La Bête Aveugle

 :: 7ème Art :: Cinéma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Bête Aveugle

Message  Acide Morgenstern le Dim 2 Mai - 3:59



Aki (Midori Mako), une jeune femme modèle œuvrant dans la photographie érotique, est kidnappée par Michio, un sculpteur aveugle. L'homme se révèle être un artiste prêt à tout pour créer l'œuvre tactile et sensuelle ultime sous les formes d'une femme au corps idéal. La belle refuse dans un premier temps de prêter son corps et use de stratagèmes divers pour fuir ce curieux personnage et sa mère possessive. Mais un lien étrange se tisse entre l'artiste et son modèle...



La Bête Aveugle fut à l'origine prévu pour être l'adaptation cinématographique du roman éponyme d'Edogawa Rampo. Dans les faits, le scénariste Yoshio Shirasaka sous la supervision de Masumura avouera s'être très rapidement éloigné du récit original pour s'inspirer du cinoche de Franju (les Yeux sans Visage) et Wilder (l'Obsédé). Il ira même jusqu'à ajouter un personnage supplémentaire. C'est ainsi qu'est créée cette mère dont la jalousie flirtant avec l'inceste devient un élément dramatique primordial dans la déjà difficile relation naissante. Cette relation est le cœur du film de Yasuzo Masumura qui fait la part belle aux sentiments de ces deux personnages et à leur évolution vers une histoire d'amour passionnée mais déglinguée et sado-masochiste ; le mérite en revient évidemment en partie aux excellents comédiens et à leur investissement... l'acteur principal, Eiji Funakoshi (qui apparaît aussi dans le Passion du même réal'), ayant fréquenté des gens non-voyants pour mieux appréhender leur univers sensoriel et ainsi gagner en crédibilité (au détriment des stéréotypes).



Cet univers sensoriel se découvre aussi dans sa direction artistique : le quasi-unique lieu du film, le hangar faisant office d'atelier à l'artiste fou, semble complétement irréel ! S'il peut de prime abord sembler d'un goût douteux, il se justifie totalement car pensé pour, je cite le décorateur, « exprimer visuellement les sensations particulières que ressent le protagoniste ». C'est ainsi que le décorum se retrouve chargé de nombreuses et diverses sculptures représentant différentes parties du corps (nez, oreilles, bras, jambes, seins...) et de deux sculptures de corps féminins géants, des œuvres en relief dont les textures troublantes créent chez le spectateur une impression "tactile". Et cerise sur le gâteau, la mise en scène et l'éclairage jouent avec le champs visuel en le réduisant souvent à ce qui est le plus proche, créant ainsi chez le spectateur des sensations frustrantes de perception limitée...
Bref, entre ses diverses recherches formelles visant à créer un ressenti logiquement difficile à appréhender au cinéma, son histoire d'amour à la fois sensuelle et cruelle, et son postulat de départ complètement barré : la Bête Aveugle s'impose comme une véritable pépite de cinéma érotique.

Le film est disponible en dvd chez Cinémalta.
Plus de tofs sur Kinky !
avatar
Acide Morgenstern
Dédale dans la semoule

Messages : 103
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 39
Localisation :

http://kinkymorgenstern.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bête Aveugle

Message  Mumakil le Dim 2 Mai - 21:44

La bête aveugle c'est über über bien!!

Si l'intrigue s'éloigne du roman de Edogawa Ranpo, l'esprit du film est assez identique à l'univers Ranpoesque, la même ambiguité perverse chez les personnages et la même grandiloquence criminelle. Le roman est par contre un peu plus détaillé dans mes souvenirs, on y raconte la création de l'installation de l'aveugle, et il s'attaque à de nombreuses jeunes femmes et il se débarasse des corps de manière fort cinématographique et cocasse (il abandonne des bouts dans des lieux divers avec à chaque fois uen mise en scène macabre (exemple tête et pieds qui dépassent du sable sur une plage, ou bien il tend la main de la morte à quelqu'un...)

Lisez le livre! Voyez le film!!

(j'ignorais qu'il était sorti en dvd, good news! et rachat prochain du coup, je l'avais découvert lors d'une diff sur arte)
avatar
Mumakil
Dédale dans la semoule

Messages : 116
Date d'inscription : 03/04/2010
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 :: 7ème Art :: Cinéma

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum