynn COLLINS

Ils sont deux frères et ont des pouvoirs qui les rendent quasiment indestructibles. Ils passent les années à combattre sous le drapeau Américain, jusqu'à ce que les militaires US s'intéressent à eux. Mais alors qu'ils interviennent sur tous les conflits possibles, Logan est géné par la cruauté de son aîné et il décide alors de changer de vie. On le retrouve bucheron dans une grande foret, vivant une belle histoire avec une certaine Kayla, professeur de son état et à qui il n'a rien caché de son passé.

Cette histoire explique la trajectoire de Logan avant qu'il ne devienne Wolverine. Extrèmement bien filmée, elle a le mérite de moderniser le personnage et s'avère digne des précédents épisodes des Xmen. Selon mon spécialiste es Marvel et DC comics, ce film est tout ce qu'il y a de plus satisfaisant. Cela tombe bien, c'est mon avis à moi aussi.

5,5 / 6
avatar
Dangercop
Sphinx Terre

Messages : 381
Date d'inscription : 01/04/2010
Age : 57
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

GREEN ZONE (2010)

Message  Dangercop le Mer 23 Juin - 9:21

UN FILM DE PAUL GREENGRASS

Sur un scénario de Brian Helgeland

Avec Matt DAMON – Greg KINNEAR - Yigal NAOR -

En 2003 le Roy Miller et ses hommes sont chargés de trouver en Iraq les armes de destruction des masses comme l' affirme avec véhémence George Bush et son gouvernement. Les medias sont renseignés par une mystérieuse source qui se fait appeler Magellan. Bizarrement, cela fait déjà trois fois que les endroits communiqués aux soldats se révèlent sans intérêt. Suite à une conférence houleuse avec ses supérieurs, Miller est contacté par Marty, l'un des membres influents de la CIA, qui est en désaccord avec la politique du moment et son nouvel apôtre, Clark Poundstone.

Nerveux, mais compréhensible, ce qui n'est pas le cas de tous les films politico-guerriers de ces dernières années, Green zone se démarque aussi pour une interprétation exceptionnelle et une analyse subtile et pas du tout pro Bushienne. Certains caractères Iraquiens sont d'une rare intelligence et sont traités avec tout le respect qu'ils méritent. Une oeuvre sensée et très honnète dans son propos, une réalisation soignée, c'est de la belle ouvrage.

6 / 6
avatar
Dangercop
Sphinx Terre

Messages : 381
Date d'inscription : 01/04/2010
Age : 57
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Hop, hop !

Message  Prytwen le Mar 29 Juin - 8:57

Carver de Franklin Guerrero, Jr. : 3,126/6
La Horde de Yannick Dahan et Benjamin Rocher : 2,675/6
Solomon Kane de Michael J. Bassett : 3,421/6

Prytwen
Gorgone Zola

Messages : 900
Date d'inscription : 30/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méli-mélo de vos derniers visionnages

Message  Mumakil le Jeu 1 Juil - 22:56

Tournée: 1.23/6
où je découvre qu'un film intimiste français chiant composé uniquement de gros plans, ben même avec des seins, ça reste un film intimiste français chiant en gros plans... (il faut VRAIMENT que les acteurs arrêtent de vouloir passer derrière la caméra, ces gens là ne savent pas gérer un espace...)

La disparition d'Alice Creed: 3.75/6
Assez sympa, mise en scène glaciale et très travaillée, huis clos plein de suspense, dommage que le scénario sois si pregnant, tout cela laisse une impression de mécanique trop bien huilée, assez froid.

Splice: 5.9/6
über bien, flippant, dérangeant, émouvant... le dir de la photo est un dieu, Natali signe une scénar hyper profond, aux thématiques tellement nombreuses que ça fout le vertige, c'ets superbement mis en scène, l'utilisation des couleurs, du son, du montage met à l'amende plein de films actuels...

Splice: 6.1/6
C'est encore mieux la deuxième fois

[Rec]²: 4.9/6
Vraiment mieux que le premier dans l'utilisation de la caméra! Le scénar est plus inventif aussi, et sombre cette fois vraiment dans le fantastique...
Bref ça a des relents de bis et ça fait plaize
avatar
Mumakil
Dédale dans la semoule

Messages : 116
Date d'inscription : 03/04/2010
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méli-mélo de vos derniers visionnages

Message  Callahan le Ven 16 Juil - 4:53

What is pregnant scratch

Sinon, je suis d'accord pour [Rec]² !

Qu'est-ce que j'ai vu, moi ???
Ah oui !:

Agora d'Aménabar : Un bon 5/6 parce c'est vraiment beau. Une belle Rachel Weisz, de beaux seconds rôles, décors magnifiques et de belles scènes qui prennent aux tripes. Un bel hommage à la philosophe Hypatie et un pamphlet bien dosé sur la Religion (ou plutôt TOUTES les religions), qui, de quelque bord que ce soit, sont toutes aveugles et imbéciles.

Hit and Run d'Enda McCallion 2/6
Slasher sur base de 'un-pot-de-colle-veutsuit-de-me-tuer' , le scénario s'adonne a des incohérences du début à la fin et la réalisations, elle, à des scènes qui ne provoquent aucune empathie, jusqu'à la fin. Epargnez-vous du mal albino

Avatar en 2-D : 4/6 c'est très zoli et on ne s'ennuit pas .
Par contre, je pense qu'en 3-D, j'aurais eu mal au coeur et à la tête tongue

_________________
     
avatar
Callahan
Adminotaure

Messages : 580
Date d'inscription : 30/03/2010
Localisation : Dans ses chaussons

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méli-mélo de vos derniers visionnages

Message  Acide Morgenstern le Ven 16 Juil - 20:41

Callahan a écrit:
Avatar en 2-D : 4/6 c'est très zoli et on ne s'ennuit pas .
Par contre, je pense qu'en 3-D, j'aurais eu mal au coeur et à la tête tongue

moi, je pense pas (les personnes que je connais comme sujets à ça habituellement n'ont ressenti rien d'autre qu'une totale immersion) Wink

Vu Phantasm de Coscarelli et petite déception car si le concept est alléchant, j'ai trouvé le film mal construit et inintéressant... quoiqu'une ellipse me paraît étrange et j'en suis à me demander si la copie vhs (oué, bon, ça va, elle était numérisée) n'était pas tronquée pour économiser de la bande magnétique à l'époque... Suspect
avatar
Acide Morgenstern
Dédale dans la semoule

Messages : 103
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 39
Localisation :

http://kinkymorgenstern.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méli-mélo de vos derniers visionnages

Message  Bedlam le Ven 16 Juil - 22:06

Predators c'est bien décevant. Une idée vraiment sympathique... mais ils essaient de faire un remake du premier au final... et faut bien reconnaître que tout le monde n'est pas John McTiernan. Là où avec peu de matériel, il savait tenir en haleine et faire un film d'action idiot mais correct. Ici, c'est mal branlé, on s'ennuie, les protagonistes occupent le temps restant en balançant un discours inutile qui dure un temps interminable. A croire que les acteurs oublient parfois le peu de texte qu'ils ont.
Ca reste dans l'ensemble assez fidèle à l'univers Predator malgré quelques situations peu compréhensibles.
Bref, je suis déçu, horriblement déçu d'autant plus que je me suis ennuyé devant un film Predator.
Ah puis Laurence Fishburne a bien grossi. ([SPOILER]Sans doute parce qu'il mange trop de gens[SPOILER]).

2/6 : parce que c'est Predator quand même et que ça se passe en forêt. J'aime bien la forêt.


Même si j'en ai toujours un peu ras le bol des suites à outrance, Toy Story 3 reste tout à fait agréable, une nouvelle histoire bien chouette, plein de nouveautés, encore des situations cocasses et un film qui plait aux petits et grands. Après, on est loin d'une véritable découverte. Pixar réutilise une sauce qui fonctionne et l'intelligence de la plupart des films est peu présente ici, c'est juste un très mignon dessin animé, au niveau du second.

Par contre, leur habituel court-métrage en guise d'introduction est une véritable merveille. Un petit bijou à bien des niveaux, autant technique que scénaristique. Avec même une petite pointe "vintage". C'est d'une intelligence rare, très rigolo avec même une petite touche émouvante. ça s'appelle Jour & Nuit et c'est un des meilleurs trucs de Pixar AMHA.

4/6 pour le flim et 6/6 pour Jour & Nuit.

J'ai enchainé avec L'illusionniste de Sylvain Chomet. On est assez loin finalement de l'univers barré et comique des Triplettes de Belleville. Même si l'on reconnaît son dessin toujours aussi caricatural, c'est une histoire bien plus posé, adapté de Jacques Tati, d'ailleurs le personnage principal, cet illusionniste, est une sorte de M. Hulot.
Et la magie fonctionne encore une fois, une atmosphère empreinte d'une certaine mélancolie avec quelques sceynettes qui vous apportent le sourire aux lèvres, c'est un petit voyage en Ecosse, une promenade dans les rues d'Edimbourg, une belle rencontre entre une jeune fille candide et un vieil illusionniste désillusionné.

cinq sur six.

J'ai revu (en entier cette fois) Steamboy. Grosse déception par rapport au souvenir que j'en avais. Enfin, le découvrir une fois c'est bien et l'univers Steampunk est bien plaisant mais comme souvent chez les japonais, une grosse faiblesse au niveau de la mise en scène du scénario. En fait, j'ai fait un peu le même constat quand j'ai revu Akira. Des scènes parfois qui trainent en longueur et dans Steamboy des discours grandiloquents qui rabâchent la même idée, c'est super lourd au final. J'ai un peu lutté pour le regarder en entier.

ça faisait longtemps aussi mais Human Nature n'a pas perdu une ride et ça reste mon favori de Michel Gondry. Un panel de personnages bigarrés à souhait, toujours plein de poésie et surtout c'est caustique à souhait, du bonheur Smile.
avatar
Bedlam
Cyclopes, c'est long à fumer

Messages : 20
Date d'inscription : 23/04/2010
Age : 34
Localisation : Montagneuh Pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

DAYBREAKERS de Peter et Michael SPIERIG (2010)

Message  Dangercop le Lun 23 Aoû - 7:24

avec Ethan Hawke Willem Dafoe Sam Neill et Isabel Lucas

Me voici d'accord avec Mad, j'ai adoré ce film au scénario original mais je ne peux pas trop en dire, de peur d'en dévoiler déjà trop ! Casting excellent, superbes effets, prises de vue impeccables, que du tout tout bien.

6/6
avatar
Dangercop
Sphinx Terre

Messages : 381
Date d'inscription : 01/04/2010
Age : 57
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méli-mélo de vos derniers visionnages

Message  Prytwen le Lun 23 Aoû - 8:41

J'ai bien aimé Undead des Spierig Brothers. Il manque un peu de savoir-faire mais, pour un premier film, c'est une réussite prometteuse.

Prytwen
Gorgone Zola

Messages : 900
Date d'inscription : 30/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méli-mélo de vos derniers visionnages

Message  Callahan le Jeu 2 Sep - 0:19

Survival of the Dead de Romero
Heuuuuuu, comment dire .... au bout d'une 1/2 d'heure, j'ai hésité à partir faire autre chose et puis, finalement, j'ai choisi de m'enfoncer dans mon fauteuil et de laisser le sommeil me prendre MrGreen
Car, même si les ingrédients humoristiques, cocasses, ainsi que le bon cassage de zombies sont toujours là, c'est quand même carrément raté.
Le film est inintéressant, voire pénible par de trop nombreuses incohérences dans le comportement des personnages, trop de "cheveux-sur-la-soupe".
Vu en VF avec un doublage vraiment pas terrible mais ce n'est définitivement pas la raison de sa mauvaise note Surprised
Si on est fatigué, il vaut mieux dormir .... c'est ce que j'ai fait
1,5/6

_________________
     
avatar
Callahan
Adminotaure

Messages : 580
Date d'inscription : 30/03/2010
Localisation : Dans ses chaussons

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méli-mélo de vos derniers visionnages

Message  Cradle of Suffering le Dim 5 Sep - 12:22

Call t'es loin d'être la seule à ne pas avoir aimé du tout.

Avant hier très bonne soirée à l'étrange festival: Adieu l'afrique un mondo presenté par Nicolas Winding Refn où t'en prend plein la gueule, parfois même trop. Bonus: Photos avec lui + autographe sur une boite d'efferalgan Very Happy .

Mutant girls squad: euh bah ça ressemble à ce qui a été fait avant, Tokyo gore police (qui est bien mieux) avec du Vampire girl vs Frankenstein girl...C'était rigolo... Bonus: en attente du film; photo avec gaspard noe (fracturé, je crois qu'il était le bonhomme MrGreen ).



Aujourd'hui à l'étrange festival; Bedevilled; Bien belle surprise, encore un peu sous le "choc", au début ce film me disait rien, dans la brochure ils n'essaient même pas de le vendre ou quoique ce soit, j'y suis allée quand même (grâce à Otis)... et bordel c'est beau (j'ai même pleuré Sad ) enfin "beau" je ne sais pas si c'est le bon terme, c'est bien violent en émotion. Cela m'a fait penser à Breathless (même si celui-ci et beaucoup plus fort)pas scénaristiquement, mais plus dans le fait que ces films démarre au niveau du rythme assez calmement, et progressivement on sent que tout va exploser, et c'est ce qui se passe...
ça m'a bien remué les tripes...
Bon juste gros énervement à tous les glousseurs dans la salle... il n'y avait pas une seule petite once d'humour, je ne sais pas si c'était pour cacher leurs gênes, mais putain avec Sifu on en aurait bien étranglé quelques uns...

_________________
avatar
Cradle of Suffering
Gorgone Zola

Messages : 926
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 29
Localisation : Tromaville

Revenir en haut Aller en bas

LA MORT DANS LA PEAU

Message  Dangercop le Mar 7 Sep - 7:53

La suite des aventures de Jason Bourne, avec Matt Damon, Joan Allen et Marton Czokas. Dans le genre films d'action j'aime beacoup. C'est peut-être bourrin ? J'ignore si ce type de films peut entrer dans la catégorie, ou non, mais je l'apprécie. Cool

5/6
avatar
Dangercop
Sphinx Terre

Messages : 381
Date d'inscription : 01/04/2010
Age : 57
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

ZE FIRST OF ALL !

Message  Triton Fruity le Mer 8 Sep - 5:28

Pour mon premier post je tiens à parler (très rapidement) d'un truc un peu (beaucoup) naze que je viens de voir.
Ca s'appelle Ivory Tower et c'est en quelque sorte un mini ego trip à la gloire de Gonzales (producteur/monteur/compositeur/acteur principal) et sa clique (Tiga, Peaches, Feast....). Ivory Tower, c'est aussi Will Ferrell qui serait le frère ennemi de John C. Reilly dans un film réalisé par Vincent Gallo, avec les échecs à la place du nascar, du basket, du patin à glace ou ce que vous voulez. En pas drôle, mal joué, pas filmé, chiant et qui aimerait pas ajouter un peu d'émotion et de drrrrrame mais sans empathie envers les persos et étant donné que de toute façon on s'en fout quand même pas mal, ben ça fonctionne pas trop trop.
Je lui donne donc la note de 1/6 !
avatar
Triton Fruity
Cyclopes, c'est long à fumer

Messages : 70
Date d'inscription : 05/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méli-mélo de vos derniers visionnages

Message  Mecha T. le Mer 8 Sep - 6:38

Rien à voir avec le truc qui contient des morceaux de Michael Ironside, donc.

Tu aurais mieux fait de mater Gallants.
Ou le Batsu Game à l'hopital.

_________________
avatar
Mecha T.
Gorgone Zola

Messages : 713
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 34
Localisation : Kamurochō

Revenir en haut Aller en bas

délit de sale gueule

Message  Triton Fruity le Mer 8 Sep - 7:11

Je ne vois pas de quoi vous voulez parler.
(vous devez me prendre pour quelqu'un d'autre)
avatar
Triton Fruity
Cyclopes, c'est long à fumer

Messages : 70
Date d'inscription : 05/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méli-mélo de vos derniers visionnages

Message  Mecha T. le Mer 8 Sep - 9:25

Oui, pardon, je vous ai pris pour un éléphant de mer.
Ma coulpe.

_________________
avatar
Mecha T.
Gorgone Zola

Messages : 713
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 34
Localisation : Kamurochō

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méli-mélo de vos derniers visionnages

Message  Cradle of Suffering le Jeu 9 Sep - 13:01

Je viens de voir A Serbian Film et je suis Shocked .. Je ne peux même pas penser.
Je recherche souvent des films bien malsains pour assouvir une certaine curiosité, mais les "bons" sont extrêmement rares, il y a The Girl Nextdoor qui m'a le plus frappé, les autres sont plutôt assez pourries, filmés à l'arrache, des acteurs grotesques... D'ailleurs August Underground Mordum à cause de son côté snuff filmé merdiquement avec ses trois gogols ressemble plutôt à un uncut assez moyen, malgrè une ou deux scènes assez choquantes...
Et bah A Serbian filmé m'a calmé!! Et putain de Bordel de merde de savoir que le gouvernement serbe s'est assit, à regardé le film et a dit "on va te filer des thunes, c'est du bon!" Shocked

Par contre les réals me font bien rire, dans l'interview de mad, ils ont dit que ce film represente sous une certaine forme la serbie d'aujourd'hui politique ou socialement parlant, mon cul ouais ils ont juste voulu du bien choquant, faire le film le plus trash de la décennie juste pour choquer et vendre!!

edit: j'ai oublié ce chef d'oeuvre d"aftermath!

_________________
avatar
Cradle of Suffering
Gorgone Zola

Messages : 926
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 29
Localisation : Tromaville

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méli-mélo de vos derniers visionnages

Message  sutter cane le Dim 12 Sep - 4:57

Mumakil a écrit:Tournée: 1.23/6
où je découvre qu'un film intimiste français chiant composé uniquement de gros plans, ben même avec des seins, ça reste un film intimiste français chiant en gros plans... (il faut VRAIMENT que les acteurs arrêtent de vouloir passer derrière la caméra, ces gens là ne savent pas gérer un espace...)

La disparition d'Alice Creed: 3.75/6
Assez sympa, mise en scène glaciale et très travaillée, huis clos plein de suspense, dommage que le scénario sois si pregnant, tout cela laisse une impression de mécanique trop bien huilée, assez froid.
Tournée, j'ai trouvé ça sympathique, le spectacle des filles est charmant, mais, le problème c'est que ça ne va pas bien loin, le problème de film, ce n'est pas sa mise en scène, c'est son développement des personnages et son scenario.
3/6.

La disparition d'Alice Creed:
Oui, la mécanique est trop bien huillée, ça se sent à la fin avec ses retournement de situations, dommage car les confrontations entre ces personnages en huit clos sont plutôt bien trouvés.
3/6.

Chatroom :
Le début du film se tient et la représentation du chat à l'écran fonctionne bien, mais le problème ensuite c'est que ça devient bête et c'est bourré de trucs peu crédibles qui font virer le film dans le n'importe quoi total.
Beurk.
0/6.

The Killer Inside Me :
Le probleme de ce film ce que plu sil avançait, plus je me demandais si je n'étais pas en train de regarder une grosse comédie, tellement je n'arrivais pas a trouver crédible tout ce qui se passait à l'écran, le summun étant atteint dans une fin qui tombe dans le grand n'importe quoi au point qu'on peut se demander si le réalisateur ne fout tout simplement pas de la gueule du spectateur.
0/6.

The Karate Kid :
Je n'aurais pas parié grand chose dessus et au final, j'ai vu un divertissement honnête, peut être est ce du à l'immersion du film dans la culture chinoise, mais ce remake est du coup plus intéressant que l'original qui n'avait que l'entrainement et le combat final comme séquence regardable, le reste étant assez chiant et Jackie Chan a bien d'enfin jouer le rôle du vieux maitre d'art martiaux.
4/6.

Salt :
Bon, c'est le genre de film qu'on oublie de suite après l'avoir vu, c'est très très con, il ne faut pas chercher les incohérences, mais ça joue son rôle, primer premier divertir, le rythme est super bien géré, tout s'enchaine sans temps mort et les scènes d'actions sont lisibles et en plus, je suis certain que le coté "gros" du film avec ses supers méchants russes qui menacent l'Amérique est totalement assumé.
4/6

Ondine :
Un joli "conte' sur Pi-K qui joue le rôle d'un pécheur Irlandais qui prend dans ses filets une jeune fille qu'il va ramener à la vie, est ce une créature de la mer, une jeune fille miraculé, le film joue évidement sur l'ambiguïté et aide son héros à retrouver la foi en quelquechose tout en nous apprenant des légendes locales à travers les yeux de la petite fille du pécheur, j'ai beaucoup aimé l'approche de Neil Jordan qui arrive à amener une empreinte merveilleuse sur son film (l'actrice n'étant pas étrangère à cette impression) tout en filmant les choses de manière réaliste, le contraste donne un mélange efficace.
4.5/6.

Oncle Boonmee (celui qui se souvient de ses vies antérieures) :
J'ai eu du mal avec ce film, j'aime les séquences de ce film, prisent une par une, mais toutes ensemblent, ça devient compliqué car elles sont trop longues et donne parfois l'impression qu'il n'y a pas ou peu de rapports entre elle, ce qui fait qu'on peut se faire chier très facilement devant ce film et c'est dommage car Weerasethakul sait filmer de belles scènes emplies de poésies, comme la scène/conte de la rivière ou l'apparition des fantômes.
2/6.

Poetry :
Pas mauvais, ce film, mais je me suis fait chier pendant 2h20, c'est qu'il ne se passe pas grand chose dans le film et on ne peut éprouver d'empathie que pour le personnage principal de la grand mere et pourtant entre ses pertes de mémoires, son envie de poésie le suicide de la jeune fille qui concerne ce que lui as fait son petit fils, il y aurait de quoi faire évoluer le personnage, mais non, tout se développe dans la longueur, une demie heure en moins m'aurait fait du bien.
2/6.

avatar
sutter cane
Gorgone Zola

Messages : 629
Date d'inscription : 05/04/2010
Age : 36
Localisation : Time And Relative Dimension In Space

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méli-mélo de vos derniers visionnages

Message  sutter cane le Mer 29 Sep - 0:08

Resident Evil : Afterlife 3D :
Il est difficile de parler de ce film, ce n'est clairement pas un bon film, c'est une énorme connerie qui recherche le divertissement en dépit de toute cohérences le tout renforcé par des effets de mises en scène ultra ringard a base de ralentis interminables, on a même droit à une pause pendant un crash d'avion Shocked (pour aller pisser et revenir ?).
Toujours et il que ses fameux ralentis ont un effet bénéfique, ils permettent de mettre en valeur la 3D, car ici tout est forcément super lisible, ce film fait partie des très rares ou la 3D est réussie, on a donc pleins de trucs dans nos gueules, mais pas que, Anderson, joue aussi avec l'esthétique que propose celle ci et ses effets de profondeurs et de différentes couches.
Au final on se retrouve devant plein de séquences d'actions entrecoupé par un peu de blabla en prison (histoire de poser des personnages jetables) qui pourront divertir si on est capable de rire devant des choix de réalisations improbables et de ne pas rester affligé.
?/6.

Les Runaways :

J'ai vraiment accroché a ce qui m'était proposé, une bonne dose de sexe drogues et rock and roll par des ados de 15ans totalement dépassé et ça, je trouve qu'on le ressent pas mal entre une Cherrie Currie qui se demanderait presque ce qu'elle fout la et une Joann Jett qui doit faire des concessions et accepter tout ce business autour d'elle pour pouvoir vivre son rêve et développer sa musique, du coup le film fait la part belle a ces deux personnages pour appuyer ces deux cotés la présent dans ce groupe "préfabriqué" au détriments des autres filles qu'on aurait aimé connaitre plus, 20-30 min de plus n'aurait pas été un luxe pour ça, fort heureusement, Dakota Fanning et Kristen Stewart s'en tire bien dans leurs rôles respectifs et arrivent a faire ressentir leur détresses adolescentes emportées par un phénomène qui les dépassent, Fiona Sigismondi qu'on savait bonne clipeuse, s'en tire bien aussi pour une première réalisation, elle met de coté son esthétique particulière mais compose tout de mêmes de jolies visuels lors de certaines séquences.
4.5/6.

The Town :
Dire que je n'attendais rien de Ben Affleck Réalisateur c'est beaucoup dire et pourtant, son film est plutôt bien emballé, rien d'extraordinaire à l'image de son scénario qui voit un gangster braqueur qui essaye de sortir de son milieu et tombe malheureusement amoureux d'une de ses victimes, ça sent le déjà vu mais tout est correctement fait et c'est l'essentiel surtout que les séquences de Braquages sont bien efficaces et portent le film a elles toutes seules.
Une bonne surprise, 4/6.

La foret d'emeraude :
J'espère que tout les pro avatar ont vu ce film qui enterre le truc nunuche de Cameron facilement, un entrepreneur se fait enlever son fils par une tribu indigene, il le cherchera en vain pendant dix ans jusqu'a ce qu'il retrouve une trace de lui alors que sa tribu dont il fait partie se fait gravement menacer par une tribu cannibale qui menace leur territoire à cause de la deforestation qui n'en finit pas.
Ici aussi on a une fable écologique, mais avec une immersion réelle, d'abord grace a des paysages de jungle magnifique (sans machins fluos partout c'est mieux) et aussi une découverte des cultures et des modes de vie indigènes et un devellopement de plus de trois personnages qui parviennent a créer une empathie réelle, loin des archetypes de Cameron.
Et niveau scènes d'actions, Boorman ne plaisante pas non plus, c'est violent, sec, efficace en contraste avec son film d'aventure profondément humaniste.
5/6.

Zardoz :
Mais c'est que je m'attendais a un truc qui ressemblerait a du space opéra (a causes des jaquettes) et pas a cette chose inidentifiable éxpérimento-pychédelico-Kitsch.
Du coup le trip a encore plus marché sur moi, vu que j'ai halluciné constamment, c'est totalement autre et indisensable a tous les amateur de curiosité et de Sean Connery en slip rouge/ou a poil 90%% du film.

"Penis is evil"/6

Duel dans le pacifique :

Mais, il fallait me dire que Boorman avait fait autant de bons films !
Sur un ile du pacifique en 1944, se retrouvent deux naufragés, un Americain (Lee Marvin) et un Japonais (Toshiro Mifune) qui au lieu de collaborer, vont se faire la guerre pour survivre.
Le film est bien sur une allégorie de la guerre en illustrant les différences culturelles et la volonté de protéger ses biens qui amènent des sources irrémédiables de conflits, mais même si il a un ton sérieux, il est aussi cartoonesque, il faut voir Lee Marvin qui essaye de voler de l'eau a Mifune pendant une demi heure par tous les moyens possibles, c'est presque du bip bip et le coyote et c'est génial.
Et bien sur, les deux hommes ne vont pas faire que se taper dessus pendant tout le film, ils finiront par trouver un terrain d'entente pour avancer, jusqu'a cette fin, totalement abrupte et qui même si elle n'était pas voulu par le réalisateur reflète quelque part l'absurdité de la guerre.
C'est simple, beau, drôle, touchant.
5/6.
avatar
sutter cane
Gorgone Zola

Messages : 629
Date d'inscription : 05/04/2010
Age : 36
Localisation : Time And Relative Dimension In Space

Revenir en haut Aller en bas

Ahhhhhhh Duel dans le Pacifique ..............

Message  Callahan le Mer 29 Sep - 6:38

sutter cane a écrit:Zardoz :
Mais c'est que je m'attendais a un truc qui ressemblerait a du space opéra (a causes des jaquettes) et pas a cette chose inidentifiable éxpérimento-pychédelico-Kitsch.
Du coup le trip a encore plus marché sur moi, vu que j'ai halluciné constamment, c'est totalement autre et indisensable a tous les amateur de curiosité et de Sean Connery en slip rouge/ou a poil 90%% du film.

"Penis is evil"/6
Ouiiiiiiiiiiiiiiii ! Hallucinant ce film. What a Face
Je ne m'attendais pas à du space opera mais à un nanar de jeunesse de tous ces "beaux" acteurs, magnifiquement costumés et je suis tombé comme toi des nus (hihihi) et j'ai adoré !
Un must pour les fans de Mr Connery, dont je fais partis, bien sûr. Plus tripesque que Barbarella, AMHA Very Happy

_________________
     
avatar
Callahan
Adminotaure

Messages : 580
Date d'inscription : 30/03/2010
Localisation : Dans ses chaussons

Revenir en haut Aller en bas

PENELOPE de Mark Palansky (2006)

Message  Dangercop le Ven 5 Nov - 6:28

Avec Christina Ricci James McAvoy Catherine Ohara Richard E. Grant Reese Witherspoon

C'est un conte, avec un il était une fois. C'est moderne et décalé, un peu comme un Tim Burton de Beetle Juice, ce n'est jamais bêta ni laid. Il y a une belle histoire, impeccablement jouée (en parlant de Beetle juice, il y a la belle-mère de Winona) et les décors sont délicieux. Vraiment un très bon moment.

6/6
avatar
Dangercop
Sphinx Terre

Messages : 381
Date d'inscription : 01/04/2010
Age : 57
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méli-mélo de vos derniers visionnages

Message  Cradle of Suffering le Ven 26 Nov - 6:34

The Hole ; Dernier film de Joe Dante! Enfin ça faisait 7ans...

Beh c'est sympa, ça s'adresse plutôt à un public d'ado ou aux vieux nostalgique d'Eerie Indiana.
Comme dans la série il y a deux héros, deux frères qui viennent d'arriver dans une ville après moulte déménagement (on apprend la raison au cours du film), qui découvrent un trou sans fin cadenacé dans leur sous sol. Ce trou est une sorte de bouche des enfers qui matérialise la peur de nos héros et de la voisine (ils se font pote avec car bien évidemment le grand frère tombe sous le charme).
Un bon petit film fantastique assez rigolo et prenant, on s'ennuie pas, le petit frère qui a une peur bleue des clowns, la voisine n'arrête pas de voir une mysterieuse petite fille, et la peur du grand frère est en rapport avec la raison de leur déménagement quotidien.
Ca fait du bien de revoir du Dante, c'est frais et agréable.

_________________
avatar
Cradle of Suffering
Gorgone Zola

Messages : 926
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 29
Localisation : Tromaville

Revenir en haut Aller en bas

Enfoiré de président

Message  Itineris le Mer 1 Déc - 0:46

France, 1981. Coluche remporte les élections présidentielles. Une poignée de résistants tente un putsch.

Oubliez la biographie de De Caunes (dont je n'ai eu que des mauvais échos d'ailleurs), le nouveau film sur Coluche promet énormément.

Pour ceux qui connaissent, derrière la caméra on retrouve Mathieu Sans et Julien Fournet, ce dernier étant déjà responsable du court-métrage Presque des Hommes.

Site web et bandes-annonces : http://www.enfoiredepresident.fr/index.php

Il est sorti avec énormément de retard, mais il est maintenant disponible.
A la tête de la résistance : Pierre Desproges !

Bon les sosies ne sont pas du tout ressemblant physiquement et le film ne plaira pas au moins de 25 ans. Pour les autres, foncez c'est du 5/6
avatar
Itineris
Cyclopes, c'est long à fumer

Messages : 92
Date d'inscription : 30/11/2010
Age : 35
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Arac Attack les monstres à 8 pattes (Ellory Elkayem - 2002)

Message  Itineris le Mer 1 Déc - 0:49

Sous l'effet de déchets toxiques, des araignées voient leur taille se développer vers des proportions surprenantes.
L'ingénieur Mc Cormick (David Arquette) et le shérif Sam Parker (Kari Wuhrer) vont prendre la tête de la population face à l'invasion arachnéenne.

Prenez le charme des premiers films d'invasion nés sous la guerre froide où les aliens représentaient la menace communiste, ajoutez les effets spéciaux actuels ainsi que quelques touches humoristisques volontaires (alors qu'à l'époque ils ne l'étaient pas en général) et vous obtenez Arac Attack.
Même s'il est évident qu'il s'agit d'un film de producteur, les références restent sympathiques pour les amateurs de cinéma de genre.

avatar
Itineris
Cyclopes, c'est long à fumer

Messages : 92
Date d'inscription : 30/11/2010
Age : 35
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méli-mélo de vos derniers visionnages

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 14 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9 ... 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 :: 7ème Art :: Cinéma

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum