The Duellists de Ridley Scott

 :: 7ème Art :: Cinéma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

The Duellists de Ridley Scott

Message  Prytwen le Ven 23 Avr - 2:11

The Duellists aka Les Duellistes de Ridley Scott (1977)



Quatrième de couverture de la VHS CIC VIDEO de 1977 :
1800. Les armées napoléoniennes. Pour une bagatelle, deux officiers de la Grande Armée s’affrontent lors d’un duel d’une rare violence. La guerre les sépare. Chaque fois qu’ils se retrouvent, ils se battent en duel pour une cause bien vite oubliée.
Ridley Scott s’impose d’entrée avec Duellistes comme un génie du 7ème art (Alien, Blade Runner, Black Rain). Prix du Jury pour la première œuvre au Festival de Cannes, 1977.

Ce résumé est particulièrement nul :
- Une affaire d’honneur n’est jamais une bagatelle.
- En 1800, ce que l’on appelle la Grande Armée n’existait pas encore. La première Grande Armée fut créée le 29 août 1805 au Camp de Boulogne.

Un film qui comme tous les chefs d’œuvre a très bien vieilli. Bon, bien sûr, je suis partial : L’Empire, l’honneur, la fidélité, le duel… tout ça quoi ! Harvey Keitel (Gabriel Feraud) interprète magnifiquement son rôle de sabreur psychopathe et celui-ci, malgré son personnage au demeurant fort peu sympathique, mérite toute mon indulgence pour être resté fidèle à l’Empereur. Un bon travail d’historien, notamment pour les uniformes, et la crédibilité des combats impriment un réalisme proche de la reconstitution. Une photographie du chef opérateur Frank Tidy dont la qualité et l’aspect parfois romantique rappelle certaine scène de Barry Lyndon de Stanley Kubrick, sorti en 1976, tout juste un an auparavant. Ridley dixit : "Ce film s'inspire beaucoup de Barry Lyndon. Mais qui n'aurait-il pas influencé ?" et "J'admirais beaucoup Barry Lyndon. Ce film m'a réellement influencé. Cela vient du fait que avons les mêmes références : celles de Kubrick sont les peintres, par conséquent ce sont devenues aussi les miennes".
Le scénario de ce film est tiré d’une nouvelle de Joseph Conrad : Le Duel. Capitaine de navire, aventurier, écrivain talentueux, Joseph Conrad Korzeniowski nous à laisser une œuvre considérable qui l’impose comme un des prosateurs les plus puissants de son temps.
Le thème principal de ce film est le duel mais, après plusieurs visions, je n’arrive toujours pas à savoir si Ridley Scott à voulu en montrer l’absurdité ou en faire le panégyrique. Inutilité de ces combats régulés qui décimèrent la noblesse au cours des âges au point de multiplier, pendant des siècles, les édits d’interdiction ou bien ultime mise en jeu de sa vie pour une question d’honneur ? Cet honneur à la définition si éthérée qu’Armand d'Hubert (Keith Carradine) ne peut en donner les termes à sa bonne amie qui cherche désespérément à le sauver de cette ronde immanquablement mortelle de sabres.
La scène de l’ultime duel dans les ruines du château de Commarque en Dordogne pourrait presque être conservée dans un but documentaire. Ridley Scott l’a tournée dans un site qui avait gardé son charme de ruines médiévales romantique perdues dans la nature sauvage du Périgord. Depuis quelques années, ce n’est plus qu’un monument à but commercial parmi tant d’autre, bien nettoyé, ceint de barrières type camp militaire et possédant son merveilleux parking pour cars de tourisme.
La dernière image, peut-être un peu mélo mais emblématique du film, nous montre le général Feraud, de dos, dans une attitude toute napoléonienne renforcée par le bicorne et la redingote certes civils mais qui ne sont pas sans rappeler la silhouette du Petit Caporal, seul et face à sa destinée désormais misérable de demi-solde. Epargné par son éternel ennemi, auquel il doit la vie, et qui le considère dorénavant comme mort. Il ne lui reste plus rien, même plus son honneur…
Vive l’Empereur/6


Prytwen
Gorgone Zola

Messages : 900
Date d'inscription : 30/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 :: 7ème Art :: Cinéma

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum